Collier de corail femelle (Collier de corail femelle (Aricia agestis)

Collier de corail (Aricia agestis) le papillon – Argus brun

Le collier de corail (Aricia agestis) est un petit papillon commun visible en forêt de Fontainebleau. L‘argus brun, de la famille des Lycaenidae, présente une ressemblance avec la femelle de Polyommatus icarus. Mais il existe des critères les différenciant et c’est que nous allons voir dans la description qui suit.

Description

Sur les 2 photos suivantes, voyons ce qui vous permettra de distinguer Aricia agestis. Tout d’abord, pour faire ce travail d’identification pour les argus et azurés, il faut 2 photos. Une pour le revers des ailes et l’autre pour l’intérieur. Sur celle juste en dessous, regardez la série de points noirs se trouvant sous les lunules orange. Vous noterez qu’à mi-hauteur, près de la bordure, 2 points noirs sont plus bas que les autres formant la ligne en dessous des taches orange. Cette caractéristique est le critère d’identification.

Collier de corail (Aricia agestis) vue du revers des ailes

Le second critère visuel se remarque avec les taches orange qui remontent jusqu’en haut de l’aile antérieure chez la femelle et un peu moins pour le mâle. Il est à noter la tache noire discale sur les ailes à cet endroit. De légères stries ponctuent la frange blanche. Sinon, mâle et femelle sont bruns avec des taches orange sur l’intérieur des ailes. L’envergure du collier de corail est comprise entre 28 et 32 mm.

Collier de corail mâle et femelle - Papillons de la forêt de Fontainebleau
Mâle à gauche et femelle à droite

Habitat

L’espèce fréquente les prairies et pelouses sèches du massif forestier. Il est commun dans ces parties. Sa petite taille et son vol rapide ne facilitent pas son observation. Il a pour habitude de se percher au sommet des herbes sèches pour surveiller le passage de femelle.

Plantes hôtes

La femelle pond ses œufs sur différentes plantes sauvages poussant dans les milieux secs. Voici le nom de quelques vivaces qui font l’objet d’attention de l’espèce.

Une fois les œufs déposés, les chenilles sortiront au bout de 10 jours maximum et auront 5 cycles de croissances. Cette période dure un peu plus d’un mois. Au terme de ce processus, elles passeront au stade la chrysalide.

Plantes butinées

Au printemps, j’ai souvent observé les colliers de corail se poser sur le serpolet en fleurs. En été, l’origan sauvage est attractif pour les imagos ainsi que les scabieuses.

Période de vol

Il y a 2 périodes de vol dans l’année. Cette espèce bivoltine apparaît de mai à juin dans la première phase. Ensuite, au coeur de l’été, elle réapparaît en juillet et août.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les curieux de nature de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Le contenu est protégé !