être créatif en photo pendant le confinement

Confinement : idées et conseils photo à explorer près de chez vous

Comment être créatif en photo pendant le confinement dû à la pandémie du coronavirus (Covid-19) ? La question se pose, quoi photographier pendant le confinement ? La durée de sortie et la distance maximale imposent un champ restreint de possibilités. Les amateurs de photo de toutes disciplines des 4 coins de France vont devoir trouver des idées pour poursuivre leurs loisirs extérieurs. Observer la nature dans un rayon d’un kilomètre est un peu juste pour beaucoup d’entre nous. Voyons quelques conseils à mettre en œuvre en attendant la liberté prochaine.

Se préparer à être créatif en photo

Être créatif, c’est sortir de son mode de pensée habituel pour chercher quelque chose de nouveau. Cette démarche peut-être aussi l’occasion d’explorer son boitier et de faire travailler ses objectifs d’une manière différente. Nous avons tous des habitudes et des méthodes apprises sur le tas, en photographie. Il est assez rare de sortir des sentiers battus. Donc, si vous êtes dans ce cas, il y a moyen d’envisager la photo d’une autre manière. Qui sait, si vous n’allez pas découvrir au bout de cette aventure d’autres centres d’intérêt que l’animalier ou la macro.

Je me suis demandé par exemple ce que je pourrais faire dans le périmètre d’un kilomètre et pendant 1 heure. J’ai donc cherché un site qui présente une carte indiquant le périmètre de sortie. Ayant une vision de mon champ d’action. Je devine quelles sont les possibilités en terme de décors, de végétation ou de fréquentation animale. Cette base me donne une idée de ce que je peux mettre en valeur ou des possibilités que me donne mon matériel (boitier, objectifs).

Cette première étape vous donne le cadre de vos sorties photo pendant le confinement. Je pense que certains penseront être avantagés par leur localisation (bord de mer, montagne, forêt, pleine campagne). Cependant, trouver le moyen d’être créatif en photo pour explorer des techniques différentes est un vrai défi. Les personnes des centres-ville auront certainement à se réinventer pour cerner le détail qui tue dans une architecture contemporaine ou ancienne. Un paysage urbain bien mis en valeur par une lumière ou une ambiance est fantastique ! Alors, n’hésitez pas à faire toutes les erreurs possibles afin de trouver les limites afin envisager de nouvelles pistes.

Justement, voyons à présent quelques idées à appliquer.

Les idées à explorer

Parfois, il suffit d’un déclic pour avancer vers une nouvelle direction. La lecture d’un article technique sur une méthode employée par un amateur ingénieux ou des vues sous des angles nouveaux nous incite à les tester. Si vous avez besoin d’aide, je vous propose de réfléchir sur ces propositions. Bien sûr, ce sont des amorces qu’il vous faudra approfondir par vous même. Votre œil est le plus bel objectif que vous pourrez utiliser pour détecter les opportunités photo. Être inventif dépend de chacun et il en va ici comme de tout autre domaine.

Donc, voici quelques idées pour continuer de faire des photos pendant le confinement.

Le piège photographique

Si vous avez un jardin à disposition ou si vous avez dans la zone autorisée un coin peu fréquenté par les promeneurs, pourquoi ne pas envisager de placer un piège photographique capable de prendre des clichés de jour comme de nuit et même d’enregistrer de courtes séquences vidéo. Ce procédé m’a permis de découvrir les animaux sauvages qui transitent par mon jardin, la nuit venue (hérisson, renard, fouine, mulots). Les images ne sont pas de haute volée, mais vous donnent une précieuse indication de la biodiversité locale. Et puis, je ne vous parle pas de l’excitation lors du visionnage de la carte mémoire.

La mangeoire à oiseaux

Imaginez-vous avoir un affût à domicile dans le jardin ? Combien d’espèces fréquentent les postes fournis en graine pendant l’automne et l’hiver ? Vous pouvez le savoir en installant une mangeoire à 1 m du sol. Mettez-y du tournesol ! En moins d’une semaine, les habitudes sont prises par les oiseaux. Il ne vous reste plus qu’à noter les plages horaires des espèces. Je voudrais ajouter une remarque par rapport au nourrissage. Si vous vous lancez, veillez à alimenter la mangeoire jusqu’à la fin de l’hiver, surtout si le froid est mordant (gel et neige).

Si vous avez une tente d’affût, c’est parfait ! Sinon, soit vous la fabriquez à l’ancienne avec des branches et filets de camouflage. Mais dans ce cas, vous aurez des soucis d’étanchéités (vent, pluie). Soit vous en achetez une ! L’avantage de cette solution est d’être au chaud pour l’observation et la rapidité de mise en place dans l’affût.

 

L’idée serait de planter au sol une grosse branche (d’un diamètre de 10 cm environ) d’1m50 de haut avec quelques perchoirs horizontaux (pas trop long). En cas d’affluence, il fera office de salle d’attente pour l’accès à la nourriture. Et puis, vous pouvez cacher des noisettes dans le tronc en perçant quelques trous de manière à ce qui ne soit pas visible de l’affût. Cet appat attire assez rapidement les pics (épeiches, mar, sittelles, etc.). À vous de voir ce qui sera le plus facile/commode à mettre en place dans votre cas.

