Accueil | Oiseaux | Mésange huppée (lophophanes cristatus ) Oiseau des jardins
Mésange huppée (Lophophanes cristatus) Paridé de la forêt de Fontainebleau

Mésange huppée (lophophanes cristatus ) Oiseau des jardins

Parmi les oiseaux fréquentant mon jardin l’hiver, il y a la mésange huppée (Lophophanes cristatus). Elle fait des incursions rapides lorsque la mangeoire est disponible. Par sa petite taille, elle passe relativement inaperçue. Elle n’a pas le plumage de la mésange charbonnière ni celui de la mésange bleue. Pourtant, elle n’a rien à envier à ses congénères, car sa beauté n’est pas basée sur la couleur.

L’excentrique à la huppe

Dans la famille des paridés, notre petite mésange huppée détonne par son aspect qui tranche avec ses cousines. Ses yeux clairs, légèrement orangés posés sur une tête blanche contraste avec les fins contours noirs dessinés autour du cou et sur la gorge.

De même taille que la mésange bleue, notre passereau beige et blanc a pourtant une spécificité distinctive, son habitat. En effet, il fréquente les forêts de résineux ! La forêt de Fontainebleau est largement peuplée de conifères qui lui offrent un biotope adapté à son style de vie. Certains observateurs noteront qu’ils visitent aussi les parcs et jardins. Ces différents types de milieux lui permettent des aller et retour à la recherche de nourriture.

Mésange huppée à la mangeoire - - Photo oiseau du jardin

Carnet de famille

En France, les paridés comptent 6 espèces (mésange bleue, mésange charbonnière, mésange noire, mésange huppée, mésange boréale, mésange nonnette). Bizarrement, la mésange à longue queue est d’une autre famille, celle des Aegithalidés. Ces oiseaux sont tous très actifs du matin au soir. Leur taille est comprise entre 12 et 14 cm. La mésange huppée est de la même taille que la bleue avec ses12 cm.

En forêt de Fontainebleau, tous ces passereaux sont présents. La huppée se montre discrète en raison de ses mœurs, car elle fréquente les frondaisons des résineux. Il n’y a qu’après l’été, que des groupes de petits oiseaux se forment à la recherche de nourriture. Là, notre oiseau huppé se joint à cette joyeuse équipe !

Pour la huppée (comme pour les autres d’ailleurs), le régime alimentaire se compose d’insectes surtout quand l’occasion se présente et des graines le reste du temps. Lors de la reproduction, chaque branche est inspectée à la recherche de chenilles, de vers, de petits insectes à apporter aux poussins. Leur présence dans un jardin permet une certaine régulation des chenilles.

D’ailleurs si l’entretien du jardin se fait sans pesticide, la nourriture sera abondante. Étant donné le nombre d’aller et retour que les parents ont à effectuer lors de la nidification, cette proximité du garde-manger est réellement salvatrice pour le couple de mésanges.

Mésange huppée - Oiseau de la forêt de Fontainebleau - Photo oiseau du jardin

Attirer la mésange huppée au jardin

Quoi de mieux qu’une photo pour détailler ce petit oiseau à la huppe. J’ai réalisé ces photos (ci-dessus et ci-dessous) dans mon jardin avec l’arrivée du froid. Quelques graines magiques (tournesol) dans la mangeoire et la ronde commencent. Un oiseau en attirant un autre, le coin devient vite très fréquenté. De cette manière, j’ai reçu la visite de ce petit lutin qui m’a tout de suite séduit par sa beauté.

Quelques heures d’affût plus tard, j’avais ma sélection de photo à partager avec vous. Ce qui a contribué à sa visite, je pense, est le grand sapin de mon voisin. Il se voit de loin et agît comme un aimant l’hiver pour ce type d’oiseau et les roitelets.

Pour réussir à l’observer ou à le photographier, il faut guetter l’heure d’arrivée et de départ de la bande. Figurez-vous qu’ils ont des habitudes, comme nous ! Une fois noté sur plusieurs jours les périodes propices à cette entreprise, il ne vous reste plus qu’à attraper vos jumelles et attendre l’oiseau rare.

Mésange huppée - Passereau du jardin - Photo oiseau du jardin

Les questions sur la mésange huppée

Voici une petite liste de questions que vous êtes susceptible de vous poser sur cet oiseau.

  1. Quelle est l’espérance de vie de la mésange huppée ?
  2. Combien d’œufs pond-elle ?
  3. De quelle couleur sont les œufs ?
  4. Où peut-on la voir en forêt de Fontainebleau ?
  5. Est-ce un oiseau migrateur ?

Son espérance de vie est de quelques années. Selon oiseaux.net, il vivrait 5 ans. Je m’étonne de cette faible espérance de vie alors que la mésange bleue peut vivre 15 ans. Pour ce qui est de la quantité d’œufs, le nombre est compris entre 5 et 9 et leur couleur est blanc tacheté de brun. Elle fréquente les parcelles de conifères, d’épicéas et stationne souvent à la cime. Donc, c’est ce type de biotope qu’il faut rechercher. Nous avons de la chance, la mésange huppée est visible toute l’année, elle est sédentaire.

Faire la connaissance avec d’autres espèces de paridés

Comme nous sommes limités à 6 espèces en Seine et Marne (Ile de France), je vous propose de découvrir d’autres éléments de cette famille avec le lien suivant sur les paridés du monde.

 

3 commentaires
  1. Question svp: Pouvez vous m’indiquer une application qui aiderait à reconnaître le chant des oiseaux au jardin et dans les bois?

    Super le dossier de la mésange huppée.

    Merci François SIMON

    • Bonjour Simon,

      Dans la multitude des applis pour smartphone, il faut dire que c’est un peu la jungle !
      Entre les payantes, les systèmes d’exploitation Apple ou Android, la langue (française ou anglaise), il n’est pas simple de vous conseiller sur l’application idéale.
      Il est difficile de concilier les photos d’oiseaux et les chants correspondants, car certains proposent du streaming pour les consulter, donc pas top !
      Néanmoins, il existe une piste simple. Pour cela, je vous invite à lire cet article Chants d’oiseaux comment les reconnaitre ?.
      Sinon, je peux vous conseiller de lire l’avis d’Ornithomedia à ce propos.
      J’espère que cela vous aidera dans votre choix et merci pour votre commentaire.
      Naturellement votre
      Djamal

  2. Un peu éloignée de ma forêt préférée aujourd’hui, je cultive dans mon jardin les distributeurs de graines pour l’hiver. J’ai commencé il y a trois jours. Les mésanges charbonnières sont venues nous dire bonjour. Nous attendons les autres avec impatience.
    Tout au long de l’année, en fonction de la saison nous voyons des mésanges huppées, des pinsons, des rouges queues, des faisans, des geais, des pies … j’en oublie le nom mais pas leur venue.
    Dès que j’ai la possibilité, je retourne dans ma forêt,. je dis « ma » mais j’autorise aux autres la possibilité d’y aller.
    Puis quand le printemps viendra s’installer, les hirondelles, les martinets, les batraciens, eux aussi en chorale, viendront nous retrouver.
    Ce que l’on voit beaucoup dans les camps en ce moment, ce sont les vanneaux huppés, jetés à la volée, je les appelle mes copains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA VIE SECRÈTE DES

Oiseaux

Découvrez l'avifaune extraordinaire de la forêt de Fontainebleau
PHOTOS - RÉCITS - GUIDES

INSCRIPTION
error: Content is protected !!