Accueil | Insectes | Sphinx gazé (Hemaris fuciformis) – Sphinx du chèvrefeuille
sphinx du chèvrefeuille - Papillons de la forêt de Fontainebleau

Sphinx gazé (Hemaris fuciformis) – Sphinx du chèvrefeuille

Le Sphinx gazé (Hemaris fuciformis) appelé aussi Sphinx du chèvrefeuille  est un papillon de la famille des Sphingidae. Sa morphologie exceptionnelle suggère les qualités de ce lépidoptère. Ses couleurs vives captent tout de suite mon attention.

Des années de photos et pour la première fois, j’ai la possibilité de photographier le Sphinx gazé immobile sur son support. Le papillon était sur le bord d’un chemin posé sur de la callune. Ses teintes vives me laissent penser que sa sortie de la chrysalide est récente. Mais laissez-moi vous donner quelques détails sur cet apollon des bois.

Carte d’identité du Sphinx gazé

Le sphinx gazé porte un nom descriptif, Hemaris fuciformis. On comprend mieux pourquoi en considérant l’étymologie latine du nom. Hemaris se rapporte à la bordure rouge des ailes. Fuciformis décrit l’aspect du papillon assez proche d’un bourdon. Quant au second terme ‘gazé’ de son nom, il se réfère à la transparence des ailes.

 

LE SAVIEZ-VOUS ? À la sortie de la chrysalide, les ailes du Sphinx gazé ne sont pas transparentes. Des écailles grises sont disposées sur la surface qui deviendra transparente après le premier vol. En effet, celles-ci se détachent lors des battements d’ailes !!!

La plupart des espèces de sphinx sont des papillons nocturnes sauf 3 membres de la famille, tous diurnes :

Nous avons la chance d’avoir les 3 sphinx en forêt de Fontainebleau. Si les 2 premiers sont communs, le Sphinx bourdon est rare et très localisé.

Sphinx gazé ou sphinx du chèvrefeuille - Hemaris diffinis - Photo
Sphinx gazé ou sphinx du chèvrefeuille

Description de Hemaris fuciformis

Le Sphinx du chèvrefeuille est un papillon robuste au corps lourd. Ses puissants muscles lui permettent des vols rapides. Pour butiner, il se sert du vol stationnaire. Pour l’avoir de nombreuses fois observé, il a la particularité pour butiner de poser une ou deux pattes sur la fleur de manière à se stabiliser.

Sa longue trompe va récolter le nectar au fond des corolles. Pour alimenter en sucres ses muscles puissants, il passe une bonne partie de la journée à rechercher des fleurs mellifères.

Sphinx gazé butinant du buddléia
Sphinx gazé butinant du buddléia

Le pourcentage de muscle représente une telle proportion qu’il ne peut pas s’envoler d’un coup lorsqu’il est posé sur un support. Pendant de longues minutes, le sphinx fait vibrer ses ailes comme un moteur au ralenti. Une fois la bonne température atteinte par les muscles, l’amplitude du battement augmentera et il s’envolera vers d’autres horizons.

Le Sphinx gazé est présent sur le massif forestier, mais n’est jamais abondant. Ce papillon est inoffensif. Il est à mes yeux une PURE MERVEILLE

Sphinx gazé butinant de l'origan

Plantes hôtes et plantes mellifères

En forêt, la femelle recherche le chèvrefeuille ou le camérisier pour pondre ses œufs. La chenille est principalement verte avec une corne foncée à l’extrémité. Elle possède sur le flanc des taches brunes cerclées de blanc ou de jaune. Sous nos latitudes, la plupart du temps, une seule génération verra le jour.

Les plantes à fleurs roses, bleues, violettes attirent le Sphinx gazé. Parmi elles, voici une liste non exhaustive de fleurs sur lesquelles j’ai vu le papillon :

  • Le chardon
  • La marjolaine (l’origan)
  • La scabieuse
  • La vipérine
  • Le buddléia
  • Le serpolet
  • Le bugle
  • La sauge des prés

Bien sûr, certaines fleurs de culture dans les jardins sont susceptibles de les attirer. Mais personnellement, je donne une chance aux fleurs sauvages de mon jardin…

 

Portrait sphinx gazé (Hemaris fuciformis) - photo de Papillon

Nota: Contrairement au Moro-Sphinx, le sphinx du chèvrefeuille n’est pas un papillon migrateur !

 

Hemaris fuciformis butinant du chardon

Pour voir la chenille et la chrysalide, je conseille le site Lepinet.

 

4 commentaires
  1. Superbes clichés et quelles couleurs !
    Ici je les vois sur les verveines de Buenos Aires et les chardons de la friche .
    Amicalement .
    Chantal

  2. Merci Chantal !!! C’est sympa de les voir au jardin…
    ps: impressionnant les alvéoles de frelons 🙁
    @Bientôt
    Djamal

  3. FOULTIER DOMINIQUE

    Le sphinx gazé est une pure merveille ! Les couleurs sont sublimes c’est un beau cadeau de mère nature !
    Merci beaucoup pour cet article très intéressant et bravo pour ces belles photos.

    Dominique ftr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
close-link
error: Content is protected !!