Accueil | Reptiles | Lézard vert (Lacerta bilineata) – Reptile de la forêt de Fontainebleau
Lacerta bilineata - Lézard de la forêt de Fontainebleau

Lézard vert (Lacerta bilineata) – Reptile de la forêt de Fontainebleau

Le lézard vert est le reptile inféodé à la forêt de Fontainebleau. Dès la mi-mars, aux premiers rayons de soleil, le lézard vert sort de sa cachette hivernale pour se réchauffer. Pour le voir, ce n’est pas compliqué ! Il faut chercher une lisière dans la forêt, une zone à bruyères ou à callunes. Là où le soleil donne, vous avez des chances de le prendre en photo. Au printemps, le mâle se pare d’un vert éclatant. Sous sa gorge, monsieur arbore une magnifique tâche bleu turquoise. Le certa bilineata se montre peu farouche lorsqu’on l’approche avec douceur. Il m’est arrivé d’en approcher à 50 cm sans le faire fuir. Pour maximiser vos chances de le prendre en photo, il ne faut pas hésiter à se baisser, se mettre sur les genoux pour se placer à son niveau. Je finis souvent à plat ventre sur les coudes pour lui faire le portrait. Le lézard vert n’est pas agressif. Il est du genre placide. Donc pas de risque de se faire mordre !

Ou voir le lézard vert en forêt de Fontainebleau ?

Il est peu présent dans la partie nord du massif qui est relativement plus humide. Mais à partir du moment où il y a du sable, des rochers, des milieux ouverts exposés au soleil, vous avez de fortes probabilités de l’apercevoir. Des lieux touristiques comme les gorges de Franchard ou les Gorges d’Apremont sont des endroits où il réside. J’ajouterais que son mimétisme est parfait lorsqu’il est dans l’herbe. C’est donc en bordure de chemin qu’il aura tendance à se placer. Attention, si vous ne le voyez pas, il peut très bien rester immobile alors que vous êtes à moins d’un mètre de lui. C’est lorsqu’il y a un risque de se faire écraser ou qu’il y a une trop grande proximité qu’il ira se cacher dans son trou. Le lézard vert est une des espèces de reptiles qui peuple la forêt de Fontainebleau. En étant attentif, vous pourrez en découvrir d’autres. Mais comme ce n’est pas le sujet de ce billet. Je vous parlerais une autre fois.

Particularités du lézard vert

Comme tous les reptiles, le lézard vert aime la chaleur. Il ne se montre que si la température est au minimum de 15°C, ce qui fait qu’il a une activité essentiellement diurne. À l’approche de la période de reproduction, les mâles se battent sérieusement pour la conquête de la femelle. Cette dernière pondra une dizaine d’œufs qui incuberont entre un mois et demi et trois mois selon la température. Son espérance de vie est entre 5 et 15 ans.

Pour en savoir plus

Je vous renvoie vers le site web INPN (Inventaire Nationale du Patrimoine Naturel) qui donne une carte de la répartition du lézard vert en France.
Matériel : Canon EOS 7D, Canon 300 mm F4 série L IS

NEWSLETTER
Pour découvrir les reptiles de la forêt de Fontainebleau

Voir Aussi

lézard des murailles mâle - Podarcis muralis

Lézard des murailles (Podarcis muralis) – Le reptile du soleil

Le lézard des murailles (Podarcis muralis) est un familier des vieilles pierres. Il aime se …

Vipère aspic - Serpent de la forêt de Fontainebleau

Vipère aspic (Vipera aspis) – Serpent de la forêt de Fontainebleau

La vipère aspic est un mot clé souvent utilisé sur les moteurs de recherche ! …

5 commentaires

  1. Bonsoir,
    Je trouve au contraire très difficile à photographier ce beau lézard, que l’on (je) ne détecte qu’au moment où il s’enfuit bruyamment, trop tard pour le photographier !

    • Bonjour MonCahierNature et merci pour ton commentaire. Tu es le premier depuis la création de Fontainebleau blog !
      Le mimétisme de ce reptile lui donne un avantage sur nous qui avons les yeux à une bonne distance du sol. J’ai remarqué que sur certains chemins, ils aiment se poster au sol sur l’herbe pour prendre le soleil. Quand je me suis fait avoir une première fois par la fuite d’un lézard vert que je n’ai pas détecté, je scrute 3 à 4 mètres devant moi avant d’avancer. De cette manière, il m’arrive d’en voir avant leur fuite et d’entamer autrement ma progression pour lui tirer le portrait. Si cela peut t’aider !
      @ Bientôt
      Djamal

      • Bonsoir,

        Je connais assez peu la forêt de Fontainebleau mais j’ai passé de nombreuses années à une quarantaine de km au sud est. Il y a 30 ans, j’en croisais régulièrement, puis de moins en moins, puis plus du tout. Leur population a du diminuer de manière importante ? Ou est-ce moi qui ai perdu mon regard d’enfant ?
        Merci pour votre blog !

        • Bonjour Essiz, tout d’abord merci pour l’intérêt porté à mon blog nature. Pour répondre à votre interrogation sur la population de lézards verts, je pense qu’il y a plusieurs facteurs qui permettent son maintien.

          D’une part la météo, qui certaines années est soit, trop humide, trop froide, ce qui n’arrange pas la vie de ses reptiles.

          D’autre part, les lézards verts aiment les milieux ensoleillés. Les biotopes envahis par les pins, la forêt qui se referme par endroit, les semi-remorques qui enlèvent les billes de bois (lors de coupes de parcelles) ne favorisent pas l’expansion de ce remarquable lézard.

          Malgré tout, il y en a encore ! Ce printemps, j’en ai photographié plusieurs. Pour les voir, il faut prendre son temps et venir souvent pour les trouver. Mais je comprend qu’il y a 30 ans, le foisonnement de la vie animale était différent…

          Essiz, n’hésitez pas à faire connaitre Fontainebleau Blog autour de vous. Il y a pleins de bonnes choses à venir.

          Merci encore.

  2. Bonjour

    Je suis retraité et je m’adonne à la photographie animalière et justement j’envisage d’aller en Forêt de Fontainebleau ces jours-ci pour faire si possible lézard et serpents . Je ne suis pas un photographe chevronné, vu que j’ai commencé la photo depuis deux ans , mais je suis un passionné, je sors tous les jours et je n’hésite pas a faire des kilomètres . Ma question , ne connaissant pas la Forêt de Fontainebleau autrement que pour l’avoir traversée , pourriez vous vu la vaste étendue me dire vers quelles communes ou quel endroit j’ai le plus de chance de les rencontré . Ou éventuellement, organisez vous des sorties photos sur ce thème. Je vous donne mon blog sans prétention, vous y verrez des photos potables, d’autres . moins, mais je ne fais pas un concours photos, j’essaie juste d’apporter un témoignage de ce que je vois et si je n’ai qu’une photo flou pour accrédité ce que j’avance et bien je la mets, comme je l’ai fait le jours où j’ai vu des perruches poursuivre un écureuil . J’ai commencé mon blog en même temps que la photographie .
    Pour ma part je vais bien étudier votre blog.
    Merci d’avance .
    Jean-Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!