Accueil | Flore | Raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare) – Fleur sauvage
raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare) - fleur sauvage

Raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare) – Fleur sauvage

La raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare) est une fleur sauvage violette de la famille des campanules que l’on trouve sur les pelouses calcaires de la forêt de Fontainebleau. Pour le photographe que je suis, cette plante herbacée est sujet de choix. J’aime la retrouver chaque année. Mais laissez-moi vous la présenter.

Description

La fleur violette forme un pompon au sommet d’une tige pouvant mesurer de 20 à 60 cm. La raiponce orbiculaire est une plante vivace. Dans les herbes hautes, on peut distinguer les feuilles fines en écartant un peu l’herbe autour. Mais son apparence donne l’impression qu’elle n’en a pas ! La forme de l’inflorescence est de type pompon. Son originalité tient au fait que la tige est très longue et la fleur à peine plus grosse qu’une noix. La fleur offre des teintes allant du bleu en passant par le violet et même blanc parfois.

 

Période de floraison

La floraison de la raiponce orbiculaire s’étale sur environ 6 à 7 semaines entre mai et juin, en forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Je trouve cette espèce de fleur sauvage très inspirante. Sa photogénie dans de l’herbe verte permet un bokeh de toute beauté.

 

Raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare) - fleur sauvage
Raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare)

Habitat et biotope

Ce qui est étonnant, c’est que l’on trouve cette Campanulacée dans les massifs montagneux en France, mais aussi en plaine lorsque le biotope répond aux exigences de la plante. Cette vivace se plait sur les sols calcaires que ce soit sur les pelouses ou les prairies. J’ai noté également qu’elle s’accommode fort bien de la pleine lumière et de la chaleur. De plus, les formes globuleuses des fleurs font un parfait reposoir pour les papillons à l’approche de la nuit.

 

raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare)

 

Bien sûr, je ne saurais que trop vous conseiller de la regarder avec les yeux uniquement. Le piétinement des pelouses où la raiponce orbiculaire pousse est une préoccupation pour la survie de cette fleur. En tous cas, moi, elle me donne envie de lui tirer le portrait chaque année. C’est aussi celle qui m’offre l’intimité des petits matins frais où je suis tout à ma joie de voir qu’elles sont là et qu’elles m’attendent, se balançant au rythme des premières brises.

Son charme a tellement opéré sur moi, que je l’ai sur le smartphone comme fond d’écran et sur le mur de la salle à manger comme photo sur toile. Elle n’est pas belle la vie ?

D’ailleurs, si vous souhaitez découvrir d’autres fleurs sauvages, visitez ma galerie photo sur la flore.

 

14 commentaires
  1. Merci … c’est bien… on apprend tjrs !

  2. Merci Christine, j’apprécie !

  3. Toujours magnifique ! La fleur et vos photos.
    Cette fleur est une de mes préférées..

  4. Merci pour votre commentaire Nelly

  5. Heureux que cela vous plaise !
    Cdlt

  6. merci Djamal, elle me fait un peu penser à une fleur de bleuet ! peut être l’ais je déjà aperçue dans mes promenades sans connaître son vrai nom , bien jolie cette raiponce !

  7. Superbe fleur! On n’en voit guère chez moi, le sol est trop argileux.
    Merci pour ces belles images!
    M C

  8. Bonjour Brigitte,
    Je n’ai pas encore consulté les plans de chasse de cette saison.
    D’ailleurs, je ne sais pas si j’en ai envie…
    Merci pour ton chouette commentaire.
    Bizz

  9. Merci Gérard de partager votre observation.

  10. Merci Monelle, au plaisir de vous lire.

  11. Bonjour Djamal,
    merci pour ce commentaire plein de poésie et de passion pour cette pette fleur, que je découvre grâce à ton blog. Si je connaissais le nom, je ne savais pas à quoi elle ressemblait… Je ne connaissais pas non plus le terme bokeh, bien qu’ayant participé activement au club photo, plus de 10 ans,…
    Félicitations pour cette page, texte et images, et la qualité de ceux-ci !
    Bonne chasse photographique, j’espère que dans ta forêt bellifontaine, tu n’es pas confronté aux cruelles chasses à cour.
    Amicalement.
    Bises.
    Brigitte.

  12. Je partage votre avis sur cette fleur dont le bleu et la forme m’attire toujours.
    J’en ai vu en grand nombre dans les Cévennes Ardéchoises notamment.

  13. Tant de beauté piétinée !
    Superbe fleur aperçue lors de nos randonnées à “Bleau” !
    Merci
    Amicalement
    Gégé78

  14. Bonjour,

    Quelles belles photos…
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!