Accueil | Oiseaux | Buse variable (Buteo buteo) – Rapace des lisières forestières
Buse variable (Buteo buteo) - Rapace de la forêt de Fontainebleau

Buse variable (Buteo buteo) – Rapace des lisières forestières

La Buse variable (Buteo buteo) tourne au-dessus de la forêt de Fontainebleau en décrivant des cercles. Elle est de couleur marron et blanc. Il y a de fortes chances pour que ce rapace cherche sa nourriture. Ce grand rapace est tellement discret en forêt qu’il est difficile à repérer. Parfois au détour d’un chemin, on le voit s’envoler. En voiture, on l’aperçoit parfois dans les champs.  Dans tous les cas, le voir de près reste un vrai défi.

Description

La buse variable est un rapace diurne. En forêt de Fontainebleau, il est sédentaire. Le nom même nous signale un détail non négligeable. La couleur de son plumage est variable à tel point qu’il est possible de voir des individus très clairs (quasiment blanc) et d’autre complètement sombre et une troisième catégorie tachetée. À chaque fois, les motifs diffèrent d’un oiseau à l’autre. La buse peut être confondue avec l’autour des palombes ou avec la bondrée apivore. Cependant, un examen de la longueur de la queue, de la forme du cou et de la découpe des ailes permet une bonne identification.

La buse variable mesure de 50 à 55 cm pour une envergure de 120 cm à 130 cm. Les pattes sont de couleur jaune. Le bec est noir avec des commissures jaunâtres.

Pour entendre le cri de la buse variable (source Web Ornitho).

Buse variable - Rapace - Oiseau de proie de France

Nourriture

La bue variable est très éclectique dans le choix de ses proies. Elle mange des rongeurs, insectes, lézards, grenouilles, oiseaux. Une fois sa proie dans ses serres, s’il s’agit d’un lièvre par exemple, elle le maintiendra en place en protégeant son repas de ses congénères à l’aide de ses ailes.

Ou voir la buse variable ?

En forêt de Fontainebleau, il faut rechercher les biotopes ouverts, les plaines arbustives. Bien que présente en plein massif forestier, il sera plus facile à entendre et à repérer si le ciel est dégagé.  L’identification pourra se faire aisément.  Au printemps/été, il est fréquent de voir cet oiseau de proie survoler la forêt et d’entendre leur cri caractéristique. En levant la tête, vous constaterez peut-être qu’il y a plus d’un oiseau buteo buteo. Les lisières tout autour du massif bellifontain sont aussi à explorer. Des lieux comme la plaine de Chanfroy (prêt d’Arbonne la forêt) ou les abords des hippodromes de la Sole ou du grand Parquet sont aussi à visiter.

 

Buse variable (Buteo buteo) - Oiseau de proie de France

 

2 commentaires
  1. Bonsoir, crois-tu que ça : http://img.over-blog-kiwi.com/0/56/34/24/20140615/ob_5886a8_140531-8.jpg, http://img.over-blog-kiwi.com/0/56/34/24/20140615/ob_c2ac17_140531-9.jpg, puisse être une buse variable ?

    Au fait, j’ai enfin réussi à photographier un lézard vert : http://img.over-blog-kiwi.com/0/56/34/24/20140601/ob_da6d13_140601-16.jpg

    Bonne continuation pour ce blog intéressant.
    Pas trop difficile d’alimenter 2 blogs en parallèle ?

  2. Bonsoir MonCahierNature, Apparemment ta photo me laisse penser qu’il s’agit d’une buse ! Bravo pour ta photo sur le lézard vert. Maintenant, à chaque fois que j’en vois un, je repense à notre dernier échange sur la rareté de ce reptile. En tout cas, merci pour tes encouragements…
    Pour ce qui est des 2 blogs, j’ai ralenti sur le plus ancien pour me consacrer sur celui-ci pour éviter la saturation.
    @ Bientot
    Djamal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vie secrète des

Oiseaux

Découvrez l'avifaune extraordinaire de la forêt de Fontainebleau.
Photos - Récits - Guides

INSCRIPTION
close-link
error: Content is protected !!