floraison de l'euphorbe petit-cyprès

Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) la vivace sauvage

L’euphorbe petit-cyprès sauvage (Euphorbia cyparissias) est une plante vivace de la famille des Euphorbiaceae et membre du genre Euphorbia, qui comprend plus de 2 000 espèces dans le monde. Elle est connue pour sa sève blanche et laiteuse qui coule lorsqu’on la cueille. Ce liquide est toxique et collant. En forêt de Fontainebleau, cette vivace nourrit quantité d’insectes lors d’étés chauds et à ce titre mérite que l’on s’y intéresse.

Description

Cette plante présente des tiges herbacées linéaires et des fines feuilles alternées, disposées sous les ombelles. Elle atteint une hauteur de 25 cm à 50 cm et se développe en touffes bien fournies. Elle produit des fleurs jaune-vert à rouge qui s’ouvrent sur la partie supérieure de chaque tige. Les feuilles sont en forme de cœur et sont glabres.

La fructification se fait avec des capsules glandulaires qui contiennent de petites graines noires. Les fruits sont des capsules à 3 valves contenant la semence. Il se propage par auto-ensemencement et peut être aussi propagé par boutures, ce qui en fait une plante facile à cultiver et à entretenir. La sève de l’euphorbe petit-cyprès est une sève végétale blanche, visqueuse, riche en latex, mais toxique.

 

Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) sur sol sableux

Habitat

L’euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) est une plante herbacée qui pousse sur les sols plutôt secs et basiques pauvres en nutriment et sans salinité. On la trouve sur les terrains calcaires, les friches, les sables de la forêt de Fontainebleau et au bord des terrains agricoles. Elle pousse généralement dans des sols sableux ou limoneux, qui sont ni trop humides ni trop secs. L’euphorbe petit-cyprès est assez résistante et peut supporter des conditions climatiques variées, et pousse à des altitudes allant jusqu’à 2 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Elle se plaît dans les milieux ouverts en plein soleil, mais dans un climat tempéré.

Période de floraison

En forêt de Fontainebleau, mais aussi en Île-de-France, Euphorbia cyparissias fleurit des mois d’avril à septembre. La rusticité de cette vivace permet aux insectes d’avoir un réservoir alimentaire continu pendant des mois. Au jardin, si le sol lui convient, vous aurez rapidement un tapis couvrant en 2 à 3 ans.

Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) avec fleurs rouges

Particularités

Cette plante commune attire quantité d’hémiptères et de diptères. Par exemple l’été, il n’est pas rare de voir des guêpes coucou venir butiner ses fleurs. Outre, les mouches et autres petites guêpes, la plante accueillent la chenille d’un magnifique papillon de nuit, le Sphinx de l’euphorbe. Ainsi, chez nous, les larves se nourrissent de cette espèce (voir ci-dessous).

chenille du sphinx de l'euphorbe

Voir Aussi

Bec-de-grue (Erodium cicutarium)

Bec-de-grue (Erodium cicutarium) plante hôte d’un papillon

Le Bec-de-grue (Erodium cicutarium) est une petite fleur rose commune de la famille des Géraniacées …

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) - Trèfle jaune des sables

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) – Trèfle jaune des sables

Dans la famille des Fabacées se trouve l’Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) appelée aussi trèfle jaune …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fleurs et plantes
 

de la forêt de Fontainebleau
Découvrez aussi les orchidées...
INSCRIVEZ-VOUS
error: Le contenu est protégé !