Accueil | Nature | La châtaigne sauvage – Cueillette, Conservation, Cuisson
La chataigne sauvage
La châtaigne sauvage

La châtaigne sauvage – Cueillette, Conservation, Cuisson

Nous connaissons la châtaigne pour avoir été la ramasser en forêt. Voilà un fruit bio que la nature nous offre gratuitement. La cueillette des châtaignes se fait d’année en année par ceux qui connaissent les bons coins. Alors, quand ramasser la châtaigne en forêt de Fontainebleau ou en Ile de France ? Comment conserver longtemps les châtaignes ? Quelle est la cuisson de la châtaigne ? Je vous dis tout dans cet article…

Au début de l’automne, la nature produit des fruits qui seront consommés par la faune forestière. Sangliers, écureuils et autres rongeurs se régaleront de glands, faines et châtaignes. Ici et là, poussent des châtaigniers en forêt de Fontainebleau. La plupart du temps, la difficulté est de trouver les zones ou on peut les trouver. Vous pouvez chercher pas mal de temps avant de pouvoir en ramasser. Ce qu’il faut savoir, c’est que le châtaignier ne pousse pas sur les sols sableux et calcaires. Or le massif comporte une mosaïque de type sol !

Où ramasser les châtaignes en forêt de Fontainebleau ?

Comme vous l’avez compris, si vous n’êtes pas de la région et que vous n’avez pas vécu la recherche d’un bon coin à châtaignes, ce sera mission impossible. Pour joindre l’utile à l’agréable, je vais vous révéler un spot à découvrir.

Rendez-vous sur le Mont Aiveu !!!  Le Mont Aiveu se trouve au sud est de la ville de Fontainebleau entre le Rocher brûlé et la Grotte Béatrix. Du rond point de l’obélix à Fontainebleau, prendre la D148 direction Montigny sur Loing et Épisy. Les châtaigniers poussent sur le coté droit de la D148 sur les les pentes du Mont Aiveu. De la route, vous observerez le relief et dès que vous trouvez un parking forestier, garez vous.  En montant au sommet du mont Aiveu, vous profiterez d’une vue superbe et vous aurez l’occasion de ramasser des châtaignes.

Quand ramasser les châtaignes ?

La meilleur période pour le ramassage des châtaignes est le mois d’octobre. En fonction des semaines qui précèdent, le ramassage pourra commencer plus tôt ou plus tard. D’où l’intérêt d’une visite préalable sur le site pour vérifier l’état de maturation des fruits. Globalement, vous aurez de grandes chances de faire une bonne récolte sur la première quinzaine du mois d’octobre.

Comment préparez la cueillette ?

La cueillette s’apparente à une balade. Il faut se chausser convenablement pour éviter les piquants des bogues. Pour l’avoir vécu, n’y allez pas en baskets sous risque de souvenirs piquants ! Une paire de bottes ou de chaussures de randonnée conviendra parfaitement à cette activité de loisir. Trouvez un bâton pour soulever les feuilles et prévenir les reptiles de votre présence. N’oubliez pas aussi des gants pour éviter de se piquer les doigts. Des gants de bricolage ou mieux encore des gants de jardinage feront l’affaire. Un sac en toile ou un panier vous permettra de conserver votre récolte.

Pourquoi appelle-t-on marron la châtaigne ?

Chaud, chaud les marrons ! Vous connaissez bien sur cette expression populaire ou un vendeur dans la rue cuit ses marrons et les vends aux passants. Eh bien, les marrons en question sont des châtaignes bien de chez nous. Pourquoi dis-je cela ? Parce que les marrons que nous connaissons dans les parcs publics sont des arbres appelés marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum) et ils ne sont pas comestibles. Ils ont la même couleur, sont plus gros que les fruits du châtaigner (Castanea sativa).

 

La chataigne sauvage ou Marron grillé
La châtaigne sauvage ou Marron grillé

 

Alors pourquoi cette confusion de nom entre les deux fruits ?

Dans la bogue de l’arbre sauvage, on trouve généralement trois fruits. Mais le marron utilisé dans le commerce à travers les termes de marrons glacés, crème de marrons est produit en culture. Du coup, on ne retrouve pas les trois fruits mais un seul, plus gros, dans la bogue. En résumé, la châtaigne est le fruit de l’arbre sauvage et le marron (Castanea sativa) est produit en culture par l’homme.

Qualités nutritives de la châtaigne

Appelé arbre à pain, le châtaignier est un trésor de bienfaits avec ses propriétés riches en minéraux, fer, magnésium et en oligo-élément. Parmi ses autres avantages, la châtaigne est faible en cholestérol, en matière grasse. Elle vous donnera des fibres et beaucoup d’énergie grâce aux vitamines C, E et B.

Comment conserver les châtaignes ?

Une fois à la maison, faites un premier tri pour ne conserver que les fruits pleins et brillants. Ensuite, prenez un récipient et remplissez le d’eau à 40°C pour faire tremper votre récolte la première fois. Renouvelez cette opération chaque jour pendant un semaine environ avec de l’eau à température ambiante. A chaque fois, veillez à supprimer les fruits véreux qui flottent car impropre à la consommation.

