Cardinal à tête rouge femelle (Pyrochroa serraticornis)

Cardinal à tête rouge (Pyrochroa serraticornis) – Pyrochre

Le Cardinal à tête rouge (Pyrochroa serraticornis) est un petit coléoptère rouge de la famille des Pyrochroidae et de la super famille des Tenebrionoidea. On lui trouve un autre nom tel que le Mazarin des écorces. Présent aux abords de la forêt de Fontainebleau, cet insecte contribue à la richesse de la biodiversité des milieux qu’il occupe. Découvrez quelle contribution il apporte à la pollinisation des fleurs sauvages des prairies.

Description

Ce petit coléoptère rouge vif a une longueur de 10 à 14 mm. Son identification est facile, car sa morphologie ne présente aucune difficulté. De la tête en passant par le pronotum jusqu’au bout de l’abdomen, l’insecte est rouge. Les pattes, les yeux et les antennes sont noirs. Les antennes pectinées du mâle diffèrent de celles de la femelle qui sont dentées. Le corps est relativement plat. Les élytres cachent une paire d’ailes fumées. Son déplacement lent permet de belles captures photogéniques.

 

Cardinal à tête rouge mâle (Pyrochroa serraticornis)
Mâle

Habitat

On trouve le Cardinal à tête rouge non loin des ombellifères et autres plantes à fleurs comme ici sur un bouton d’or (Ranunculus repens). On peut le trouver dans des endroits boisés, le long des limites des forêts ou des haies végétales, ainsi que dans les parcs et les jardins. Il affectionne particulièrement les abords des forêts humides et les endroits fleuris.

 

Régime alimentaire

Pyrochroa serraticornis a un régime alimentaire floricole. Il se nourrit du pollen des fleurs sauvages. Ainsi, en raison des visites qu’il réalise en volant de fleur en fleur, il contribue à la fécondation des plantes. Selon certaines sources, les imagos captureraient aussi des insectes pour son alimentation. Personnellement, je n’ai pas observé ce comportement.

Période de présence

Le pic d’activité de cette espèce se fait surtout au mois de mai au cœur du printemps avec une présence moindre en avril et juin.

 

Cardinal à tête rouge mâle (Pyrochroa serraticornis)

Biologie

La ponte est déposée dans l’écorce du bois mort. La croissance de la larve se fait dans le tronc en putréfaction. Cet environnement spécial est vital pour elle, car elle est saproxylophage. Il lui faut ingurgiter du bois mort colonisé par des filaments de champignons pour assurer sa croissance. Elle capture également des larves d’autres insectes pour se nourrir.

Répartition

Le Cardinal à tête rouge est commun en Île-de-France, où de nombreuses observations sont effectuées chaque année. D’ailleurs, elles se font très fréquemment le long des cours d’eau de la région parisienne.

Espèce cousine

Au sein de la même famille des Pyrochroidae se trouve le Cardinal à tête noire (Pyrochroa coccinea) qui présente une morphologie similaire sauf pour la tête qui est noire comme le nom l’indique.

Voir Aussi

leste verdoyant femelle (Lestes virens)

Leste verdoyant (Lestes virens) – La demoiselle métallique

Le Leste verdoyant (Lestes virens) de la famille des Lestidae est une jolie espèce d’odonate. …

Conocéphale bigarré femelle (Conocephalus fuscus)

Conocéphale bigarré (Conocephalus fuscus)

Le Conocéphale bigarré (Conocephalus fuscus) est une sauterelle bicolore de la famille des Tettigoniidae et …

7 commentaires

  1. Merci de me faire découvrir ce joli insecte, que j’aimerais voir dans mon jardin.
    Bien cordialement.
    Colette

  2. Bonjour, Djamal!

    Merci pour ces superbes photos et le commentaire bien écrit et instructif.
    Cet insecte ressemble un peu au criocère du lys (Lilioceris lilii) qui est un coléoptère
    rouge brillant avec antennes et pattes noires, sans doute un peu plus petit, et n’ayant
    pas du tout le même mode de vie.

    Bonne continuation
    Jean

  3. très fréquent dans le centre en Allier

  4. Bonjour Djamal,
    Merci, commentaire vivant et instructif.
    Jolies photos… Et rouge sur vert, comment ne pas remarquer ces ténébrions aussi colorés ?
    Bonne continuation et au plaisir de te lire.
    Bises.
    Brigitte.

  5. Très bel insecte. Savez-vous s’il a été vu plus au sud s’il vous plaît ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les curieux de nature de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Le contenu est protégé !