Ectemnius cephalotes - Guêpe

Ectemnius cephalotes la guêpe prédatrice

J’ai rencontré Ectemnius Cephalotes, une petite guêpe fouisseuse de la famille des Crabronidés lors d’une visite à la plaine de Sorques en forêt de Fontainebleau. Nous ne connaissons pas bien le statut de cette espèce d’insecte en France. Lors de ma consultation du site de l’INPN (Inventaire national du patrimoine naturel), Ectemnius Cephalotes n’est noté que pour les départements de l’Orne et de la Meurthe et Moselle. Le monde des hyménoptères étant vaste même en France, il reste du travail pour connaître la répartition exacte de ces petites bêtes.

Description d’Ectemnius cephalotes

Ce qui m’a fasciné chez cette guêpe prédatrice, c’est la face avant de sa tête ! Lors du tri de mes photos à la maison, j’ai été étonné de l’aspect étrange de sa tête vue de face. Pour l’identifier, j’ai  posté des photos sur Facebook pour avoir une idée du nom de cette bestiole que je n’avais jamais vu. C’est comme ça, que je l’ai découvert et que je vous la présente.

 

Ectemnius Cephalotes est une guêpe jaune et noire de 12 à 15 mm de couleur noir et jaune. Elle a une grosse tête par rapport au reste de son corps. Elle possède 2 mandibules de grosses sections . Ses yeux noir de grande taille occupe une bonne partie de sa tête. Ses pattes sont jaunes. Elle a 4 rayures noires sur l’abdomen. Ses antennes sont bicolores, jaunes à la base et noires sur le dessus.

 

Période de vol

Elle vole de juin à fin septembre en une génération autour des ombellifères pour capturer les proies qu’elle attrapera pour alimenter son nid. Je suppose (mais là je n’en suis pas sur) qu’elles serviront de garde manger pour les larves.

Nourriture | Alimentation

Comme souvent chez les guêpes solitaires, elle se nourrit en butinant les Apiacés (angélique, berce du caucase, etc) mais ne dédaigne pas une nourriture plus consistante si besoin en capturant de petits insectes ou des petites larves. Elle capture les mouches de taille moyenne de la taille des syrphes.

Habitat

J’ai photographié cet Ectemnius sp. dans l’ENS de plaine de Sorques, sur le chemin à 200 m du parking. La photo a été prise le 19 août 2014. Cet endroit est au sud de la forêt de Fontainebleau, proche de Montigny-sur-Loing, en Seine et Marne. On peut la trouver en lisière de bois, sur les chemins avec une proximité avec les ombellifères et les souches de bois mort.

Reproduction d’Ectemnius cephalotes

Cette guêpe aime le bois puisqu’elle recherche le bois mort (souche, grume) principalement pour faire son nid. Ce qui explique aussi les grosse mandibules qui caractérisent sa tête.

Si vous avez photographié cet hyménoptère, partagez avec nous vos observations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez
les curieux de nature de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Le contenu est protégé !