Les photos panoramiques

Et si vous envisagiez la photo panoramique dans votre environnement habituel. Vous allez me dire, comment faire cela correctement ? Pour cela, il y aura quelques règles à respecter. Il vous faut un trépied stable, un objectif grand-angle (12 mm à 35 mm). Un objectif de 50 à 100 mm fera aussi l’affaire, mais réduira l’angle de prise de vue. L’idée est de partir d’un point A vers un point B en couvrant un angle de 180°, voir plus. Il s’agira ainsi de faire une série de clichés qui ont un lien visuel entre eux. Ensuite, pensez à décaler chaque photo de 30° environ pour assurer une continuité qui servira au logiciel d’assemblage.

Dans la photo panoramique ci-dessous représentant l’ile de loisirs de Bois le Roi, j’ai assemblé 22 photos qui ont permis la création d’une image de 21324 x 4705 pixels (soit 100 Mpix).

Photo panoramique de l'ile de loisirs de Bois le Roi - Confinement : idées et conseils photo à explorer près de chez vous
Ile de loisirs de Bois le Roi

 

J’ai utilisé le logiciel Lightroom (version 6.14 en licence perpétuelle) pour réaliser l’assemblage de la série d’images. Aujourd’hui cette version n’est plus commercialisée ! Adobe ne propose plus que des licences mensuelles ou annuelles qui à la longue reviennent chères. Par conséquent, vous aurez à rechercher sur Internet des logiciels d’assemblages panoramiques payants et gratuits.

Être créatif avec la pose longue

L’automne est la saison des belles couleurs, des feuillages flamboyants pour le photographe de paysage. En période de vent, on peut se sentir bridé par les conditions météorologiques qui empêchent la netteté du décor. Pourquoi, ne pas se tester le flou de bougé ou dû au vent. À main levée ou sur trépied, avec une ouverture entre F11 et F13 à la sensibilité de 100 ou 200 iso, faites des essais pour déterminer ce qui correspond à vos goûts en matière de rendu. Là aussi, n’hésitez pas à « inventer » des mouvements pour voir le rendu. Les plus créatifs obtiendront des photos surprenantes ! Cette pratique peut se faire en toute saison. Techniquement, vous devez juste avoir accès aux réglages de votre boitier pour vos essais. Vous tâtonnerez peut-être un moment avant de trouver le style qui vous plaira.

Le filé, technique qui consiste à choisir une vitesse d’obturation modeste (1/125 ou moins) et de déclencher dans le suivi d’une personne ou d’un objet en mouvement. Seul le sujet est net, car l’arrière-plan renvoie un flou de filé. La réussite appartient à ceux qui osent, alors à vos appareils photo…

Si vous n’avez pas d’appareil photo

Avez-vous un Smartphone ? Si la réponse est positive, vous pouvez être tout aussi productif avec. Rappelez-vous que ce qui déclenche l’envie de photographier est ce que votre œil perçoit comme beau et intéressant. Je connais des personnes qui ont l’habitude de prendre des clichés avec leur téléphone portable et qui connaissent un certain succès lors d’expositions photo. Donc, le talent n’est pas une question de moyen !

Les sujets photo en milieu urbain

Réfléchissez à ce qui attire votre regard lors de vos sorties. Est-ce le reflet des néons dans les flaques d’eau, la lumière des monuments à la nuit tombée ou tout simplement le portrait de vos proches ? Entre l’architecture, les mises en situation de personne (avec leur consentement), les parcs publics, les animaux domestiques, les occasions ne manquent pas de se tester à la photo urbaine.

Si votre appareil dispose d’un mode pro (comme depuis le S7 de Samsung), avez-vous été voir les différents réglages. Si vous pouvez photographier un lever ou un coucher de soleil, l’accès à la température de l’image en Kelvin va vous permettre en quelques secondes d’avoir une photo chaude ou froide. L’ambiance de l’image sera radicalement différente du standard que vous pouvez faire sans aller sur ce mode. Généralement, le mode pro permet de formater un style, une approche. Il est justement utile pour les créatifs ou ceux qui recherchent l’image qu’ils ont en tête.

Explorer les logiciels de retouche sur Smartphone

Une autre façon de s’occuper pendant le confinement est de travailler ses plus belles photos. Le logiciel gratuit Lightroom pour mobile sur Android et sur système Apple. Permets de faire des imports de votre production dans leur écosystème. Vous découvrirez différents filtres à essayer. Ce sera peut-être l’occasion de passer certaines de vos images en noir et blanc. Un court apprentissage vous ouvrira de nouvelles perspectives. Pour information, je vous ai cité à 2 reprises ce logiciel, car il est la référence dans le monde des photographes amateurs et professionnels. De plus, il existe comme application pour Smartphone, donc pourquoi se priver alors que pour un usage standard, il est gratuit.

Explorer les logiciels de retouche d'image pendant le confinement
Moret-sur-Loing

Si le sujet vous intéresse, je vous renvoie vers un article qui vous présentera les logiciels de retouches photo gratuits pour smartphones.

Quelles photos allez-vous faire pendant le confinement et après ?

Vous avez maintenant une base de réflexion qui pourra être utilisé durant le confinement et après. Faites parler votre imagination pour que votre production photo vous fasse plaisir. Ne laissons pas le Covid-19 tuer notre créativité ! Cet article sera posté sur mon mur Facebook. Vous pourrez partager vos réalisations, vos conseils sur les méthodes employées pour produire votre image et avoir une large audience. En complément de ces suggestions, je vous invite à découvrir comment se préparer pour obtenir de belles photos. Et si vous avez envie de débuter dans le monde de la macrophotographie, vous pourrez tirer ici des informations utiles.

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !