Azuré des cytises (Glaucopsyche alexis)

Azuré des cytises (glaucopsyche alexis) Le lycène bleu

L’azuré des cytises (glaucopsyche alexis) fait partie de la famille des lycènes. Vous savez, ces petits papillons bleus que l’ont voit au printemps. Les différencier est un petit jeu sympa, à condition d’avoir les bons outils. D’ailleurs, quelle surprise le jour où j’ai découvert la quantité d’espèces de lépidoptères bleus en forêt de Fontainebleau. Donc, pour les faire connaître, je m’en vais commencer par celui-ci.

Description

L’azuré des cytises mesure environ entre 25 et 35 mm. Il est visible durant le printemps presque exclusivement lorsque le soleil est abondant. Il aime se tenir en vue sur un buisson ou au sol, ailes écartées. Craintif, il décolle au moindre danger d’un vol rapide.

Sa marque distinctive par rapport aux membres de la famille est la rangée de points noirs sur les faces postérieures. En effet, la grosseur des points, leur agencement, plus la teinte bleu turquoise de l’aile postérieure désigne l’azuré des cytises. Les points vont en grossissant à mesure qu’ils s’éloignent du bord de l’aile antérieure. Ces petits détails constituent des marques servant à l’identification. D’ailleurs, je peux aussi me tromper lors de la détermination du papillon.

 

Le terme azuré ne vous aura pas échappé qu’il se rapporte au bleu des ailes. Mais à quoi correspondent les cytises ? Les cytises sont des plantes de la famille des fabacées comprenant communément les légumineuses et les papilionacées. Dans ces familles, nous trouvons par exemple des plantes comme le trèfle blanc, le genêt, la luzerne, le mélilot, la vesce.

 

Azuré des cytises - Lycène bleu (glaucopsyche alexis) - Argus bleu - Azuré

 

Habitat

Les imagos se rencontrent dans les endroits chauds, sur les prairies sèches, les pentes bien exposées avec buissons, les clairières lumineuses.

Plantes hôtes

Sur le massif forestier de Fontainebleau, les femelles recherchent la coronille bigarrée (Securigera varia) pour pondre leurs oeufs et aussi la luzerne (Medicago sativa) que l’on peut voir pousser sur le bord des routes. Ailleurs l’esparcette commune (Onobrychis viciifolia) peut aussi servir de support alimentaire pour les chenilles.

Période de vol

Les imagos sont présents généralement entre mai et juin. Il peut y avoir un léger décalage avant et après en fonction des années.

Les azurés une famille de papillons bleus

Les papillons bleus comptent parmi eux l’argus frêle, l’azuré du trèfle, l’azuré des nerpruns, l’azuré commun et bien d’autres que vous pouvez voir sur l’article «Papillons argus and Co». Il est difficile au premier coup d’œil d’obtenir une bonne identification de l’insecte. En effet, ils se ressemblent tous de loin ce qui rend la détermination hasardeuse. Vous devez savoir que la carte d’identité des azurés et même des lycènes en général est le revers des ailes. Si vous ne pouvez pas montrer le dessous avec les motifs, c’est alors mission impossible !

Ainsi, sur mon guide d’identification des papillons de France, je compte 31 espèces d’azuré dont fait partie l’azuré des cytises. J’ai souhaité cette parenthèse pour évoquer la richesse et la biodiversité de nos régions. Mais ce constat chiffré ne doit pas masquer que pas mal d’espèces sont menacées par la disparition de leurs milieux, par une pollution croissante et par une méconnaissance de la présence effective de populations de lépidoptères.

En forêt de Fontainebleau, les premiers imagos (papillons adultes) peuvent se montrer au mois de mars si le climat est doux. Comme la nature est bien faite, pendant 6 mois, et selon les milieux fréquentés, les espèces d’azurés se montreront. Alors la prochaine fois, regardez attentivement les détails afin de trouver le nom du papillon.

 

Azuré des cytises femelle en train de pondre (glaucopsyche alexis) - Le lycène bleu - Argus bleu - Azuré
Ponte de la femelle

 

Azuré des cytises (glaucopsyche alexis) - Papillon de la forêt de Fontainebleau
Azuré des cytises

Si vous aimez les lycènes et Argus

Amateurs de nature, si vous appréciez les petits papillons bleus, je vous invite à lire le dossier consacré aux lycènes et Argus cité plus haut. Ainsi connaître, c’est aussi comprendre ! La sensibilisation à la nature est bénéfique pour tous. Sinon, pourquoi ne pas découvrir l’azuré des coronilles, un lycène et Azuré.

 

4 commentaires

  1. Bonjour Djamal,
    Merci pour tes photos et explications : beau travail !
    Cela fait longtemps que je n’ai plus revu ce papillon… !
    Bonne journée, prends soin de toi, et profite de tes balades en forêt…
    Amicalement.
    Brigitte.

  2. Toujours aussi joli ce petit éclair bleu! Merci pour tes articles !

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les curieux de nature de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Le contenu est protégé !