Accueil | Promenades | Balade insolite de la Roche qui parle – Forêt de Fontainebleau
Promenade la roche qui parle - Balade insolite

Balade insolite de la Roche qui parle – Forêt de Fontainebleau

Loin de la randonnée pédestre des 3 châteaux ou celle de la vallée de Chevreuse, je vous propose la balade de la Roche qui parle. Elle se situe dans la grande banlieue de Paris, en forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Découverte par hasard, je me suis engagée dans les bois sur un sentier que je ne connaissais pas. Au fil de la marche, de drôles de rochers de grès surgirent derrière une série de reliefs accidentés. Découvrez en photo ce parcours étonnant.

Balade insolite au milieu des grès

Comme point de départ, la route d’Occident (chemin forestier) accessible par la D301 au niveau du petit parking de stationnement sur la gauche quand on vient du carrefour du Grand Veneur ou d’Arborescence. Le chemin est à remonter en direction du terrain militaire (qui se trouve derrière le centre équestre appelé le Grand Parquet) sur une centaine de mètres pour attraper un sentier sur la droite qui s’en va dans la végétation (landes et arbustes).

Au début, ce tracé improbable ne dévoile rien de ce que vous allez voir. Il faut persévérer pendant quelques minutes pour commencer à voir se former une petite falaise de grès. De nombreux morceaux de pierres jonchent le parcours sinueux. Tantôt au pied de murs de pierre ou tantôt sur le sommet, cette vision minérale m’entraine dans ce qu’était la forêt de Fontainebleau voilà plus d’un siècle quand ces tailleurs de pierres, dans ces carrières de grès, travaillaient à fournir du matériau au patrimoine français.

 

Curiosités minérales

Après quelques minutes à imaginer ce que devait être cet espace avant que les pins n’envahissent cet espace, je m’éloigne en pensant au passé. Mais cette rêverie ne dure pas, car devant moi se dressent des blocs de grès d’allures et de formes tout à fait singulières. Une sorte de pyramide élancée pointe vers le ciel, prête à s’envoler vers les étoiles. Sa taille et sa forme sont immanquables lors de cette balade insolite. Et puis, que dire de ce rocher torturé qui ne ressemble à rien, mais qui se tient en équilibre sur le sol d’une manière improbable. Celui-là est dans mon top 10 des rochers bizarres !

Pyramide de grès - La Roche qui parle (forêt de Fontainebleau) - Balade insolite
Rocher pyramide

 

Rocher de grès bizarre - La Roche qui parle (forêt de Fontainebleau)
Rocher de grès bizarre

 

Ma promenade se poursuit à la faveur de l’automne. Les bois sont calmes. Seules quelques mésanges signalent leur présence par de petits cris. Aucun autre bruit ne vient perturber le silence de cette parcelle forestière. Je continue mon exploration de la Roche qui parle quand j’arrive devant une arche éclairée en son centre par le soleil. Ni une ni deux, j’attrape mon appareil photo pour trouver le meilleur angle de prise de vue. Cette masse couverte de plis semble s’appuyer sur le rocher opposé. J’imagine que les animaux de la forêt doivent emprunter ce passage très souvent, non !?

Arche de grès - La Roche qui parle (forêt de Fontainebleau) - Balade insolite
Arche de grès – La Roche qui parle (forêt de Fontainebleau)

 

Le sentier débouche un moment donné sur un plateau lunaire recouvert de mousse séchée par l’été 2018 et par de nombreuses aiguilles de pin. Ici, les résineux ont pris leurs quartiers d’une manière espacée laissant une douce lumière pénétrer le sous-bois.

Plateau lunaire - La Roche qui parle (forêt de Fontainebleau)

Replongeant dans le labyrinthe minéral, j’aperçois des arbres poussant à même le grès, encerclant la roche de leurs racines et se tenant en équilibre au bord de la falaise. Devant cette scène improbable, je remarque un rocher à la forme animale. J’y vois le profil d’un grand poisson ou d’un serpent.

