Véronique en épi (Veronica spicata) vue de dessus

Véronique en épi (Veronica spicata) période de floraison et habitat

La Véronique en épi (Veronica spicata) est une fleur sauvage bleu-violet appartenant à la famille des plantaginacées. Cette plante vivace du genre Veronica pousse en forêt de Fontainebleau. Elle colore localement des surfaces au sol. Son apparence permet une identification facile. Et puis, on peut la considérer comme une fleur estivale qui rend de nombreux services aux insectes. Alors pour toutes ces raisons, faisons connaissance avec cette plante rare.

Description

La Véronique en épi peut atteindre une hauteur de 10 à 35 cm. Ses feuilles sont ovales et légèrement dentées sur les bords. Les fleurs de la plante se trouvent sur une tige dressée et allongée appelée l’inflorescence. Un épi dense de petites fleurs bleu-violet constitue l’inflorescence. Les feuilles sont directement attachées à la tige, opposée et de formes variées, allant des ovales à une forme en fer de lance.

Véronique en épi (Veronica spicata)
Vue de l’inflorescence

Les épis longs et très denses contiennent des fleurs hermaphrodites se composant d’un court calice et d’une corolle bleu-violet à long tube, les quatre pétales étant presque en forme de deux lèvres. Deux étamines et un style dépassent largement la corolle. La pollinisation s’effectue grâce aux insectes qui visitent les plants mâles et femelles.

Habitat

Cette plante a besoin de milieux ouverts, ensoleillés sur un sol plutôt calcaire. On la trouve sur les prairies sèches, sur les talus bien exposés en forêt de Fontainebleau. Cette plante herbacée pousse de manière espacée. Sur certains spots, elle fait partie de ces fleurs de fin d’été qui servent de refuge alimentaire aux papillons et autres insectes butineurs.

Véronique en épi (Veronica spicata) sur pied

Période de floraison

La floraison de Veronica spicata a lieu de la mi-mai à la mi-octobre certaines années. Pendant cette période, les fleurs attirent de nombreux insectes pollinisateurs, tels que les abeilles et les lépidoptères, qui viennent butiner le nectar de ses fleurs.

Statut en Île-de-France

En France, la Véronique en épi est considérée comme une espèce très rare en Île-de-France. Son bastion principal est la forêt de Fontainebleau en Seine-et-Marne et le sud Essonne. Il n’y a pas d’observation ailleurs en région parisienne. Cependant, cette plante peu commune reste dans les préoccupations mineures en ce qui concerne la flore vasculaire en zones ZNIEFF.

Plante mellifère rare

Cette plante mellifère ne doit pas être cueillie afin de la laisser croître et se répandre. Elle nourrit la vie sauvage en assurant à une période bien précise de l’été un aliment précieux pour les petites bêtes volantes. Sa rareté tient à l’exigence du type de sol et de la chaleur du soleil. J’ajouterais que les insectes sont d’infatigables contributeurs à sa reproduction.

2 commentaires

  1. Bonjour Djamal,
    Merci, très intéressant, et jolies photos.
    Bonne semaine et prend bien soin de toi.
    À plus…et régale-toi des richesses de Dame Nature ❤️, pas besoin d’aller aux antipodes…
    Brigitte.

  2. J’ai déjà vu cette belle plante, mais n’en connaissais pas son identité ! Merci a toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVREZ LA FLORE

DE LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU

Les orchidées sauvages aussi...
INSCRIVEZ-VOUS
error: Le contenu est protégé !