Azuré des coronilles mâle

Azuré des coronilles (Plebejus argyrognomon)

L’azuré des coronilles est un papillon des prairies herbeuses et pelouses du sud-est de l’Ile de France. Il appartient à la famille des Lycaenidae et au genre Plebejus. Il n’est jamais évident de savoir à quel petit papillon bleu, nous avons à faire. Mais pour cette espèce de lépidoptère des milieux ouverts, selon la période de vol, je sais que j’ai Plebejus argyrognomon au bout de mon objectif photo. Découvrons ensemble ce papillon de jour !

Traits distinctifs de l’espèce

En forêt de Fontainebleau, il existe au moins 2 autres espèces d’azurés (Moyen argus, Petit argus) qui présentent quelques critères visuels communs avec celui-ci. Pour l’azuré des coronilles, le dessus des ailes est d’un bleu brillant avec un fin trait noir ourlé d’une bande blanche sur la frange (voir la photo d’entête). Et puis, pour compliquer la chose, le mâle et la femelle présentent un dimorphisme sexuel.

 

Toutd’abord, le mâle a le dessous d’une teinte blanc bleuté comme le montre la photo ci-dessous. Les autres espèces sont plutôt brun ou brun clair ou gris foncé. Les taches orange bien large qui courent jusqu’en haut. 3 à 6 points bleus les bordent sur l’aile postérieure. L’envergure est comprise entre 25 et 30 mm.

 

Azuré des coronilles (Plebejus argyrognomon)
Mâle

 

Il existe chez les femelles des variantes de couleur sur les faces internes. Certaines seront marron avec des taches submarginales orange alors que d’autres seront bleues avec le même type de taches. La photo ci-dessous montre une femelle la variante bleue.

 

Azuré des coronilles femelle (Plebejus argyrognomon)
Exemple de femelle teintée de bleu

Habitat

Ce papillon de jour aime les prairies herbeuses dans lesquelles poussent suffisamment de fleurs mellifères. C’est un lépidoptère des biotopes ouverts qui fréquentent les lisières, les pelouses sèches où poussent les scabieuses, les sauges des prés, le serpolet, etc.

Période de vol

En forêt de Fontainebleau (Ile de France), l’azuré des coronilles a deux générations. La première période de vol est au mois de mai. La seconde période court de juillet à septembre.

Plantes hôtes

La plante que recherche la femelle de cette espèce est la coronille bigarrée (Securigera varia) principalement. À l’occasion, les œufs peuvent être pondus sur les plantes suivantes :

  • la luzerne
  • le mélilot officinal
  • le trèfle rampant
  • le lotier corniculé
  • la vesce commune

 

Coronille bigarée (Securigera varia)
Coronille bigarée (Securigera varia)

 

Répartition de l’azuré des coronilles en Ile de France

D’après les observations relevées par les naturalistes de la région parisienne, il semblerait que l’espèce soit présente en Essonne et en Seine et Marne sur un axe sud et sud-est. Le massif forestier de Fontainebleau, la Bassée et les bords du Loing représentent une bonne part des populations franciliennes.

 

4 commentaires

  1. Gabrielle Huegli-Jobin

    Bonsoir, Merci pour ce petit messager bleu. J’en ai photographié quelque uns avec différentes caractéristiques. J’ai lu quelque part qu’une certaine sorte d’Azurés se réunissent le soir (comme en dortoir) pour passer la nuit. C’est très mignon! Bonne soirée

  2. Merci pour cet article j’adore ce petit papillon.

  3. Magnifique couple très élégant. Merci encore et encore pour toutes ces découvertes de notre région. Je n’ai jamais repéré ces 2 là, mais j’ai un arc en ciel de couleurs ailé autour des lavandes et des petits papillons bleu ciel qui adorent ma butiner les bras. Lol. Bonne soirée à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
error: Le contenu est protégé !