 

Arbre qui pousse sur un rocher de grès - La Roche qui parle (forêt de Fontainebleau)
Arbre qui pousse sur un rocher de grès

 

Symbiose végétale et minérale - La Roche qui parle (forêt de Fontainebleau)
Symbiose végétale et minérale

 

Et vous, à quoi cela vous fait penser ?

 

Animal bizarre - La Roche qui parle (forêt de Fontainebleau)
Animal bizarre

 

Au bout du chemin

En continuant de marcher, j’arrive au bout de cette promenade originale avec les restes d’un bâtiment de pierre, probablement le lieu de travail des carriers. Discrètement, je m’éclipse en laissant cette histoire naturelle en place. Je revois ce décor de pierres et de mousses. De nombreux lichens viennent éclairer la roche laissant une trace du temps qui passe.

Immuables pour des siècles encore, ces vestiges racontent une histoire, celle de la Roche qui parle. Parce qu’aujourd’hui encore, elle continue à parler à chacun d’entre nous comme un témoignage vivant, elle se livre à aux randonneurs comme aux simples promeneurs. Elle fait l’originalité, la beauté de ce petit coin de la forêt de Fontainebleau. Cachée, elle attend le moment où comme moi, vous viendrez rêver au pied de ces falaises de grès.

 

Reste d'un bâtiment de pierre en forêt de Fontainebleau
Reste d’un bâtiment de pierre

 

Comment s’équiper pour la promenade ?

En automne et en hiver, prenez des vêtements chauds comme des doudounes, un bonnet et des gants en cas de basses températures. Le reste de l’année et dans tous les cas de figure, chaussez-vous bien avec des chaussures de randonnées de qualité qui maintiennent bien les chevilles, car le terrain de cette balade est accidenté avec des rochers, de la mousse, des arbres morts à enjamber, etc.

Bref, prévoyez pour une sortie d’une heure en prenant le temps d’apprécier et de photographier. Si vous n’avez pas de GPS de randonnée, n’hésitez pas à télécharger une application Tracker GPS comme celle que je vous montre dans cet article. Sinon, il vous reste la carte IGN de la forêt de Fontainebleau à déplier si vous cherchez votre position.

Voilà, une idée de balade insolite de plus à noter dans votre projet à venir. Trouvez d’autres idées de balades en forêt ici.

 

14 commentaires

  1. Merci pour la presentation de cette ballade. Je pense que je vais la faire prochainement pour sortir un peu des sentiers bleus (les Denecourt).

    Merci pour les publications.

  2. Bonjour Djamal,
    Vous avez randonné dans le Rocher de la Salamandre. Je connais peu ce secteur. Quant à la construction en grès, il peut aussi s’agir d’une construction militaire. Il y a une très semblable juste en face, de l’autre côté du polygone, sur le Rocher du long Boyau. Elles servaient à observer les tirs d’artilleries. L’artillerie tirait depuis le Petit Mont Chauvet sur le Polygone.

  3. Lagrange Garidou Sylvain

    Merci Djamal , je ne connaissais pas cette rando, je me la garde sous le coude pour des jours meilleurs!! Bonne année Djamal . Bien cordialement !

  4. Bonsoir,
    Tout d’abord je vous remercie pour ce merveilleux partage.
    Très belles photos qui m’entrainent dans un espace féérique et historique en même temps.
    MERCI.

  5. Bravo Djamal pour ces belles photos!

    Il est vrai que je ne vais que rarement de ce côté de la forêt.

    A moi de me bouger un peu et merci pour cet encouragement!

    Jean

  6. Merci Djamal de me faire revivre cette magnifique balade. Ces étranges rochers de grès et cette forêt valent le détour.

  7. Trop belle cette foret et trop belle cette promenade. Merci Djamal de faire rever les pauvres sudistes qui n’ont pas de foret proche….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez des idées de promenades

EN FORÊT DE FONTAINEBLEAU

Je vous propose des balades par thèmes ou des lieux insolites.
INSCRIVEZ-VOUS
close-link
error: Content is protected !!