Accueil | Nature | Balade dans le massif des trois pignons – Randonnée sur Fontainebleau

Balade dans le massif des trois pignons – Randonnée sur Fontainebleau

Il y a encore des recoins de la forêt de Fontainebleau que je ne connais pas.  En consultant ma carte, je me rends compte que cela fait longtemps que je ne suis pas allé en balade dans le massif des trois pignons. Ni une, ni deux, je prépare mon sac et je pars en reportage photo pour découvrir le sud est du massif bellifontain.

Je décide de me diriger vers Noisy sur École en passant par Achères la Forêt et Le Vaudoué. Un peu avant d’arriver dans le village sur la D16, je m’engage à droite sur un parking forestier. Le temps est doux, la fraicheur du matin laisse place au ciel bleu. Je charge mon sac photo et je m’engage à l’entrée du sentier. Après une centaine de mètres, je sors mon appareil photo bien décidé à prendre quelques clichés.

Un coup d’œil sur la carte et hop me voilà sur le chemin de la Plaine de Jean des Vignes. Tout de suite, je me sens immergé dans une ambiance méditerranéenne avec ces pins, ces bruyères, ces zones de sable blanc. La forêt semble calme. De temps à autre, des geais ponctuent mon parcours de cris d’alertes. En cette journée du 19 septembre, je ne m’attends pas à croiser beaucoup d’oiseaux. La migration a débuté depuis un moment déjà.  Je décide de monter mon grand angle, voir le macro si l’occasion se présente. J’observe les espèces de bruyères et de callunes en fleurs. Le sol par endroit se drape d’un manteau magnifiquement teinté de rose.

Callune vulgaire en fleurs
Callune vulgaire en fleurs

Je continu mon chemin et j’aperçois des châtaigniers sur le coté gauche. La végétation est dense sur le bord. Les effluves de pins dans cette ambiance sereine me dépayse complètement. Tout à ma réflexion, je me retrouve sur la zone des Sables du Cul du Chien, référence à une roche à l’aspect évocateur. Je m’engage vers les rochers à la recherche de petites bêtes. Je parcours un dédale de chemins zigzagants entre les gros cailloux. Je ne vois rien ! Il faut dire que les matinées fraiches ralentissent l’activité des insectes.

En passant par la « Lorraine »

En levant la tête au bout du chemin de la Plaine de Jean des Vignes, j’aperçois la Croix de Lorraine de la Roche (monument commémoratif de la résistance). Haute de 10,30 mètres, l’ensemble composé du socle et de croix se voit de loin. La bosse sur lequel repose le monument est un des sommets du circuit des 25 Bosses. Je n’ai pas le courage de monter tout en haut. Je fais la mise au point et j’enregistre une photo de cette Croix de Lorraine de la Roche.

Croix de lorraine de la roche
Croix de lorraine de la roche

Lors de ma balade dans le massif des trois pignons, je note des flèches de couleurs différentes  indiquant le niveau de difficulté. Une flèche jaune est un niveau facile, une rouge un niveau difficile. Je suppose que le chiffre qui accompagne cette flèche indique un point du parcourt d’escalade. Les amateurs d’escalade connaissent cette zone de la forêt.

L’humidité du sol favorise en cette saison la pousse des champignons. Vesses de Loup et autres espèces pointes sur la mousse du sous bois. Je termine peu à peu la promenade en revenant sur mes pas par un autre chemin. Sur le trajet, je soulève une souche et je découvre un Ocype odorant. C’est un petit prédateur nocturne de la famille des coléoptères. Il chasse les petits vers et mange à l’occasion les restes d’escargots ou de limaces. Son nom Ocype odorant laisse une idée de la façon dont il peut se défendre.  Quand il se sent agressé, il redresse son abdomen, mandibules ouvertes prêt à émettre un liquide nauséabond. Ce coléoptère est actif du mois d’avril au mois d’octobre. Cet insecte de la forêt de Fontainebleau mesurant 3 cm environ est un bon auxiliaire du jardin. Si vous en avez, il vous rendra bien des services.

Ocype odorant - Insecte de la forêt de Fontainebleau
Ocype odorant

Épilogue de ma balade dans le massif des trois pignons

Ma randonnée m’a conduit à faire un peu plus de 8 kilomètres en comptant les accès dans le sous-bois. J’ai passé la matinée entière soit un peu plus de 3 heures. J’ai rencontré des limaces, l’ocype odorant, des champignons et quelques promeneurs.

Carte de ma balade dans le massif des trois pignons
Carte de ma balade dans le massif des trois pignons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La nature dans tous ses états !

Découvrez les richesses naturelles et les activités de la forêt de Fontainebleau...

PHOTOS - RÉCITS NATURALISTES - GUIDES
INSCRIPTION
La nature dans tous ses états !
Découvrez la biodiversité de la forêt de Fontainebleau
PHOTOS - GUIDES - CONSEILS
INSCRIPTION
error: Content is protected !!