Accueil | Nature | Quelles plantes mellifères sauvages pour les pollinisateurs ? Liste de 40 fleurs vivaces
Plantes mellifères - Circe des champs

Quelles plantes mellifères sauvages pour les pollinisateurs ? Liste de 40 fleurs vivaces

Pour favoriser les insectes pollinisateurs, nous pouvons planter des plantes mellifères dans notre jardin ou en pot. Mais lesquelles utiliser sachant qu’il existe quantité de fleurs sauvages répondant à ce besoin. Nous ne connaissons pas forcément leurs propriétés et peut-être pas du tout leur nom.

Au risque de se tromper, nous nous fions aux grandes enseignes de jardinage qui vendent des sachets pour prairies fleuries. Comment trouver un compromis entre la fibre écolo qui sommeille en nous et un gazon plein de vie et de couleurs ? C’est ce dont je vais vous entretenir dans ce dossier…

Quelles fleurs mellifères choisir ?

Dans cet article, je distinguerai les fleurs cultivées du commerce et les fleurs sauvages vivaces. Ces dernières sont souvent considérées comme mauvaises herbes. Elles subissent un arrachage en règle dès qu’elles pointent la moindre feuille. Pourtant, ce sont celles dont je vais vous parler, car ces plantes sauvages sont représentatives de notre patrimoine naturel. Elle constitue bien souvent l’unique source de nourriture pour toute sorte d’insectes pollinisateurs.

Selon les mois de l’année, arbres, plantes, fleurs fournissent le nectar aux insectes pollinisateur. Entre la sortie de l’hiver et la fin de l’automne, certaines petites bêtes résistantes utilisent cette source d’énergie. Dès la fin février, pour peu que la température soit clémente, les papillons et les hyménoptères qui ont hiberné partent à la recherche de fortifiant. C’est tout naturellement au printemps que la quête de plantes mellifères commence. À l’abri d’une prairie, d’un champ nos compères s’activent autour de tout ce qui ressemble de prêt ou de loin à des fleurs.

Quand je pose la question « Quelles fleurs mellifères sauvages choisir ?« , je me place du point de vue du pollinisateur. Quels sont les plantes, fleurs, arbustes, haies qui serviront de garde-manger ? Je vais vous donner une liste non exhaustive de fleurs mellifères appréciées des apiculteurs pour la qualité de production de miel. Toutes les plantes sauvages ont une utilité dans la chaîne alimentaire. Il serait dommage de se priver de toutes ces ressources qui poussent parfois dans les plates bandes abandonnées.

Mais avant de rentrer dans le détail, il serait bon de voir la signification du terme mellifère.

 Plantes mellifères - Trèfle des champs (Trifolium campestre)

Qu’est-ce qu’une fleur mellifère ?

Selon la définition du dictionnaire Larousse  : Se dit d’une plante dont le nectar est récolté par les abeilles pour élaborer le miel. Pour Wikipédia, le terme approprié devrait être nectarifère, car plus en accord avec ce que produit la plante, le nectar. Voici ce qu’en dit ce site, je cite :

La flore mellifère devrait être nommé nectarifère, car elle produit du nectar, liquide sucré, récolté par les insectes butineurs. Certaines abeilles mellifères (Apis, Trigona, Mellipona…) transforment ce nectar en miel. Beaucoup de plantes sont nectarifères, mais seulement une partie peut être butinée par les abeilles domestiques, du fait de leur morphologie (encombrement du corps, longueur de la trompe…).

En résumé, une fleur mellifère permet aux abeilles de fabriquer du miel. Maintenant, il y en a d’autres butineurs comme les papillons diurnes, les nocturnes, certains coléoptères, etc. Tous contribuent à la reproduction de la flore. Pour une plus grande biodiversité végétale et animale, il est vital de conserver cette richesse florale.

Plantes mellifères

Voici une liste de fleurs et arbres mellifères qui sont susceptibles de pousser en milieu sauvage. Ce peut être dans une friche, une prairie fleurie ou au-delà du gazon bien entretenu. Certaines plantes sont reconnaissables parce que très communes. Je pense aux pissenlits, au thym, la bruyère ou la lavande. Il reste plein d’autres espèces qui favorisent la richesse des biotopes selon le type de terre du terrain.