Cette série d’opération vise à conserver plus longtemps le fruit et à détruire les insectes qui colonisent les marrons. Ensuite, pendant 2 à 3 jours, les faire sécher en veillant à les étaler et à les mélanger. De cette façon, vous pouvez conserver vos fruits plusieurs mois en les entreposant dans un endroit frais et sec.

Avant la congélation, certains préfèreront préparer les châtaignes pendant 2 à 3 minutes dans l’eau bouillante pour les blanchir avant de les sortir et les éplucher.

Tandis que d’autres, congèleront la récolte directement (sans trempage ni cuisson) en nettoyant les fruits avec un torchon. Le défaut de cette solution est qu’il ne permet pas de distinguer les fruits ‘habités’ des autres. Par contre l’avantage est de disposer de châtaignes fraiches à n’importe quel moment de l’année. Donc à vous de voir…

En résumé, voici 3 méthodes de conservation des châtaignes.

  1. Trempage dans l’eau pendant 10 jours
  2. La congélation directe après ramassage
  3. La mise en bocaux stériles (mise en conserve)

Cuisson/consommation des châtaignes

Si vous comptez manger votre récolte le jour même ou le lendemain, vous avez 2 méthodes de cuisson.

  1. La première consiste à faire cuire vos châtaignes dans l’eau bouillante pendant 30 minutes.
  2. La seconde est de chauffer votre four à 200°C et d’y déposer les fruits qui devront cuire pendant 20 minutes. Attention, une précaution importante est à prendre avant de les placer au four ! Il faut piquer chaque châtaigne avec un couteau pour éviter qu’elle explose sous l’effet de la chaleur.

Recettes à base de châtaignes

Les gourmets peuvent passer à table car la châtaigne est un produit qui se déguste de divers façon. Qui ne connait pas la crème de marron ou même la dinde aux marrons. Certains boulangers proposent même des pains fait à partir d’une partie de farine de châtaignes. Mais dans la cadre de ce reportage, je vous donnerais les liens vers les recettes de pâtisseries à base de châtaignes.

Je vous propose une liste de desserts ou pâtisseries à confectionner par vous même.

Comment faire la farine de châtaignes à la maison ?

Vous voulez faire votre farine de châtaignes et vous ne savez pas comment vous y prendre. Je vous recommande le lien comment faire de la farine de châtaignes à la maison. Cet article vous expliquera les différentes étapes à respecter pour faire non seulement de la farine de marron mais aussi de la farine de céréales.

Si vous souhaitez trouver un moulin à farine pas cher, il y a le moulin manuel Louis Tellier N3015C Moulin à Céréales Chinois ou Chevalier Diffusion Moulin à Epices qui reste abordable avec un prix inférieur à 30 Euros.

Épilogue sur l’utilisation châtaigne

J’espère que ce fruit que la forêt de Fontainebleau nous offre vous donnera envie de faire d’avantage connaissance. Dans ce système économique ou tout est payant, voilà une chose gratuite dont nous pourrions faire bon usage. Bien préparé, les châtaignes raviront enfants et parents. Les différentes recettes permettent d’obtenir une large palette de pâtisserie et de plats cuisinés. Selon les cuissons, au four ou bouilli, vous trouverez surement une manière de la consommer à votre gout.

NEWSLETTER

Pour découvrir la nature de la forêt de Fontainebleau dans tous ses états.

6 commentaires
  1. Sympa cet article !
    As-tu une longue pratique de ce que tu décris, ou bien est-ce le fruit (si je peux dire…) d’une recherche bibliographique ?
    A+

  2. Un bâton pour les reptiles en octobre ??? C’est bien une psychose de parigo ça… Je me marre !

    • Pourquoi une psychose Yoann ? Sachez que selon la douceur de l’arrière saison, les serpents sont encore présents.
      Perso, je n’en ai pas peur, mais d’autres peuvent très bien trouver sécurisant de tâter le sol avant le ramassage.
      Et puis, la peur du serpent n’a rien de parigo, elle est universelle !
      Pour info, j’ai déjà attrapé et photographié un serpent le 20 octobre…
      Cdlt
      Djamal

  3. Bonsoir et merci Djamal pour cet article fort intéressant pour tous, petits et grands … sur le ramassage des châtaignes qui font la joie des petits enfants en automne !
    Beaucoup de travail et de connaissances pour ce reportage et cela mérite de grands compliments pour ce partage !
    Cordialement.

    Dominique Ftr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La nature dans tous ses états !

Découvrez les richesses naturelles et les activités de la forêt de Fontainebleau...

PHOTOS - RÉCITS NATURALISTES - GUIDES
INSCRIPTION
close-link
La nature dans tous ses états !
Découvrez la biodiversité de la forêt de Fontainebleau
PHOTOS - GUIDES - CONSEILS
INSCRIPTION
close-link
error: Content is protected !!