Accueil | Reptiles | Vipère ou couleuvre ? Différences entre les 2 serpents
Vipère ou Couleuvre ?

Vipère ou couleuvre ? Différences entre les 2 serpents

Vipère ou une couleuvre, quelle sont les différences ? Qu’est ce qui permet d’identifier ces 2 serpents de la forêt de Fontainebleau ? Est-ce un reptile venimeux ou sans danger ? Vipère ou couleuvre, voici les éléments de réponse qui vous permettrons de reconnaître les serpents de Fontainebleau.

Différences entre vipère et couleuvre

Déjà, vous devez savoir qu’en région parisienne, toutes les espèces de couleuvre sont inoffensives et non venimeuses. Île-de-France compte 2 espèces de vipères avec l’aspic et la péliade. Ces 2 reptiles sont venimeux, mais non agressifs. Bien que la vipère péliade soit mentionnée pour la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne), sa faible présence sur le massif me permet de l’exclure de ce comparatif. Je vous montrerais donc les détails morphologiques de la vipère aspic uniquement.

Écailles sur la tête

En partant du principe que vous serez debout lors de votre « rencontre » avec le serpent, un des critères est la taille des écailles sur la tête. Chez la vipère aspic (Vipera aspis), espèce venimeuse la plus fréquente sur Fontainebleau, les écailles sont de petite taille. Vous n’apercevrez pas de grandes plaques, mais simplement un ajustement de petites écailles.

 

Petites écailles sur la tête de la vipère aspic - Vipère ou couleuvre ?
Petites écailles sur la tête de la vipère aspic

 

Pour la couleuvre à collier (Natrix natrix), remarquez une dizaine d’écailles de tailles variables. Mais il n’y a rien de comparable avec la vipère. Ceci constitue un premier élément distinctif entre les 2 serpents.

 

Grandes écailles sur la tête de la couleuvre - Vipère ou couleuvre ?
Grandes écailles sur la tête de la couleuvre

 

Forme des pupilles

Le second indice d’identification concerne la pupille des yeux. Chez la couleuvre la pupille est ronde comme chez l’homme. La vipère a une pupille verticale, fendue comme celle d’un chat. Ce critère d’identification vous assure à coup sûr de répondre à la question, vipère ou couleuvre.

 

Pupille de la vipère aspic - Vipère ou couleuvre ?
Pupille de la vipère aspic

 

 

Pupille de la couleuvre à collier - Vipère ou couleuvre ?
Pupille de la couleuvre

 

Aspect de la tête

Sur les photos ci-dessus, vous remarquerez une différence notable de la forme de la tête entre la vipère et la couleuvre, que ce soit en vue de dessus ou de profil. La couleuvre a une tête ovale et légèrement arrondie au niveau du museau. La tête de la vipère est plutôt plate, triangulaire avec un museau retroussé.

Je conçois que les serpents font peur et pour cela, faites très attention à vous et à vos enfants.

Aspect du corps

La morphologie des 2 espèces de serpents est un critère tout aussi déterminant que les pupilles. En effet, la vipère est petite et trapue et ne dépasse guère les 80 cm. La couleuvre selon les espèces peut atteindre 1m20 à 2 m pour la couleuvre d’esculape.

 

Il faut comprendre que la couleuvre est plus agile, plus fine. Elle a vocation à se déplacer soit dans l’eau comme la couleuvre à collier (en photo dans l’article) ou dans les buissons bas. Il est possible de la trouver en milieu forestier non loin d’un point d’eau. Elle doit pouvoir se mouvoir rapidement pour chasser ses proies (batraciens, petits rongeurs, oiseaux).

La vipère n’a pas besoin de vitesse puisqu’elle chasse à l’affût, mord sa proie, lui injecte du venin et attend sa mort pour l’avaler. Donc sa morphologie est adaptée à son type de chasse.

Dessins sur la tête et le corps

Il est de coutume de dire que la vipère à une marque foncée en forme de zigzag qui court sur toute la longueur du corps. C’est vrai, mais il y a des exceptions !

