Accueil | Reptiles | Coronelle lisse (coronella austriaca) – Serpent dangereux et venimeux ?
Coronelle lisse (coronella austriaca) - Serpent dangereux et venimeux ?

Coronelle lisse (coronella austriaca) – Serpent dangereux et venimeux ?

La Coronelle lisse (coronella austriaca) est un petit serpent de la famille des Colubridae. Cette couleuvre aime les rochers de la forêt de Fontainebleau à côté desquels se trouvent des landes à bruyère. Ce reptile peut être confondu avec la vipère aspic lors d’un aperçu furtif. Mais est-ce un serpent dangereux pour l’homme ? Est-il venimeux ? Quelle est son alimentation, son habitat ? Voilà quelques questions qui seront traitées ici.

Description

La coronelle lisse ne dépasse pas les 80 cm. Petite couleuvre discrète, elle passe très souvent inaperçue. Fine et élancée, sa tête est surmontée de grandes plaques contrairement à la tête de la vipère aspic qui est structuré de petites écailles. Je vous invite à comparer les différences entre une vipère aspic et une couleuvre. Bien qu’ayant une ressemblance physique avec l’aspic, ce Colubridae se distingue par quelques traits morphologiques marquants.

La teinte de ce serpent va du gris clair au brun. Des taches sombres ponctuent le dos du reptile. La tête est dans le prolongement du corps sans marquer forcément une forme de fer de lance. Aucun V sur le sommet du crâne n’est visible. Sur certains individus, on peut observer sur l’arrière du crâne une large tache foncée. Sur d’autres, celle-ci est presque inexistante !

 

Coronelle lisse vue de dessus
Coronelle lisse vue de dessus

 

Et puis, les pupilles de coronella austriaca sont rondes comme toutes les couleuvres. Cet élément d’identification est important pour savoir à quel type de serpent nous avons à faire. Vous noterez sur les photos que l’œil est vitreux. Cette étape augure de la mue prochaine du serpent.

 

Coronelle lisse (coronella austriaca) en pré-mue

Mœurs et comportement

La coronelle lisse se montre globalement entre les mois d’avril et d’octobre, soit du printemps à l’automne avec de petits décalages en fonction des conditions climatiques. Ensuite, elle hivernera au sol dans un terrier ou dans une anfractuosité de rocher. Comme beaucoup de serpents, elle aime la chaleur. Cependant, ses pics d’activité sont le matin et la fin d’après-midi. Sa discrétion et son camouflage sont sa meilleure défense contre les prédateurs naturels.

La femelle, après une gestation de 5 mois, met au monde environ une dizaine de petits déjà constitués entre août et septembre. Ce reptile est ovovivipare et ne pond pas d’œufs.

Alimentation | Nourriture

L’alimentation des adultes est composée d’autres reptiles tels que le lézard, l’orvet fragile ainsi d’autres serpents. Cette petite couleuvre opère par constriction pour arriver à ses fins. Les rongeurs sont une composante plus faible de sa nourriture. Les jeunes chassent des insectes en attendant d’atteindre une taille leur permettant de passer à une alimentation plus conventionnelle.

 

Coronelle lisse (coronella austriaca) - serpent - photo reptile

Habitat de la Coronelle lisse

Pour trouver la coronelle lisse, le type d’environnement est important. Son habitat préférentiel doit lui permettre une bonne exposition au soleil afin d’atteindre la température optimale du corps. Un milieu fermé et sombre ne lui convient pas. Les zones rocailleuses sont, les bords de voies de chemin de fer et autres murets sont des endroits susceptibles de l’accueillir.

Coronella austriaca est bien présente en forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne).

Serpent venimeux ou pas ?

Autant tout de suite vous le dire, non, la coronelle lisse n’est pas un serpent venimeux ! Bien que plutôt calme, elle cherchera à mordre si on la prend en main, comme vous pouvez le voir plus haut. Dans tous les cas, elle n’est pas agressive et fuira le contact dès que cela est possible, donc pas de panique.

 

 

 

10 commentaires
  1. Que d’informations pour la curieuse que je suis ! Merci sincèrement Djamal pour ce foisonnement de détails, tellement plus ludique qu’une encyclopédie!

  2. L’orvet est observable en plein jour. De plus, les lieux de repos de l’orvet peuvent être visité par la coronelle.
    Donc, l’un n’empêche pas l’autre !

  3. Comment la coronelle peut-elle se nourrir d’orvet alors que l’un vit dans l’obscurité l’autre au soleil?

  4. Merci Brigitte pour tes observations et ton commentaires !
    Oui, il m’arrive d’attraper le serpent pour l’observer…

  5. Merci Jean pour votre récapitulatif et votre commentaire !

  6. Heureux que cela vous plaise !

  7. Merci Djamal, commentaire toujours très instructif, et d’excellentes photos aussi ! Tu arrives à les prendre en main ?
    Je ne sais pas si les deux palettes dans mon jardin pourraient en abriter une et sa famille, mais je ne désespère pas, chaque fois j’y trouve des espèces différentes et ça me ravit, preuve que le milieu, minuscule, mais calme et très riche en végétation leur convient.
    Bonne chasse photographique en Forêt de Fontainebleau, je suis certaine que cette forêt, comme toutes les autres, réserve de belles surprises, même quand on croit avoir tout vu !
    Cordialement.
    Brigitte.

  8. Superbes photos,

    C’est très instructif, avec des liens d’explication approfondis.
    Petites écailles, forme trapue, yeux comme les chats et nez retroussé : vipère.
    Grandes écailles, corps long et yeux ronds : couleuvre. Cela fait des années que
    je le sais et j’oublie toujours en présence d’un serpent. Ce coup ci, c’est mémorisé!
    Merci Djamal!

    Cordialement, Jean

    Voilà qui m’évitera des frayeurs inutiles dans les rochers de Fontainebleau.

  9. très intéressant, éducatif ! merci beaucoup. On apprend toujours beaucoup de choses sur ce blog. Et quelles belles photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NE RATEZ RIEN !
Inscrivez-vous à la Newsletter
Soyez les premiers à recevoir les nouveaux articles sur les reptiles de la forêt de Fontainebleau.
RESTEZ INFORMÉ
Faites un essai, vous pourrez vous désabonner à tout moment !
close-link
NE RATEZ RIEN !
Inscrivez-vous à la Newsletter
Soyez les premiers à recevoir les nouveaux articles sur les reptiles de la forêt de Fontainebleau.
RESTEZ INFORMÉ
Faites un essai, vous pourrez vous désabonner à tout moment !
close-link
error: Content is protected !!