Chrysis viridula - Guêpe coucou

Chrysis viridula – Une guêpe très colorée

La Chrysis viridula est petite guêpe coucou qui appartient à la famille des Chrysididés. Elle est du même genre que la Chrysis flamboyante traitée précédemment qui compte nombre de petits hyménoptères très colorés et de petites tailles dont certains volent en forêt de Fontainebleau. Elle parasite les guêpes potières ou maçonnes.

Description

La taille de cet insecte est comprise entre 6 à 9 mm. Ses ailes sont transparentes. Sa morphologie ressemble à une petite mouche bicolore verte et rouge. Bien qu’en fonction de la lumière, cette guêpe peut paraître bleu turquoise et rouge carmin. Sa tête verte avec de gros yeux noirs. Deux fines antennes droites terminent l’habillage de cette partie. Le haut du thorax est rouge et le bas est vert. Les 2/3 de l’abdomen sont rouges. Son extrémité est légèrement verte. Il ne semble pas y avoir de différence de teinte entre le mâle et la femelle.

 

 

Chrysis viridula au sol devant un trou dans le sable

Habitat

Comme le suggère la photo ci-dessus, son type d’habitat dépend de la présence de l’hôte à parasiter. Comme évoqué en introduction, la Chrysis viridula vise les guêpes du genre Odynerus. Ce sont des insectes qui façonnent des loges avec de la salive et du sable, de la boue ou de l’argile. Certaines ressemblent à des amphores !

Pour pondre son œuf, elle doit trouver son hôte qui vit plutôt dans les milieux sableux ou à proximité d’un mur de pierre, d’un talus. La forêt de Fontainebleau de par la nature de son sol correspond à ce type d’habitat.

Régime alimentaire

Les imagos se nourrissent de pollen et nectar de fleurs avec une préférence pour les ombellifères (Apiacées) comme les carottes sauvages, la grande ciguë, etc. Son activité sur ces plantes la rend souvent difficile à photographier. Elle reste très peu de temps en place.

Chrysis viridula butinant une armérie des sables
Chrysis viridula butinant une armérie des sables

Période de vol

Sa présence peut aller des mois de mai à août certaines années. Cependant, il y a une concentration plus importante des populations entre juin et août.

Biologie

Pour arriver à perpétuer l’espèce, la Chrysis viridula surveille l’entrée du nid hôte de la guêpe qui a été choisie. Elle déposera un ou plusieurs œufs dans la cellule du couvain pour que sa larve puisse se nourrir de celle de la guêpe. Si un combat s’engage avec la femelle hôte venue défendre son nid, la femelle guêpe coucou adopte un stratagème de défense. En effet, le dessous de l’abdomen est concave, ce qui lui permet de s’enrouler et de laisser son exosquelette la protéger des piqûres défensives.

Dans tous les cas, la nature aura permis à ces petites guêpes colorées de laisser une descendance pour participer au cycle de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les curieux de nature de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Le contenu est protégé !