Accueil | Oiseaux | Pic épeiche (Dendrocopos Major) – Le tambourineur des bois
Pic épeiche - Dendrocopos Major

Pic épeiche (Dendrocopos Major) – Le tambourineur des bois

Le pic épeiche est l’un des oiseaux les plus communs de la forêt de Fontainebleau, mais certainement pas le moins intéressant. Il fréquente les boisements de feuillus et de résineux sans distinction. Il fait des passages réguliers au jardin lors de la mauvaise période. C’est de cette manière que j’ai mis en boite ce bel oiseau. Mais si vous le voulez, faisons connaissance avec le pic épeiche…

Description du pic épeiche

Il existe une différence morphologique entre le mâle et la femelle. La femelle a la tête et la nuque entièrement noires alors que le mâle a une bande rouge sur la nuque. Le reste du plumage est similaire. Le pic épeiche mesure 25 cm environ. Ses pattes sont adaptées à son style de vie. Il a 2 doigts vers l’avant et 2 doigts vers l’arrière. Cela lui permet d’évoluer en toute sécurité sur les troncs d’arbres même la tête en bas.

Pic épeiche femelle - Photo de Fontainebleau Blog
Pic épeiche femelle

Une autre singularité est la rigidité de sa queue qui lui sert de cale lors d’appuis verticaux. Sa langue est pointue et longue comme on le voit sur la photo ci-dessous. Elle lui sert à aller chercher les vers dans le bois.

Les particularités Dendrocopos major

Le pic épeiche appartient à la famille des picidés qui inclus 4 autres espèces que sont le pic épeichette, le pic mar, le pic vert, le pic noir. Je ne retiens pas le pic cendré, car je n’en ai jamais observé et je n’ai trouvé personne affirmant avoir vu cet oiseau.

Allez, je me lance dans les particularités du pic épeiche. Il y en a plusieurs. Je vais vous les lister ici.

  • Dès la fin février, il tambourine sur les branches pour se signaler aux femelles et pour marquer son territoire.
  • Il a besoin d’arbres morts pour faire croître sa population.
  • Son vol puissant est ondulatoire comme s’il décrivait les boucles de la lettre m.
  • Lors de la recherche de nourriture, il tourne autour du tronc et cogne dessus pour déloger la larve qui s’y trouve.
  • De tous les pics, le pic épeiche est celui qui se laisse approcher le mieux, dans une certaine limite.
  • Il est exclusivement forestier l’été et fait des passages dans les jardins à proximité des boisements l’automne et l’hiver.
  • Il vient à la mangeoire régulièrement si vous mettez des boules de graisse et des noisettes coincées dans un petit tronc d’arbre.

Ou peut-on voir le pic épeiche en forêt de Fontainebleau ?

Lors de sa recherche de nourriture, il est possible de voir le pic épeiche dans tout type de boisement (feuillus, résineux). On se rend compte de sa présence soit par son cri caractéristique  (source Web Ornitho) et par les coups donnés dans les troncs. Il ne fréquente pas spécialement les platières à landes ce qui vous laisse un vaste espace à prospecter. Je vous conseille la partie feuillue de la forêt de Fontainebleau. Étant donné le mélange des essences d’arbres, privilégiez le tiers nord de la forêt pour le trouver. Les secteurs compris entre la commune de La Rochette et la ville de Fontainebleau sont une zone propice à son développement.

 

Pic épeiche mâle - Oiseau de la forêt de Fontainebleau
Pic épeiche mâle
2 commentaires
  1. Ce joli pic n’est qu’ occasionnellement dans mon jardin, son apparition est rare. Nous avons un pic vert qui vient manger dans l’herbe tous les jours… les deux espèces n’aiment peut-être pas être ensembles?

    • Bonjour Cécile,
      Le pic épeiche aime se percher sur les troncs d’arbres et branches. Tu le verras rarement au sol, contrairement au pic vert qui fouillera le sol à la recherche de vers.
      Cependant, tout est possible, reste à l’affût ! 😉
      Bonne journée
      Djamal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vie secrète des

Oiseaux

Découvrez l'avifaune extraordinaire de la forêt de Fontainebleau.
Photos - Récits - Guides

INSCRIPTION
close-link
error: Content is protected !!