chrysomèle du peuplier (Chrysomela populi) mélasone

Chrysomèle du peuplier (Chrysomela populi) – Mélasome

La chrysomèle du peuplier (Chrysomela populi) est un coléoptère phytophage commun en Ile de France. Il fait partie de la famille des Chrysomelidae comprenant 37000 espèces réparties à travers le monde. Cet insecte aux couleurs métalliques se rencontre que dans un certain type d’environnement. Voyons sa biologie, son mode vie et son type d’alimentation.

Description

Les adultes mesurent de 8 à 12 mm de long. La couleur des élytres va du rouge vif au marron rouille avec des reflets métalliques. Ceux-ci sont lisses et brillants. Le pronotum et la tête sont noirs. Le mâle est plus petit que la femelle.

chrysomèle du peuplier (Chrysomela populi) mélasone

Biologie

Cette espèce vit sur différentes essences de Salicacées comme le peuplier (Populus), le tremble (Populus tremula) ou le saule (salix caprea). Elle se tient sur les feuilles qu’elle grignote. Sa vie entière dépend de ses ressources alimentaires. Ainsi, même son cycle de reproduction tourne autour de la présence de ces espèces d’arbres feuillus. D’ailleurs, ces insectes phytophages préfèrent grignoter les jeunes plans en devenir probablement, car ils sont plus tendres.

 

Habitat

Le type biotope où pousse ces arbres sont dans la région au bord de rivières comme la Seine, ainsi que les endroits humides comme les berges des étangs de la région de Fontainebleau. La proximité de l’eau favorise la pousse de ces espèces et constitue un habitat favorable à la chrysomèle du peuplier. Ce donc être la lisière de bois, des bords de chemin. Il possible que dans un autre contexte régional, l’habitat décrit ici soit quelque peu différent.

Reproduction

Les adultes hivernent durant la saison froide sous une litière de feuilles, non loin de l’arbre. Au printemps, lorsque les températures remontent courant avril, la femelle fécondée part à la recherche du bon emplacement pour pondre ses œufs sur la plante nourricière. Cette dernière en déposera jusqu’à plus de 100 réparties sous la face inférieure des feuilles.

larve de la chrysomèle du peuplier

Le cycle de maturation des œufs dure de 4 à 30 jours selon les conditions climatiques. La larve se développera durant 30 à 45 jours se nourrissant de feuilles d’arbre. La larve mature atteint 12 à 15 mm. Elle est blanchâtre et porte plusieurs rangées de verrues noires le long du corps. Au terme de son développement, elle passe à l’étape de nymphose. Cette dernière phase dure environ 15 jours.

Deux générations de Chrysomela populi peuvent se succéder durant une saison complète. En fin de cycle, les adultes sentant le froid arrivé cherchent des cachettes comme des tapis de feuilles, des trous dans les souches, sous la mousse ou tout autre endroit lui assurant un hivernage convenable.

Période de présence

La chrysomèle du peuplier est observable entre les mois d’avril et septembre/octobre en Ile de France.

Sources bibliographiques

450 insectes - Les Indispensables Delachaux
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chrysom%C3%A8le_du_peuplier
http://www.fao.org/forestry/21642-0e38ad8c6b48222644affd79f9510abc8.pdf
https://www.insectes-net.fr/populi/populi2.htm

Crédits photos
Beentree
Jean-Jacques MILAN

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les curieux de nature de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Le contenu est protégé !