Papillon Procris (Coenonympha pamphilus) - Fadet commun lépidoptère d'Ile de France

Procris – Fadet commun (Coenonympha pamphilus)

Le Procris ou Fadet commun (Coenonympha pamphilus) est le plus petit papillon marron de prairie de la sous-famille des  Satyrinae. Il est présent un peu partout en Ile de France. Il sera intéressant de noter le nom donné à cet insecte de la famille des Nymphalidae dans d’autres langues. Approchons-nous de ce papillon de jour et détaillons-le.

Description

Comme la plupart des papillons marron de pelouses sèches, sa teinte est composée de marron allant sur le gris et d’une belle tâche orange avec un ocelle noir pupillé de blanc et cerclé de jaune pâle. Cet ocelle est visible sur les ailes antérieures. De petits ocelles marquent le revers des ailes postérieures comme le montre la photo ci-dessous.

 

Procris papillon marron des prairies

 

L’intérieur des ailes est magnifique, mais rarement visible, car le papillon ne les ouvre jamais. Les faces internes sont orange fauve bordées de brun. Un ocelle sombre marque le haut des ailes. L’envergure du papillon Procris est comprise entre 28 mm et 35 mm. La principale différence entre le mâle et la femelle est la différence de taille. Ainsi, il est possible de trouver des variations de couleurs avec cette espèce. Certains individus sont plus colorés ou plus pâles. Les ocelles peuvent être plus ou moins visibles. Dans le monde des insectes, les nuances sont possibles !

Biologie/Habitat

Le Procris est un papillon discret. Son mimétisme est efficace lorsqu’il est posé sur des herbes sèches. Il a la particularité de cacher la partie colorée de ses ailes antérieures sous les ailes postérieures. Ainsi dissimulé, il mène sa vie ! Pour fuir face à un prédateur, il effectue un vol sautillant et zigzagant pour plonger ensuite dans la végétation se cacher.

 

Fadet commun femelle - Papillon Procris d'Ile de France
Fadet commun femelle – Papillon d’Ile de France

 

On rencontre cette espèce dans différents biotopes comme les prairies, les pelouses, les friches, les lisières. Il est bien représenté parmi la faune entomologique en forêt de Fontainebleau (Seine et Marne).

Plantes hôtes

Les pontes s’effectuent sur des graminées. Parmi les plantes choisies par la femelle pour pondre ses œufs se trouvent le pâturin annuel, diverses espèces de fétuques et le dactyle aggloméré.

Aspect de la chenille

Arrivée à maturité, la chenille du Procris est verte avec sur les flancs une bande claire et 2 pointes à l’arrière. Son maintien se fait contre le support sur lequel elle se trouve. Je vous propose de visualiser l’aspect de la larve sur le lien.

Période de vol du Procris

Il fait partie de ces papillons diurnes communs qui ont une large période de présence en Ile de France et ailleurs sur le territoire métropolitain. En effet, le Fadet commun émerge dès le mois d’avril jusqu’au mois de septembre en plusieurs générations, soit une présence de 6 mois.

Le Procris dans les autres langues

Le nom vernaculaire donné dans d’autres langues illustre parfois des caractéristiques de vie. Voyez ce que cela donne en anglais et en allemand.

  • Small heath = Petite lande
  • Wiesenvögelchen = Oiseaux de prairie
  • Kleiner Heufalter = Papillon petit foin

La famille des Satyrinés en photo

Si les papillons de jour d’Ile de France vous intéressent, que vous avez envie d’élargir vos connaissances aux espèces présentes en région parisienne, je vous propose un eBook nature consacré à la forêt de Fontainebleau. Vous y retrouverez les principales espèces de Satyrinés (communs et plus rares).

 

5 commentaires

  1. Bonjour Djamal,
    Je connaissais ce petit papillon tout poilu, sans pouvoir lui donner nom. Merci pour tes photos de grande qualité, et commentaires précieux grâce auxquels je continue d’apprendre.
    Prends soin de toi et de tes proches et bonne semaine, confiné. Vivement la liberté pour observer à loisir tout ce petit monde qui nous entoure !
    Cordialement.
    Brigitte DIDIER.

  2. merci Djamal, tjrs autant de plaisir à vous lire et à admirer notre belle nature ;
    Prenez soin de vous, amitiés

  3. Bonjour Djamal. Vos articles, sont toujours très agréables à lire . De plus, ils mettent en lumière des aspects de la nature qui passent souvent inaperçus et les photos sont bien entendu toutes plus belles les unes que les autres. J’habite loin de la forêt de Fontainebleau que je ne connais pas (en Belgique) mais la faune et la flore de ma région (limite Ardennes belges et la basse fagne) ne me semblent pas tellement éloignées de ce que l’on peut observer chez vous …

    Dominique Nolf

  4. bonjour. C’est le papillon le plus commun que j’ai pu observer bien des fois. Merci de le mettre en lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les curieux de nature de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Le contenu est protégé !