Cicadelle bison (Stictocephala bisonia) - Membracide d'Ile de France

Cicadelle bison (Stictocephala bisonia) – Membracide d’Ile de France

L’espèce de la famille des membracides  de cet article est la cicadelle bison (Stictocephala bisonia), petit insecte vert de l’ordre des hémiptères. Il rejoint l’autre espèce présente en Ile de France. Mimétique dans la végétation, ces punaises sauteuses sont les dignes représentantes d’espèces tropicales aux formes et aux couleurs extravagantes. Mais approchons de la cicadelle bubale, son autre nom, pour faire connaissance.

Identification

Pour le voir, il faut s’approcher, car l’animal mesure 8 à 10 mm. Son nom est issu de son aspect massif, mais aussi probablement de son origine. En effet, cet insecte sauteur s’est dispersé en Europe au 19e siècle ayant été malencontreusement apporté d’Amérique du Nord. Vous comprendrez le lien existant entre son apparence et son origine.

Cicadelle bison (Stictocephala bisonia) - Insecte suceur
Membracide bison

 

 

Sa description est simple ! La cicadelle bison est composée de 3 faces (dessus, droit, gauche). Le pronotum est affublé de cornes sur les côtés et d’un éperon en bas du dos. Le bout des cornes est marron rouge. Les différentes faces anguleuses sont soulignées de jaune pâle. Les yeux sont sombres. Des ailes transparentes sont plaquées sur les flancs.

Habitat

Étant donné son régime alimentaire, on trouve volontiers Stictocephala bisonia dans les zones humides où poussent le saule, le frêne et l’orme. Cependant, il est aussi visible sur les pommiers (vergers) ou même les vignes. Il se perche à différents étages de la végétation. Ce peut-être dans des buissons comme les ronces comme sur une feuille d’arbre.

Régime alimentaire

Comme pour son cousin le Demi-diable, il fait partie des insectes suceurs qui se nourrissent de la sève des plantes. Après avoir percé à l’aide de son stylet la surface, il aspire le liquide nutritif pour le digérer. Le trop-plein sera évacué par les voies naturelles et servira de nourriture aux insectes sociaux comme les fourmis ou les guêpes.

Reproduction

La femelle dépose ses œufs entre août et septembre soit à même la branche, soit dans les tissus de la plante. Pour protéger sa ponte, elle prend soin de la recouvrir d’une substance protectrice. Le but est d’assurer la protection contre les parasites et éviter que la chaleur ne dessèche les futures larves. La partie larvaire se déroule dans la végétation herbacée. Leur développement comporte 5 stades larvaires. L’imago se concentre sur les ligneux.

Les autres noms de la cicadelle bison

D’autres noms vernaculaires sont parfois employés comme cicadelle bubale ou membracide bison. Au Canada, elle porte le nom de Cérèse buffle !

Découvrir d’autres membracides

Je vous recommande la lecture de ce fascicule qui illustre et décris 29 espèces de Guyane française.

Sources

https://natureenvilleacergypontoise.wordpress.com/tag/membracidae/

https://passion-entomologie.fr/insectes-membracides/

https://www.vignevin-occitanie.com/fiches-pratiques/la-cicadelle-bubale/

 

5 commentaires

  1. punaise , trop mimi !!!!!!lol

  2. Sympathique petite bestiole, merci pour cet article. Avons-nous cette petite cicadelle en Haute-Savoie ?

    • Le type d’habitat va des milieux humides, aux vergers avec pommiers, jusqu’aux vignes.
      Je pense que la limitation est peut-être l’altitude et le biotope inadéquate.
      Après, il y en a probablement dans les fonds de vallées présentant l’habitat favorable dans votre région.
      À voir l’été prochain, affaire à suivre !

  3. Absolument étonnant ! Merci pour cette découverte !
    À première vue sur la photo, j’ai cru que c’était de la catégorie des punaises.
    Heureusement que tu nous expliques tout !
    un grand merci pour la qualité de tes photos et surtout commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les curieux de nature de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Le contenu est protégé !