Accueil | Oiseaux | Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) – Petit limicole (échassier)
Chevalier guignette ailes ouvertes

Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) – Petit limicole (échassier)

Chaque année, le Chevalier guignette (Actitis hypoleucos), un échassier discret, parcours les bords de la Seine à la recherche de sa nourriture. Ce petit limicole migrateur fréquente notre région hors période de reproduction. Attaché aux berges et étangs en pente douce, cet oiseau anime les passages migratoires par son activité. Bien que commun durant cette période, il s’en va nicher sous d’autres cieux. Que pouvons-nous apprendre de cet échassier remarquable ?

Identification du Chevalier guignette

Dans la famille des Scolopacidae, identifier avec exactitude le Chevalier guignette peut se révéler hasardeux. Je vous avoue que pour les limicoles, je galère un peu aussi. Mais pour celui, je vais vous donner quelques critères d’identifications.

Par exemple, le dessous des ailes est barré d’une bande blanche alors que le Chevalier culblanc a les ailes sombres, presque noires. Ensuite le guignette est plus petit que le culblanc. Un fin sourcil blanc rehausse l’œil premier alors que le second se contente d’un tiret entre le bec et l’œil. Et enfin, le critère déterminant est la virgule blanche remontante entre la poitrine et la limite externe de l’aile. Ce contour donne l’impression que l’oiseau à un tablier sur le cou, si vous voyez ce que je veux dire.

 

Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) Oiseau de la forêt de Fontainebleau - Djamal Makhloufi
Chevalier guignette (Actitis hypoleucos)

 

Vous voilà maintenant renseigner sur l’identification du Chevalier Guignette. J’aurais même pu ajouter que son bec est un poil plus court que son homologue. Mais bon, vous en savez autant que moi à présent.

Habitat de l’espèce

Comme tous les limicoles, il fréquente les berges des rivières, les estuaires à la recherche de sa nourriture. L’oiseau n’est pas reproducteur en Seine et Marne, il ne fait que passer en période migratoire. Seuls, quelques secteurs en France sont fréquentés par ces oiseaux lors de la reproduction. Les photos de cet échassier ont été prises au mois de mai lors d’une séance d’affut au Martin pêcheur. Occupé à trouver sa pitance, le Chevalier guignette s’est approché jusqu’à picorer au pied de ma tente. Je l’entendais, mais je ne pouvais pas le photographier. En tous cas, j’ai passé un bon moment à l’observer.

 

Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) Limicole de la forêt de Fontainebleau - Djamal Makhloufi
Limicole migrateur d’Ile de France

 

En France, les sites montagneux abritent de petites populations nicheuses. Le Massif central, les Alpes accueillent les couples reproducteurs. Quelques fois cités dans les Pyrénées, en Corse et rarement dans le nord ou sur le littoral atlantique. À l’heure actuelle, je ne sais pas avec certitude si l’espèce est beaucoup plus présente que laissent supposer les relevés. Ayant besoin, d’un biotope particulier, finalement l’observation ce limicole est un cadeau de la nature. Un cadeau fragile contenu dans 50 grammes, plumes comprises qui 2 fois par an va entreprendre un long vol en destination de l’Afrique de l’Ouest pour hiverner.

Nourriture et alimentation

Les longues pattes gris verdâtre et un long bec suggèrent la spécialité alimentaire de cet échassier. Dans une eau peu profonde, il recherche des petits crustacés et mollusques. Mais son alimentation est plus variée que ça, car il n’hésite pas à manger des invertébrés. Toutes sortes de larves, de vers sont dégustés avec bonheur par cet oiseau. Son œil perçant lui permet de chasser sauterelles, criquets, coléoptères et bien d’autres imagos d’insectes. C’est la raison pour laquelle, il trouve relativement facilement sa pitance le long de nos cours d’eau.

 

Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) Échassier de la forêt de Fontainebleau - Djamal Makhloufi
Chevlaier guignette en recherche de nourriture

 

Caractéristique comportementale – Chants et cris

Une de ses particularités est de hocher de la tête et de la queue. Ce comportement me fait penser une marque d’attention, du style que ce passe-t-il. Même si c’est amusant à voir, cela n’a pas l’air de le déranger le moins du monde. Quant au chant ou plutôt au cri du Chevalier Guignette, il est fait d’une série de sifflements très courts généralement lancés lors de l’envol.

Chevalier guignette en anglais et en italien

Bizarrement, certaines recherches sur internet portent sur le nom de l’espèce, mais en anglais ou en italien. Alors, si des fois vous vous questionnez sur le sujet, je vous les donne.

  • En anglais = Common sandpiper (ce qui traduit donne bécasseau commun)
  • En italien = Piro piro piccolo (là, je ne sais pas…)

Vidéo HD

Filmé avec mon ancien reflex Canon EOS 7D, je vous laisse découvrir cette vidéo HD de ce petit limicole. Oiseau filmé en forêt de Fontainebleau (sud Seine et Marne).

 

Un commentaire
  1. Bel oiseau que je ne connaissais pas.Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA VIE SECRÈTE DES

Oiseaux

Découvrez l'avifaune extraordinaire de la forêt de Fontainebleau
PHOTOS - RÉCITS - GUIDES

INSCRIPTION
close-link
error: Content is protected !!