Accueil | Oiseaux sédentaires et migrateurs de Fontainebleau | Huppe fasciée (Upupa epops) de Fontainebleau
huppe fasciee avec un insecte dans le bec

Huppe fasciée (Upupa epops) de Fontainebleau

La huppe fasciée (Upupa epops) de la famille des Upupidae représente l’exotisme. Pour les naturalistes, sa présence est un indicateur précieux de la qualité de l’environnement. Enfin pour le simple promeneur de Fontainebleau, la vue de cet oiseau à huppe est un événement rare !

Description de la huppe fasciée

La huppe mesure environ 30 cm. Elle possède un long bec effilé et recourbé vers le bas. Elle s’en sert pour sonder le sol à la recherche de larves d’insectes. Elle passe pas mal de temps au sol à la recherche de nourriture. Sa couleur est un marron caramel clair sur la tête, le poitrail, le dos. Plusieurs particularités morphologiques distinguent ce volatile attachant.

 

huppe fasciée aile dépliée

Tout d’abord il y a sa huppe qu’elle dresse lorsqu’elle signale une émotion. Un liseré noir orne le haut de sa crête. Ensuite, on distingue sur ses ailes, dessus et dessous, des lignes noires et blanches. Sa queue est également bicolore.  Le qualificatif fascié est tiré du vieux français qui désigne des bandes droites. Or c’est exactement le motif que la huppe arbore au niveau du plumage. Mâles et femelles sont identiques.

 

Habitat | Biotope

Son habitat préféré est celui qui offre de l’herbe rase, dans un milieu ouvert avec un sol de type sableux. Du coup, on la voit dans les chemins, les pelouses en plaine sur Fontainebleau. Occasionnellement pendant les périodes migratoires, elle se montre dans les jardins et parcs publics.

Régime alimentaire | Nourriture

Sa recherche de nourriture se passe essentiellement au sol car l’oiseau est insectivore. Son long bec fin et recourbé lui sert à sonder le sol. Son régime alimentaire est composé de larves de scarabé (hanneton, cétoine), de chenilles, d’arthropodes (mille-pattes), d’araignées, de sauterelles, de criquets, fourmis, grillons. La huppe fasciée ne dédaigne pas les invertébrés (escargots, limaces) qui complète son alimentation.

Reproduction

Upupa epops est un oiseau qui a pour habitude de nicher dans un trou d’arbre (ancienne loge de pic) ou dans une anfractuosité d’un mur voire d’un rocher. La couvaison de 5 à 7 oeufs a lieu généralement courant mai en Île de France et ce pendant 2 semaines environ. Les juvéniles seront nourris et suivis après leur envol par les parents pendant 4 à 6 semaines, le temps de leur apprendre à chercher seul leur nourriture. Après les adultes s’éclipseront pour descendre vers l’Afrique en zone subtropicale. Les jeunes de l’année suivront peu après.

Statut d’Upupa epops en forêt de Fontainebleau

Parler de la huppe fasciée en forêt de Fontainebleau (Seine et Marne) est une réalité depuis des années. Chaque printemps résonne dans les bois, le chant de cet oiseau huppé. Nous avons la chance en d’abriter plusieurs couples de huppes. Personnellement, j’estime une petite population de 5 à 10 couples réparties sur l’ensemble du massif forestier.

 

Huppe fasciée (Upupa epops)
Huppe fasciée (Upupa epops)

J’imagine que certains se voient déjà reflex numérique en main, à la recherche de cet emblème de la forêt. Il vous savoir qu’elle n’est pas facile à trouver d’une part, car le massif est étendu. D’autre part, il n’est pas évident de l’approcher tant elle est craintive. Donc pour avoir des images de la huppe en milieu forestier tout est histoire de chance, de patience et je dirais même de récompense. Produire des photos de huppes en Île-de-France est un loisir qui peut demander beaucoup de persévérance.

Date d’arrivé et départ de la huppe

La huppe fasciée arrive sur Fontainebleau entre mi-avril et début mai. La nidification se fait courant mai. Une fois terminés, les oiseaux désertent progressivement la région. Jusqu’en aout, on peut cependant apercevoir des huppes ici ou là. L’année dernière sur la pelouse d’un lotissement à Bois le Roi, fin août, un spécimen cherchait de la nourriture. Comme j’étais en voiture en famille, point de photo !!!

Jeunes huppes fasciées

Chant de la huppe fasciée

Le chant  de la huppe est à l’image de son nom latin. Ses cris font quelques choses comme “oupoupoup”. Il y a peu de chance de le confondre avec un autre oiseau ! Pour écouter ses vocalises, vous trouverez le lien suivant. Chant et cris de la huppe fasciée source Web-Ornitho.

Vidéo HD

Je vous propose quelques secondes passées avec la Huppe fasciée en forêt de Fontainebleau

 

 

 

8 commentaires

  1. Bonjour,

    Nous avons eu la visite d’une huppe fasciée ce dimanche 21 mai 2017 dans notre jardin à Saint Germain Laval près de Montereau. C’est un oiseau magnifique.

    • Bonjour Karine,
      En effet, un visiteur de cette nature a de quoi vous rendre joyeux pour la journée.
      merci pour ce partage
      Cordialement
      Djamal

  2. Vu deux huppes fasciée à Courcelles les Montbard. Cote d’or

  3. oh oh bel oiseau bien mis en valeur sous votre objectif je vous cite dans un petit billet que je fais sur ce bel oiseau. je n’ai trouvé qu’une “brassée” de plumes de ce beau volatil tombé sous la dent d’un prédateur.
    Pouvons-nous établir des liens sur nos blogs respectifs ?
    À bientôt de vous lire
    jean-Paul L

    • J’ai eu le plaisir de voir trois huppe fasiée dans mon jardin ce mercredi 17 juin à Episy et réussi à faire des photos de ce bel oiseau

      • Bonjour Brigitte,

        Vous avez eu un beau cadeau avec cette famille de huppes fasciées venue chez vous. Je suis content pour vous !
        J’espère que vous avez réussi vos photos !!!

        @Bientôt
        Djamal

  4. Bravo pour ce beau reportage et toutes les informations qu’il contient …

error: Content is protected !!