Accueil | Mammifères | Chevreuil – Le cervidé aboyant
Chevreuil (capreolus capreolus) - Crédit photo Chaoselly Foto

Chevreuil – Le cervidé aboyant

Le chevreuil (Capreolus capreolus) est un petit cervidé gracieux, fin et timide. Habitué aux plaines à bosquet, il trouve en forêt de Fontainebleau un espace de liberté plein de ressource, mais aussi plein de dangers. Bien que je ne le recherche pas particulièrement, il m’arrive de croiser ce mammifère lors de mes sorties photo. Le chevreuil est unique en son genre ! Voyons ensemble pourquoi…

Caractères physiques du chevreuil

Il est facile de distinguer le mâle de la femelle grâce à un dimorphisme sexuel. Le chevreuil mâle (appelé brocard) porte des bois tandis que la chevrette en est dépourvue. En général, le mâle est plus grand et plus lourd. Au garrot, ils mesurent un peu plus de 60 cm avec un léger avantage de 3 à 5 cm pour le brocard. Quant au poids, monsieur peut facilement faire 10 kg de plus que madame.

Chevreuil - Mammifère de la forêt de Fontainebleau

Cet ongulé à les sabots fendus. Chaque jambe repose sur deux doigts. La trace de pas des sabots est simple à identifier, car cette empreinte est caractéristique. Il s’agit des deux doigts sur lesquels repose la jambe de l’animal.

Trace des sabots du chevreuil

Le pelage du chevreuil est roux l’été et plutôt beige foncé à marron l’hiver, ce qui suppose qu’il effectue la mue de son pelage, deux fois par an. On ne le voit pas sur les photos, mais chaque animal possède une tache blanche sur le postérieur appelé miroir. Le faon, à sa naissance, a une robe tachetée lui permettant un camouflage dans les hautes herbes. Cette appellation change à partir de l’âge de 6 mois. À partir de là, on l’appelle chevrillard jusqu’à l’âge d’un an.

Le mâle renouvelle ses bois (cornes) chaque année. Hors période de reproduction, il peut très bien s’accommoder d’une vie en solitaire. Par contre, en plaine l’hiver, les bêtes se regroupent. Ces formations peuvent compter une bonne dizaine d’individus.

Période du rut

Le rut du chevreuil précède celui du cerf. Effectivement, les accouplements ont lieu entre la mi-juillet et la mi-aout, au cœur de l’été. À cette époque, il n’est pas rare de voir les mâles se poursuivre. J’ai souvenir d’une balade près de chez moi sur un chemin forestier. J’entends le bruit d’un galop sans discerner sa provenance. D’un coup, un premier chevreuil me passe devant. Surpris, je le regarde s’éloigner. Le temps de comprendre pourquoi il fuyait, je vois passer un deuxième animal comme une flèche. Là, j’ai compris que j’avais affaire à une histoire de territoire entre mâles (en lien avec la reproduction).

Chevrette - Femelle du chevreuil

 

LE-SAVIEZ-VOUS ? Le chevreuil est le mammifère sauvage le plus rapide en France. Capable de courir à 70 km/h sur plusieurs centaines de mètres, il peut dans certains cas faire des pointes à plus de 90 km/h. Étonnant, non !?

Les prédateurs du chevreuil

En forêt de Fontainebleau, le prédateur naturel est le renard. Ensuite, parmi les causes de mortalité, il y a les chocs avec les voitures et les chasseurs lors des plans de chasses annuels. Dans les régions où ils sont présents, le loup et le lynx viennent s’ajouter à cette liste.

Rôle écologique

En tant que ruminant, le chevreuil contribue au maintien des milieux dans lequel il se trouve. Il évite ainsi la fermeture par la végétation arbustive. Sa présence est bénéfique pour la micro faune  qui profitent de ces zones dégagées pour circuler ou pour recevoir un peu plus de lumière.

Informations diverses

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur ce cervidé. Pas mal de sites internet vantent leurs recettes de cuisine à base de chevreuil. En ce qui me concerne, je ne mange pas de ce pain-là ! J’aime mieux le voir évoluer dans la nature.

Ce mammifère a des habitudes qu’il convient de connaitre pour le prendre en photo. Généralement actif le matin et en fin d’après midi, il se déplace vers sa zone de nourrissage à ces moments. Doté d’une mauvaise vue, mais d’une ouïe fine et d’un très bon odorat, il vous faudra connaitre la direction du vent avant de vous lancer à sa découverte, sous peine de ne rien voir !

L’aboiement du chevreuil

Une des particularités qui surprend le plus le néophyte est d’entendre un aboiement sonore ressemblant à celui d’un chien. Quand l’animal est inquiet, il se rapproche de ce qui l’intrigue pour l’identifier. Rappelez-vous, il a une mauvaise vue. Et si sa première impression est confirmée, il poussera un aboiement, une sorte de cri d’alerte à l’adresse des petits ou de ses congénères.

2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article fort intéressant et bien détaillé.

    La vie dans la forêt, notamment celle de Fontainebleau, mérite que l’on se penche quelques instants afin d’y découvrir les habitudes de la faune, l’évolution de la flore etc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez la vie secrête de la faune !

MAMMIFȈRES de

LA FORʊT DE FONTAINEBLEAU
INSCRIVEZ-VOUS
error: Content is protected !!