Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) - Trèfle jaune des sables

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) – Trèfle jaune des sables

Dans la famille des Fabacées se trouve l’Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) appelée aussi trèfle jaune des sables. Il s’agit d’une vivace annuelle. Le nom vernaculaire donne déjà une idée du milieu dans lequel fleurit la plante. Cette espèce dénote par le port de ses petites fleurs accrochées en grappe. Mais plus encore, elle est indissociable du cycle annuel de certains papillons de jour. Ce qui fait d’elle une candidate idéale sur Fontainebleau-blog.com.

Description

Cette fleur sauvage vivace est atypique. La grappe de fleurs est entourée de feuilles vertes en fer de lance. Ces bractées supportent une inflorescence jaune, orange ou rougeâtre. La tige pousse d’abord au ras du sol avant de remonter pour faire croître la plante.

On remarquera la pubescence de la plante, c’est-à-dire la fine couche de poils qui l’habille et qui a pour fonction de retenir l’humidité. Dans de bonnes conditions de développement, elle peut atteindre 50 cm de long. Taille qui inclut la partie qui repose au sol. Il est à noter que pour la reproduction, cette vivace a besoin que son pollen soit transporté par des insectes même si les fleurs ont des organes mâles et femelles.

 

 

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) - Trèfle jaune des sables
Anthyllide vulnéraire

Type de sol

L’Anthyllide vulnéraire se plaît sur des sols au pH plutôt basique, c’est-à-dire des sols à tendance calcaire.

Habitat

On la trouve sur les pelouses sèches, les prairies ensoleillées et chaudes de la forêt de Fontainebleau. C’est une plante qui aime donc la lumière avec un sol sec.

Période de floraison

Dune manière générale, la période de floraison du Trèfle jaune des sables se situe entre mai et juillet en Île-de-France. Il peut y avoir un décalage sur fin avril et début août certaines années.

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) - Trèfle jaune des sables

Papillons associés

Cette Fabacée est la plante hôte de 3 espèces de papillons diurnes. Il s’agit de l’Argus vert appelé Thécla de la ronce, de l’Argus frêle (Cupido minimus) et de l’Azuré des cytises (Glaucopsyche alexis). Ces 3 petits lépidoptères sont présents sur le massif et recherchent entre autres cette fleur pour assurer la nourriture aux chenilles.

Voir Aussi

floraison de l'euphorbe petit-cyprès

Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) la vivace sauvage

L’euphorbe petit-cyprès sauvage (Euphorbia cyparissias) est une plante vivace de la famille des Euphorbiaceae et …

Bec-de-grue (Erodium cicutarium)

Bec-de-grue (Erodium cicutarium) plante hôte d’un papillon

Le Bec-de-grue (Erodium cicutarium) est une petite fleur rose commune de la famille des Géraniacées …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVREZ LA FLORE

DE LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU
Les orchidées sauvages aussi...
INSCRIVEZ-VOUS
error: Le contenu est protégé !