Hespérie de la houque (Thymelicus sylvestris)

Hespérie de la houque (Thymelicus sylvestris)

L’Hespérie de la houque (Thymelicus sylvestris), petit papillon orange, se trouve dans la famille des Hesperiidae. Il a la posture typique de l’espèce. Il anime les prairies de la forêt de Fontainebleau par ses déplacements rapides. Souvent posé en évidence, il prend des bains de soleil et surveille la présence de congénère. Approchons-nous pour découvrir ce qui le caractérise.

Description

Ce papillon de jour se reconnaît facilement grâce à la coloration de ses ailes. Les ailes antérieures sont d’un orange vif bordé de brun foncé, tandis que les ailes postérieures sont plutôt uniformément brunes. Une autre caractéristique distinctive est la présence d’une ligne noire sur l’aile antérieure des mâles appelée strie androconiale. Une marge foncée encadre le bord des ailes. Le dessous des antennes présente une teinte orangée aussi bien chez la femelle que chez le mâle. Cette espèce ressemble à l’Hespérie du dactyle (Thymelicus lineola) et sa différence se joue sur quelques détails morphologiques. L’envergure des imagos est comprise entre 26 et 30 mm.

Hespérie de la houque (Thymelicus sylvestris)

 

Habitat

Thymelicus sylvestris affectionne particulièrement les prairies, les clairières, les bords de chemins et les friches, où il peut facilement trouver ses plantes hôtes pour la ponte. L’Hespérie de la houque est commune sur l’ensemble du massif de la forêt de Fontainebleau.

Période de vol

Ce papillon s’observe en juin et juillet. Il peut parfois être vu dans la première quinzaine d’août. Les mâles patrouillent souvent sur leur territoire à la recherche de femelles, tandis que celles-ci passent plus de temps posées, cherchant des sites appropriés pour pondre leurs œufs. Cette hespérie produit une seule génération annuelle.

Plantes Hôtes

Voici quelques-unes des graminées de la famille des Poacées les plus couramment utilisées comme plantes hôtes :

  • Dactyle aggloméré (Dactylis glomerata)
  • Houlque laineuse (Holcus lanatus)
  • Brome érigé (Bromus erectus)
  • Brachypode des bois (Brachypodium sylvaticum)
  • Fléole des prés (Phleum pratense)
  • Houlque molle (Holcus mollis)

Reproduction

Crucial dans son cycle de vie, les femelles déposent leurs œufs sur des graminées spécifiques, assurant ainsi la survie de la prochaine génération. La ponte des œufs se fait en rangée de quelques œufs et pondue sur plusieurs plants. Les œufs éclosent après quelques semaines, dépendant de la température des jours qui suivent. L’éclosion est plus ou moins rapide en fonction du climat. Les chenilles sont vertes. Elles se nourrissent des feuilles pendant l’été et entrent en diapause à l’approche de l’automne. La nymphose a lieu au printemps suivant, aboutissant à l’émergence des adultes en juin.

Préservation et Importance écologique

L’Hespérie de la Houque, bien que commune, joue un rôle important dans l’écosystème. En tant que pollinisateur, ce papillon contribue à la fertilisation des plantes. De plus, ses chenilles servent de nourriture à divers prédateurs, participant ainsi à la chaîne alimentaire. La gestion adéquate des prairies est une mesure clé pour maintenir les populations de Thymelicus sylvestris en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. Libellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
error: Le contenu est protégé !