Une des premières exceptions est la couleuvre vipérine qui ressemble à une vipère, mais qui fréquente les rivières claires et les mares. D’ailleurs, elle n’a pas les pupilles fendues !

Ensuite, il faut savoir que la vipère a de multiples teintes qui vont du gris très clair au gris anthracite en passant par le noir. On en trouve des beiges, des marrons foncés. Certaines on des motifs marqués et d’autres pratiquement pas. Bref, cette espèce à elle seule produit tellement de variation, que vous devrez lister tous les critères mentionnés ci-dessus pour établir la fiche d’identité du serpent.

Pour les couleuvres, à part la couleuvre vipérine, toutes les autres ont une robe unie avec des dégradées de couleurs. Je vous invite à consulter la description des serpents de la forêt de Fontainebleau pour vous faire une idée de ce que vous pouvez voir.

Agressivité

Les serpents de nos forêts ne sont pas agressifs (en tous cas celle de Fontainebleau). Autrement dit, si le reptile peut s’échapper, il ne cherchera pas la morsure. Cette dernière est utilisée lorsque le repli est impossible ou le danger est imminent, du style, on va marcher dessus ou poser sa main au sol sans l’avoir vu.

Dans ce cas, un sifflement prévient de l’intention et vous devez en tenir compte.

Localisation

Les vipères aiment bien les zones rocheuses, les buissons ensoleillés et surtout les milieux ouverts. Elles ne fréquentent pas spécialement les mares et étangs. Elles se cachent sous les souches, les gros cailloux ou dans les feuilles au sol.

Les couleuvres sont visibles selon leurs espèces dans 3 types de milieux. La couleuvre à collier aime la proximité des mares et étangs. La couleuvre d’esculape est forestière et arboricole. C’est d’ailleurs la plus grande de toutes ! La coronelle lisse est la plus petite des 3 recherches le même type de biotope que la vipère.

Vipère ou couleuvre ?

Vous avez à présent tous les critères d’identification vous montrant les différences. Quand vous verrez un serpent, ne paniquez pas. Si vous êtes phobique, éloignez-vous en regardant où vous marchez. Pour les autres, prenez le temps d’observer ces reptiles, ils sont fascinants !

Alors, vipère ou couleuvre ?

C’est maintenant à vous de me le dire…

7 commentaires
  1. excellent et simple

  2. Bonjour Djamal,
    merci pour ton descriptif et pour tes photos remarquables, j’adore !
    Bonne journée, et bientôt bon weekend ! Aujourd’hui fut une bien délicieuse et douce journée de travail dans mon jardin, sans vent, ici à Toulon, c’est très rare, et inondé de soleil : le top ! Je te souhaite la même chose, pour les prochains jours, en région Île de France… !
    Cordialement.
    Brigitte.

  3. Merci Brigitte pour tes commentaires et ton œil avisé ! 🙂

  4. Bonjour Djamal,
    je réside à 20 km au sud de Fontainebleau, j’ai aperçu 2 vipères dans le fond du jardin depuis le début de ce printemps, merci pour ton article qui ne me laisse aucun doute sur le type de ces serpents, et cette photo pour confirmer : https://flic.kr/p/Jwocuw
    Effectivement elles sont peu agressives, après l’instant de surprise (réciproque !)
    elles fuient dès qu’elles me voient, elles se tiennent souvent en plein soleil sur les feuilles séchées, mais celle que j’ai prise en photo se trouvait sous une bâche posée sur la terre…
    Stéphane

  5. Bonjour
    J ai vu un serpent sur ma terrasse gŕise avec collier jaune au cou quand elle m a aperçu derriere la fenêtre elle a craché serait ce une bopere ou une couleuvre ?

  6. Bonjour Christine,
    d’après votre description, il doit s’agir d’une couleuvre à collier, donc un serpent non venimeux !
    Voir cet article : https://www.fontainebleau-blog.com/reptiles/couleuvre-a-collier-natrix-natrix/
    Cdlt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!