Bec-de-grue (Erodium cicutarium)

Bec-de-grue (Erodium cicutarium) plante hôte d’un papillon

Le Bec-de-grue (Erodium cicutarium) est une petite fleur rose commune de la famille des Géraniacées appelée aussi Erodium à feuilles de ciguë. Cette plante herbacée annuelle est originaire d’Europe et d’Afrique du Nord et s’est répandue dans de nombreuses régions du monde, notamment en Amérique du Nord et en Australie. Elle appartient aux types de géraniums sauvages. Considérée comme adventice par les jardiniers, je vais vous montrer que cette vivace annuelle a bien un rôle dans la nature et qu’elle contribue à la survie des insectes pollinisateurs.

Description

La plante se caractérise par des feuilles découpées, des tiges élancées et des fleurs en forme de cloche. On observe 5 sépales verts se terminant par une pointe blanche. Au-dessus, la fleur est constituée de 5 pétales roses espacés. Sur la photo ci-dessous, vous distinguez au premier plan, les 5 étamines comprenant à leurs sommets les anthères qui supportent les grains de pollen. Les tiges de la plante s’étirent dans un premier temps au sol pour s’élever jusqu’à une hauteur maximum de 30 à 40 cm.

 

 

L’extrémité de la tige comporte entre 2 à 8 fleurs. Les feuilles découpées à la manière de fougère sont pointues et alternées sur la tige. Le Bec-de-grue doit nom vernaculaire à la forme des graines lors de la fructification. En effet, longues et effilées, elles ressemblent au bec des grands échassiers.

Habitat

Cette espèce a besoin de lumière et de sols bien drainés. Hormis ces exigences, on la trouve un peu tous les milieux. Les photos présentées ici ont été prises à l’ENS de Livry-sur-Seine sur une prairie en légère pente où poussent quantité de plantes de type friche.

Floraison

Sous nos latitudes d’Île-de-France, la floraison débute en mars et se poursuit jusqu’en août. Les mois de mai et juin constituent une bonne période pour son observation.

Bec-de-grue (Erodium cicutarium) avec ses grains de pollen
Les petits points orange sont les grains de pollen

Le Bec-de-grue est la plante hôte de quel papillon ?

Comme je l’ai indiqué en introduction, cette plante herbacée peut investir les jardins de particulier au point que certains la considèrent comme de la mauvaise herbe. Or celle-ci, est notamment la plante hôte du Collier de corail (Aricia agestis). Elle fait partie d’un des 2 ou 3 choix que la femelle utilise pour la ponte de ses œufs.

Donc à ce titre, il convient de laisser quelques plants sur pied pour donner la possibilité à ces papillons diurnes de perpétuer l’espèce. Et puis, cette espèce de géranium est couvrante et peut donc protéger vos sols de l’ardeur du soleil, alors !

Voir Aussi

floraison de l'euphorbe petit-cyprès

Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) la vivace sauvage

L’euphorbe petit-cyprès sauvage (Euphorbia cyparissias) est une plante vivace de la famille des Euphorbiaceae et …

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) - Trèfle jaune des sables

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) – Trèfle jaune des sables

Dans la famille des Fabacées se trouve l’Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) appelée aussi trèfle jaune …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fleurs et plantes
 

de la forêt de Fontainebleau
Découvrez aussi les orchidées...
INSCRIVEZ-VOUS
error: Le contenu est protégé !