Barbizon (77) Village des peintres

Balade à Barbizon au village des peintres

Si je vous parle du village de Barbizon, à quoi pensez-vous ? Probablement au village des peintres ou à la célèbre école de peinture, voire même à la forêt de Fontainebleau. Effectivement, beaucoup de peintres préimpressionnistes du 19e siècle ont trouvé l’inspiration dans le décor minéral et végétal du massif bellifontain. Faisant partie d’un des itinéraires les plus touristiques de la Seine-et-Marne, je voulais vous proposer une balade facile dans la Grande Rue pour découvrir les tableaux des artistes d’autrefois reproduits à l’aide d’émaux.

Comment aller à Barbizon ?

Le charmant village de Barbizon qui se trouve en pleine nature est une halte pour une petite randonnée. Les marcheurs apprécient de venir déjeuner dans un cadre authentique. Ayant délaissé un temps, les paysages de landes et les circuits de randonnées, cet arrêt dans cet endroit est un vrai dépaysement. D’ailleurs, une consultation à l’office du tourisme Place Marc Jacquet, 77 630 Barbizon (téléphone : 01 60 66 41 87) vous fournira de précieux renseignements sur les activités régionales.

Le village se trouve au nord-ouest de la forêt de Fontainebleau. Situé au sud-est de Paris à une distance de 60 kilomètres, la commune est accessible par l’autoroute A6 si vous êtes en voiture, sortie au niveau de Saint-Germain sur École, puis route nationale 37 et départementale 637. Sachez qu’il y a d’autres voies d’accès possibles ! Dans tous les cas, le plus simple est d’avoir un véhicule pour se rendre sur place et commencer sa balade.

 

Carte de la région de la forêt de fontainebleau
Carte de la région de la forêt de fontainebleau

 

Jean-François Millet, artiste-peintre et co-fondateur de l’école de Barbizon

Tout au long de la Grande Rue sont affichées des représentations de tableaux de plusieurs peintres qui ont marqué leur époque par leur style. Parmi la pléiade d’artistes, vous trouverez un certain Jean-François Millet né le 4 octobre 1814 à Gruchy, Gréville-Hague. L’enfant est doué pour le dessin. Alors issus du monde rural, car ses parents étaient paysans, son don amène son père à l’envoyer apprendre la peinture notamment auprès de Théophile Langlois de Chèvreville. Pendant quelques années (environ 5 ans), il se formera à la technique des plus grands.

 

Son style reflète son propre héritage de vie puisqu’il peindra souvent les activités de la campagne de manière poétique. Néanmoins, ses représentations transpirent le réalisme. On dira de lui qu’il est un peintre réaliste.

Après que les Prussiens eurent envahi la France, il reviendra dans sa région de cœur vers Rouen avant de venir s’installer dans le hameau de Barbizon qui à l’époque dépendait de Chailly-en-Bière. Dès lors, son travail dans ses tableaux s’orientera vers la recherche de la lumière et des ambiances. Sa demeure existe encore dans le village puisque sa maison est au numéro 29 de la Grande Rue. Il occupa cette bâtisse durant 26 années. Aujourd’hui, c’est un musée qui lui est consacré depuis 1922. Vous trouverez des informations pratiques en bas de cet article comme les horaires et les jours d’ouverture du Musée Millet.

 

La femme au puits (Jean-François Millet)
La femme au puits (Jean-François Millet)

 

Les tableaux suivants de Jean-François Millet sont des peintures à l’huile sur toile, visible au Musée d’Orsay à Paris. Elles ont été peintes en 1857 pour les Glaneuses et en 1859 pour l’Angélus. Quant à la Femme au puits, cette œuvre a été réalisée vers 1866.

 

L'Angelus (Jean-François Millet)
L’Angelus (Jean-François Millet)

 

Les Glaneuses (Jean-François Millet)
Les Glaneuses (Jean-François Millet)

 

L’histoire de l’école de peinture de Barbizon

En fait, il n’y a pas eu d’école de peinture à Barbizon, tel que nous l’entendons. Cette expression a été donnée pour signifier un renouveau inspiré par Millet et d’autres. Peindre la nature en plein air donnait du sens aux artistes de l’époque. Ils cherchaient la tranquillité de la forêt de Fontainebleau et des sources d’inspirations. Ce mouvement initié par quelqu’un s’est développé avec l’essor du chemin de fer qui mit le village seine et marnais à une encablure de Paris. Favorisant cet accès sur le site, la renommée du site grandit au fil des décennies au point de conserver dans la mémoire collective le nom d’école de peinture de Barbizon.

 

Le Musée Jean-François Millet – Galerie de l’Angelus

Le musée Jean-François Millet est situé au 27 Grande 77300 Barbizon (Seine et Marne – 77). Voici les horaires de visite la galerie l’Angélus, de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 (jusqu’à 18 h 30 en juillet et août en janvier, février, mars, novembre, décembre : tous les jours sauf le mardi et le mercredi. Les mois d’avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, la galerie est ouverte tous les jours sauf le mardi.

 

Musée Jean-François Millet - Galerie de l'Angelus (Barbizon)
Musée Jean-François Millet – Galerie de l’Angelus (Barbizon)

 

Si vous avez des questions, vous pouvez prendre contact avec le musée au numéro de téléphone suivant : 01 60 66 21 55.

Je vous souhaite une bonne balade à Barbizon, dans ses rues animées et peut-être dans les galeries de peinture ou au Musée Jean-François Millet. À moins que vous ne préfériez balade dans la forêt avec un pique-nique en famille pour la journée ?

 

error: Le contenu est protégé !