  • Achillée millefeuille (achillea millefolium)
  • Anémone des bois ou anémone Sylvie (anemone nemorosa)
  • Armoise commune (artemisia vulgaris)
  • Bardane (lappa major)
  • Berce commune (heracleum sphondylium)
  • Bouillon blanc (verbascum thapsus)
  • Bourrache (borago officinalis)
  • Bugle (ajuga reptans)
  • Bruyère et callune (Caluna vulgaris)
  • Carline (Carlina vulgaris)
  • Centaurée jacée (Centaurea jacea)
  • Chèvrefeuille (lonicera fragantisima , tatarica, etc..)
  • Chicorée sauvage (chicorium intybus)
  • Cirse des champs (Cirsium arvense)
  • Consoude (symphitium (officinale)
  • Coquelicot (papaver rhoeas)
  • Cardère (Dypsacus sylvestris)
  • Épiaire (stachys annua et lanata )
  • Épilobe (epilobium angustifolia)
  • Eupatoires (eupatorium cannabinum)
  • Gaillet croisette (galium cruciata)
  • Genet à balai (sarothamnus scoparius)
  • Lamier (lamium)
  • Lavande (lavandula officinalis)
  • Linaire (linaria (vulgaris)
  • Marjolaine (origanum vulgare)
  • Mauves Alcée (malva alcea)
  • Menthe (mentha)
  • Pâquerette vivace (bellis perennis)
  • Pissenlit ou dent de lion (taraxacum dens leonis)
  • Reine des prés (Filipendula ulmaria)
  • Romarin (rosmarinus officinalis)
  • Ronce (rubus fruticosus)
  • Salicaire (lithrum salicaria)
  • Sauge des prés (salvia pratensis)
  • Scabieuse des champs (knautia arvensis)
  • Serpolet (Thymus serpyllum)
  • Thym (Thymus vulgaris)
  • Trèfle des champs (Trifolium campestre)
  • Vipérine (Echium vulgare)

Arbres et arbustes mellifères

  • Ajonc d’Europe (ulex europaeus) – arbuste
  • Cerisier (prunus cerasus) – arbre
  • Noisetier (corylus avellana) – arbre
  • Sureau noir (sambucus nigra) – arbuste

Pourquoi semer des plantes mellifères ?

En choisissant ce que l’on plante, nous donnons une chance à notre environnement immédiat. Nous permettons à toutes les familles d’insectes d’avoir des stations de nourrissage un peu partout, même en zone urbaine. Quelques parts, ce serait l’occasion de redonner de la couleur à nos campagnes ! Un changement de mentalité conduirait à ne plus voir dans ses plantes sauvages, de la mauvaise herbe. Apprendre de la nature, son fonctionnement, ses relations, ses interdépendances créera une vie plus riche.

Comment modifier une partie de son jardin ? Des mesures équilibrées permettent de planter du mellifère et du ‘classique’. Il est toujours possible de délimiter une bande de terre bien exposée pour y faire ses plantations. Ou alors, laisser pousser dans un premier temps une sorte de gazon fleuri et créer un circuit de marche à la tondeuse.

Comme ça, criquets et sauterelles font leur vie. Pâquerettes, pissenlits, marjolaines poussent tranquillement sans être piétinés. Les insectes pollinisateurs (abeilles, mouches, papillons, guêpes, etc.) en profitent et moi aussi.

On trouve dans les jardineries du pseudo gazons fleuris. Les semences de fleurs proposées sont des semences issues de croisement ou qui ont été modifiées. D’ailleurs, vous aurez du mal à trouver les espèces de fleurs de la liste que je vous ai proposée. Il vaut mieux choisir des horticulteurs bio au sens du choix des espèces sauvages (voire locales).

J’ai trouvé un site internet qui répond parfaitement à ce que je vous ai expliqué dans cet article.

Le nom du site s’appelle le Jardin de Sauveterre. Les propriétaires, Colette et Jacques produisent des semences issues de la culture biologique certifiée par Ecocert. Ils proposent 134 fleurs sauvages. En téléchargeant leur catalogue, vous aurez des informations sur les types de milieux dans lequel poussent les fleurs. Vous pourrez adapter la semence au type de terrain et aux besoins de la plante elle-même.

J’espère vous avoir donné envie de planter des plantes mellifères dans votre jardin. Je vous garantis qu’avec les plantes mellifères, il sera tout aussi coloré qu’un jardin classique. Vous aurez plein de choses à observer dès l’été prochain. Les mois de septembre et octobre sont aussi des mois ou vous pouvez semer si votre terrain a été préparé. Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Je vous offre cette liste de fleurs mellifères au format PDF, cliquer sur le lien pour la télécharger.

4 commentaires
  1. Bonjour Djamal,

    Très très instructif ton article !

    Je vais modifier mon jardin.

    Michel

  2. merci bcp Djamal, vos articles sont magnifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La nature dans tous ses états !
Découvrez les richesses naturelles et les activités de la forêt de Fontainebleau...
PHOTOS - RÉCITS NATURALISTES - GUIDES
INSCRIPTION
La nature dans tous ses états !
Découvrez la biodiversité de la forêt de Fontainebleau
PHOTOS - GUIDES - CONSEILS
INSCRIPTION
error: Content is protected !!