Accueil | Oiseaux | Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) – Colombe sauvage
Tourterelle des bois - Oiseau de la forêt de Fontainebleau

Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) – Colombe sauvage

Un matin, j’entends le chant de la tourterelle des bois (Streptopelia turtur) en me promenant en forêt de Fontainebleau, au niveau d’une plaine arbustive. Je me rapproche de la source du chant et j’attrape mes jumelles. Je localise un arbre mort à la lisière. Sur le haut des branches, je vois la colombe sauvage, roucouler timidement. Je suis ravi de ma rencontre ! Dans l’avifaune forestière, la tourterelle des bois fait partie de ces oiseaux rares qui se dévoile rarement, alors, je ne boude pas mon plaisir.

Description de Streptopelia turtur

La tourterelle des bois est de la famille des colombidés. Elle ressemble par la forme et la taille à la tourterelle turque que l’on connait. Alors que cette dernière est beige uniforme avec un collier noir, notre Streptopelia turtur possède plusieurs différences morphologiques. Tout d’abord, la tourterelle des bois a un cerclage rouge autour des yeux. Les ailes d’une couleur marron orange sont tachetées façon écailles. Son cou porte un collier strié de blanc et noir. Son poitrail est rosé.

 

Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) - La colombe sauvage - Photo
Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) – La colombe sauvage

Cet oiseau sauvage fuit la présence de l’homme. Son nom donne une indication de ses zones de résidence. Elle aime bien les bosquets, les terrains vagues envahis d’herbes sauvages, les lisières de forêt, les plaines arbustives. Étant en bas de la chaine alimentaire, la nature lui a conféré des capacités athlétiques qu’elle doit pouvoir exprimer par des envolées parfois complètement dingues !

Ce volatile sous ces airs calmes est capable de prouesses acrobatiques pour échapper à un épervier ou un autour des palombes. Elle possède un battement d’ailes nerveux qu’elle utilise en cas de besoin.

Tourterelle des bois au bain - Streptopelia turtur - Photo
Tourterelle des bois au bain

Régime alimentaire | Alimentation

Le régime alimentaire de la tourterelle des bois est principalement granivore même si son menu est agrémenté de quelques insectes et mollusques. Elle apprécie les graines de tournesol, de fumeterre qu’elle picore sur la plante même. Dans les zones cultivées, les graines de colza et de blé sont aussi appréciés. Les fruits peuvent aussi occasionnellement être consommés. Comme vous le remarquez sur la photo ci-dessous, Streptopelia turtur s’abreuve quotidiennement.

Habitat | Biotope

En plaine, la tourterelle des bois fréquente différents types d’habitats. Elle est présente dans les bosquets en bordure de zones cultivées, les lisières, les plaines arbustives, les friches et sur les massifs forestiers. Dans tous les cas, son biotope doit être lumineux.

Arrivée et départ de migration

La tourterelle des bois est un oiseau migrateur qui revient des zones subsahariennes dès le printemps (de mi-avril au mois de mai)  pour nicher chez nous. De toutes les espèces européennes, cette tourterelle a le cycle de reproduction le plus court. Entre son arrivée et son départ, il ne s’écoule que 2 à 3 mois et demi. Autrement dit, elle est à peine arrivée qu’elle est repartie !

Sous nos latitudes, fin juillet ou courant août, elle a déserté la forêt de Fontainebleau pour redescendre vers sa zone d’hivernage au sud du Sahara. Il faudra attendre le printemps prochain pour voir revenir cette colombe sauvage.

 

 

2 commentaires

  1. Bonjour Djamal,
    images splendides, commentaires instructifs : merci pour tes recherches et la qualité de tes images !
    Bon dimanche.
    Bises.
    Amitiés.
    Bigitte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vie secrète des

Oiseaux

Découvrez l'avifaune extraordinaire de la forêt de Fontainebleau.
Photos - Récits - Guides

INSCRIPTION
close-link
error: Content is protected !!