Accueil | Reptiles | Couleuvre d’esculape (elaphe longissima) – Serpent des forêts ensoleillés
couleuvre d'esculape adulte - photo

Couleuvre d’esculape (elaphe longissima) – Serpent des forêts ensoleillés

Au sein des colubridés, il y a un grand serpent forestier observable au sol et dans les arbres. Il s’agit de la couleuvre d’esculape (elaphe longissima). Ce reptile présente quelques caractéristiques qui le différencie des autres espèces. Voyons ensemble qu’est-ce qui le distingue.

La couleuvre d’Esculape le serpent des bois

Elaphe longissima aime un environnement ensoleillé comme tous les reptiles. Il fréquente volontiers les landes, les abords d’étangs, les chênaies, les zones buissonneuses des lisières et les vieux murs. Sa présence est attestée en forêt de Fontainebleau. J’ai photographié à plusieurs reprises ce serpent magnifique dans des broussailles ensoleillées. D’ailleurs, pour moi, c’est le plus impressionnant de tous par sa couleur, par sa taille et par son comportement de défense.

Description

Cette couleuvre de grande taille est la plus grande des espèces présentes en région parisienne. Les spécimens les plus grands peuvent atteindre 1m80 de long. Les teintes vont du jaune au marron en passant par le beige. Ce colubridé est parfois orné de motifs.

 

Les juvéniles ressemblent un peu à la couleuvre à collier. Ils ont un collier plus clair avec des taches sombres près des yeux. En forêt de Fontainebleau, tous les exemplaires photographiés étaient des adultes ou proche de l’être. Aucun ne présentait de taches sur le corps.

 

Couleuvre d'esculape (elaphe longissima)
Couleuvre d’esculape (elaphe longissima) – Serpent des forêts ensoleillés

Sa pupille est ronde avec une langue bifide rouge. Pour information, ce serpent n’est pas venimeux contrairement à la vipère aspic.

Mode de chasse

Un peu comme le boa ou le python, la couleuvre d’Esculape tue sa proie par constriction. Ses proies sont constituées de petits rongeurs, de lézards, d’oiseaux et d’œufs. L’activité de ce reptile est principalement diurne. Donc, il n’est pas exceptionnel de l’observer un peu partout dans les forêts ensoleillées sur les deux tiers sud de la France. Le sud Seine-et-Marne constitue une des limites nord de l’espèce.

 

Couleuvre d'Esculape en position de défense
Couleuvre d’Esculape en position de défense.

Pourquoi la couleuvre d’esculape dégage une odeur nauséabonde ?

Zamnis longissimus se sert de l’émission d’une odeur nauséabonde en cas de danger. Le but étant de la rendre inconsommable par un prédateur et de le faire fuir. Cette sécrétion provient des glandes cloacales qui lors d’un fort stress est libérée. D’ailleurs, la couleuvre à collier procède de la même manière si elle se sent menacée. N’ayant pas de venin à leur disposition, cette stratégie de défense s’avère efficace.

 

Zamnis longissimus

Le caducée symbole de la pharmacie

Dans le décor urbain, il est fréquent de voir sur les enseignes de pharmacie une coupe avec un serpent enroulé qui serait cette couleuvre. Voici ce que dit Wikipédia à ce sujet, je cite :

Le caducée est un des attributs du dieu Hermès dans la mythologie grecque, représenté comme une baguette de laurier ou d’olivier surmonté de deux ailes et entouré de deux serpents entrelacés. Le caducée sert à guérir les morsures de serpents et c’est pourquoi il en est orné.

 

Enseigne de la pharmacie (caducée)
Enseigne de la pharmacie (caducée)

 

Ainsi, lorsque vous passerez devant l’enseigne d’une pharmacie, vous penserez à la couleuvre d’esculape et ce magnifique reptile.

3 commentaires
  1. Bonjour Djamal,
    Excellentes photos, comme tu le dis une couleuvre n’est pas dangereuse, (elle n’a pas de venin, hormis celle de Montpellier, mais celle-ci est opistoglyphe à moins de mettre la main profondément dans la gueule de la couleuvre, … (mdr), en tant qu’humains on ne risque pas grand chose avec les couleuvres), et donc on peut s’en approcher très près… , ce qui n’est pas le cas avec la vipère…
    Commentaires instructifs, faisant même allusion au caducée pharmaceutique. J’ignorais son odeur nauséabonde. Elle sent quoi ?????
    Félicitations, et merci pour ton travail en amont !

  2. Merci pour vos articles détaillés et avec de belles photographies. Je me promène beaucoup dans les forêts d’Île-de-France, mais n’y ai jamais rencontré de serpents. Par contre c’est sûr, quand on s’aventure hors des sentiers battus, il faut mettre des bottes, car j’ai entendu parler de morsures.

  3. Même hors des sentiers battus, les serpents sont difficiles à trouver !
    Cependant, la prudence est de mise.
    Cdlt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NE RATEZ RIEN !
Inscrivez-vous à la Newsletter
Soyez les premiers à recevoir les nouveaux articles sur les reptiles de la forêt de Fontainebleau.
RESTEZ INFORMÉ
Faites un essai, vous pourrez vous désabonner à tout moment !
close-link
NE RATEZ RIEN !
Inscrivez-vous à la Newsletter
Soyez les premiers à recevoir les nouveaux articles sur les reptiles de la forêt de Fontainebleau.
RESTEZ INFORMÉ
Faites un essai, vous pourrez vous désabonner à tout moment !
close-link
error: Content is protected !!