Accueil | Flore | Perce-Neige | Fleur de l’hiver symbole du printemps
Perce-neige (Galanthus nivalis)

Perce-Neige | Fleur de l’hiver symbole du printemps

Le Perce-neige (Galanthus nivalis) est une fleur vivace à bulbe de la famille des Amaryllidaceae qui a la particularité de pousser au cœur de l’hiver. Cette floraison précoce annonce le printemps à venir. Naturalisée, cette plante rustique pousse aux abords de certains villages. En forêt, on trouve le Perce-neige sur les sols frais et humides. Outre le fait que ce soit une fleur blanche que l’on trouve en jardinerie, je vous propose d’aborder quelques détails intéressants la concernant.

Description

Ces fleurs blanches poussent entre février et mars. La plante mesure 15 à 20 cm de haut. Accrochée au bout d’une tige simple, la fleur en forme de clochette est orientée vers le bas. Un petit v vert retourné est visible sur les pétales les plus courts. Ce sont généralement, une des premières fleurs à pointer en début d’année. D’ailleurs, son nom suggère que la plante fleurit alors que la neige recouvre le sol.

 

Fleur blanche d'hiver (Perce-neige)
Fleur blanche d’hiver

 

Étymologie/Origine du nom

Connaître l’étymologie du nom fournit parfois d’intéressantes informations. En fait, Galanthus est dérivé du grec gala, signifiant « lait » et anthos signifiant « fleur », faisant allusion à la couleur des fleurs. L’épithète nivalis est dérivée du latin, signifiant « de la neige ». Donc, Galanthus signifie « Fleur de lait » et nivalis « des neiges ». L’expression « Fleur de lait des neiges » symbolise le contexte et l’apparence de cette herbacée vivace.

 

Autres noms du Perce-neige

Selon les régions ou localités, des variantes existent comme Clochette d’hiver, Galantine, Galantine d’hiver, Goutte de lait.

 

Perce-neige (Galanthus nivalis) ou Goutte de lait
Perce-neige ou Goutte de lait

Comment traduire Perce-neige dans d’autres langues ?

Voici quelques appellations du Perce-neige dans d’autres langues !

  • Anglais = Snowdrop
  • Allemand = Schneeglöckchen
  • Italien = Bucaneve
  • Néerlandais = Bloem sneeuwklokje
  • Espagnol = Campanillas de invierno

Le mot « Snowdrop » peut être dérivé de l’allemand Schneetropfen (Snow-drop). Les boucles d’oreilles perle en forme de larme semblent populaires aux XVIe et XVIIe siècles. D’autres noms communs plus anciens parlent de cloches de Candlemas et de dames blanches.

 

Perce-neige (Galanthus nivalis)
Perce-neige (Galanthus nivalis)

Toxicité

Toute la plante est toxique, des feuilles à l’oignon. Une ingestion provoque des problèmes gastriques (diarrhées), des vomissements et une forte salivation. Il est conseillé de consulter en cas d’ingestion. Pour information, le bulbe de cette fleur vivace contient des alcaloïdes à structure polycyclique. Voilà, ça c’est fait ! 🙂

 

9 commentaires
  1. Bravo pour vos articles, toujours extrêmement intéressants, c’est un bonheur de vous lire…

    J’en profite pour vous souhaiter une bonne année.

  2. Bonsoir et tous mes vœux pour cette nouvelle année. Plein de belles photos et découvertes en forêt. Merci pour votre lettre qui m’intéresse à chaque fois.
    C’est une petite fleur qui m’enchante et voir des sous bois tapissé est merveilleux. Malheureusement les seuls que J’ai pu apercevoir sont dans des parcs de châteaux privés.
    Je réside sur Etampes et découvre le sud de la forêt vers Milly. Il y a tellement à voir . ….
    En vous remerciant par avance.
    Françoise

  3. merci pour cet avertissement.
    personnellement je la préfère sur pied dans son environnement naturel.
    Olivier

  4. Je suis conseillère en élixir floral et le perce neige fait partie des élixirs dit contemporains. Je vous remercie donc pour toute la partie botanique qui est intéressante de connaître.

  5. En fait cela correspond à mon commentaire plus haut. J’ai cliqué trop tôt. Vos articles sont très intéressants et vos photos très belles ! merci pour tous ces partages.

  6. Moi aussi Olivier, merci pour ton commentaire ! 🙂

  7. Heureux que cela vous plaise !
    Cdlt

  8. Merci et bonsoir Djamal, c’est toujours un plaisir de lire tes pages, et de découvrir tes images haut de gamme ! Tout est dit, les fleurs à bulbe sont toutes et entièrement toxiques…, (toutes les parties de la plante) : attention aux enfants qui les ramassent et peuvent mettre les doigts dans la bouche ou se frotter les yeux… après cueillette ! Les toxines agissent très différemment selon les espèces de plantes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVREZ LA FLORE

DE LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU

Les orchidées sauvages aussi...
INSCRIVEZ-VOUS
close-link
error: Content is protected !!