Accueil | Nature | La Mare aux Cerfs (forêt de Fontainebleau) – De l’enfer au paradis
Mare aux Cerfs en été - Forêt de Fontainebleau

La Mare aux Cerfs (forêt de Fontainebleau) – De l’enfer au paradis

La mare aux cerfs en forêt de Fontainebleau est un point d’eau à part. La présence d’arbres exotiques donne à ce lieu une atmosphère que l’on ne retrouve pas ailleurs. Je suis cette mare depuis 2010 avec attention. En 5 ans, je l’ai vu mourir et renaître. Mais laissez-moi vous raconter ce qui s’est passé…

Description et situation de la Mare aux Cerfs

La Mare aux Cerfs est située au nord du massif forestier. Elle se situe non loin de la commune de Bois le Roi. Pour ceux qui souhaitent en faire un itinéraire de promenade ou une halte de randonnée, vous trouverez la Mare aux Cerfs sur la parcelle 207. La principale caractéristique de cette mare forestière est la présence de Cyprès chauves. Au milieu de la mare, il y a une ile qui occupe une bonne superficie. Sur le pourtour extérieur se dressent les Cyprès chauves. En automne, toutes les essences d’arbres arborent de magnifiques couleurs.

 

Mare aux Cerfs en automne - Forêt de Fontainebleau
Mare aux Cerfs en automne

En ce qui concerne l’eau à proprement parlé, il reste une bande de 5 à 6 mètres environ tout autour dans lequel vit un mode aquatique. Ce qui m’étonne avec l’eau, c’est sa couleur sombre, presque noire, qui empêche toute tentative d’observation de surface.

La mare aux cerfs au fil des années

Comme je vous le disais plus haut, je fréquente ce milieu humide depuis 2010. Cette année-là, la pluviométrie était moins élevée que ce qu’elle aurait dû être. Le problème était que l’année 2010 faisait suite à d’autres années du même type. On enchaînait des pluviométries déficientes, laissant peu d’eau pour les mares forestières.

Mare aux cerfs lors de la sécheresse de 2010
Mare aux cerfs lors de la sécheresse de 2010

La forêt de Fontainebleau a souffert de la sécheresse. Le niveau des mares diminuait chaque année avec le risque d’un assèchement. Et ce que je craignais est arrivé cette année-là !!!

En fin de printemps, à la mare aux cerfs, le niveau de l’eau était si bas que la mare ressemblait plus à une flaque, qu’à une mare pleine de biodiversité. Les quelques amphibiens qui avaient pondu ont perdu la quasi-totalité de leurs descendances. Cette situation m’a permis de connaître la profondeur de la mare. Vous pouvez vous en rendre compte par vous même sur les photos. Au plus profond, il fallait compter environ 2 mètres,ce qui est largement suffisant pour faire croître la petite faune.

C’est ainsi que l’été venu, j’ai traversé à pieds secs la mare ! J’étais désappointé de voir cet îlot de biodiversité évaporé, disparu. J’imaginais les conséquences sur la faune et ses implications à long terme. Je ne voyais aucune solution à cette situation. La nature est ainsi faite qu’il faille attendre son bon vouloir…

L’été passé, l’automne a redonné un peu d’âme à cet endroit. Les années qui suivirent ont rempli la Mare aux Cerfs. Aujourd’hui (début 2015), le niveau d’eau est à son maximum. Ce point d’eau concentre la vie de beaucoup d’animaux.

La faune de la mare forestière

Que peut-on voir comme animaux à la Mare aux Cerfs ? Ce biotope est l’habitat de grenouilles, de crapauds, de tritons, d’insectes d’eau (dytiques, libellules, etc..). De temps en temps, la couleuvre à collier y fait un passage.  De grosses sangsues colonisent le milieu aquatique. Autrefois, de petites perches soleil frayaient l’été dans le bassin. Ayant vu la mare à sec, je m’interroge sur le grouillement que j’ai observé l’été 2014.

Les poissons sont-ils de retour d’une manière ou d’une autre ? L’avenir nous le dira.

Sangsues de la mare aux cerfs - Faune de la forêt de Fontainebleau
Sangsues de la mare aux cerfs – Faune de la forêt de Fontainebleau

La sécheresse a fait de gros dégâts dans la population de têtards. Plusieurs centaines sont morts desséchés.

Les têtards ont été durement touché par la sécheresse
Les têtards ont été durement touché par la sécheresse

Les grands mammifères profitent aussi de cette mare. Néanmoins, étant donné le nombre de petits bassins qu’il y a dans le secteur, il y a fort à parier que sangliers, chevreuils, cerfs, renards soient répartis sur les différentes stations.

Pour découvrir d’autres sites humides sur la forêt de Fontainebleau, cliquez et découvrez les mares forestières.

 

2 commentaires
  1. bonjour
    Merci pour l article j irai me balader là bas
    je vous signale une erreur d orth…
    à proprement parler

  2. Bonjour Fred, merci pour votre retour d’impression !!!
    Les fautes d’orthographes peuvent m’échapper.
    Pouvez-vous me préciser où ?
    Cdlt
    Djamal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHOTOS - GUIDES - CONSEILS
Découvrez la biodiversité de la forêt de Fontainebleau
INSCRIPTION
close-link
error: Content is protected !!