Accueil | Mammifères | Rat d’égout (Rattus norvegicus) – Rat gris ou surmulot
Rat d'égout - Surmulot - Rattus Norvegicus

Rat d’égout (Rattus norvegicus) – Rat gris ou surmulot

Le rat d’égout aussi appelé rat gris est un rongeur qui fait parler de lui pour les nuisances qu’il occasionne. Aussi appelé surmulot ou rat brun (rattus norvegicus), ce petit mammifère omnivore se rencontre parfois au détour d’un chemin, comme ici à l’ENS de Sorques (Seine et Marne). Pétri de défauts qui se révèlent pour lui de réelles qualités de survie, il hante notre histoire pour les grands ravages qu’il a provoqués. Outre ce que nous connaissons de lui, découvrons ensemble cet animal opportuniste.

Rat des villes ou rat des champs ?

Autrefois le Rat des villes invita le Rat des champs, d’une façon fort civile, à des reliefs d’Ortolans. C’est par cette introduction que Jean de la Fontaine démarra sa fable, laissant en nous une incertitude sur l’espèce qui s’invite à notre regard. Au même titre que le loup, le rat laisse dans notre mémoire collective une empreinte particulière. Il évoque les maladies, la peste noire, la famine, la saleté et bien d’autres choses encore.

Pour répondre à la question de savoir qui est le rat des villes et le rat des champs, il est bon de les nommer précisément.

Le rat des villes appelé rat d’égout ou rat gris (Rattus norvegicus) est celui que l’on trouve dans la capitale (Paris), dans les tunnels de métro, les caves, les égouts. Il aime les milieux humides et frais. Il affectionne les bords de Seine, les étangs artificiels ou pas, les petits cours d’eau. Excellent nageur, il n’hésite pas à plonger dans l’eau pour fuir un prédateur.

Le rat des champs appelé rat noir (Rattus rattus) est une espèce champêtre. Curieusement, il occupait la France à une époque où le surmulot n’y était pas. Il mangeait les réserves de grains dans les granges et circulait dans les greniers jusqu’au jour ou le Rattus norvegicus a été (malencontreusement) importé dans nos contrées. C’est ainsi que le rat des champs fut délogé peu à peu par l’envahisseur, plus fort et surtout plus prolifique !

Rat d'égout (Rattus norvegicus) - Surmulot - Rat Gris
Rat d’égout (Rattus norvegicus)

Pas ratatouille du tout !

Le célèbre dessin animé Ratatouille a rendu célèbre le rat gris. Il y a quelques points intéressants à retenir sur le mode de vie de ce rongeur. L’animal est toujours au contact de l’homme. Rien qu’à Paris, la question de la dératisation est un sujet brulant. Cette ville compte plus de 2 millions d’habitants.

Selon les notes que j’ai retenues, il y aurait entre 4 et 6 millions de rats d’égouts rien que sur Paris. L’extrême fécondité des femelles qui peuvent avoir 4 à 6 portées par an (de 4 à 12 petits) multiplie le risque d’épidémie.

Bien organisé, structuré et prudent, ce mammifère vit de nos déchets contrairement au rat noir qui profite de la vie au grand air. Haut lieu du tourisme, Paris entretient ses bêtes malgré elle ! Les hordes de touristes qui font vivre une partie de l’économie locale laissent des déchets (comme les parisiens d’ailleurs…) alimentaires dans les poubelles débordantes ou au sol.

Le rat d’égout omnivore se délecte des restes. Je n’exagère pas et je vous le montre avec cet article du journal 20 Minutes qui titrait : « Invasion de rats à Paris: «Les touristes laissent chaque jour de quoi faire un festin»« .

Rat d'égout - rat brun - rat des villes

Où voir le rat d’égout en forêt de Fontainebleau ?

J’admets que le titre est provocateur, si si ! Néanmoins, pour en voir il faut principalement se diriger vers des cours d’eau comme la Seine, le Loing, car c’est principalement leurs lieux de vie en bordure du massif bellifontain. Personnellement, je n’ai jamais croisé de surmulot en forêt. Cependant, il y a nombre de communes qui en abritent comme la ville de Fontainebleau et toutes celles en périphéries, accolées au massif ou au bord de Seine.

Les photos de cet article sont le fruit du hasard. Je n’ai pas décidé de faire leurs portraits. La situation s’est imposée d’elle-même. À l’observatoire de la Plaine de Sorques (ENS), vous pourrez en photographier avec un peu de chance. Parfois, un ou plusieurs rats bruns font des incursions à proximité de l’abri à la recherche des fameux restes alimentaires.

NEWSLETTER

Pour découvrir la vie des mammifères de la forêt de Fontainebleau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez la vie secrête des

MAMMIFȈRES de

LA FORʊT DE FONTAINEBLEAU
INSCRIVEZ-VOUS
error: Content is protected !!