Accueil | Insectes | Sauterelle des vignes (Ephippiger ephippiger) – La grosse sauterelle
Sauterelle des vignes en forêt deFontainebleau

Sauterelle des vignes (Ephippiger ephippiger) – La grosse sauterelle

La sauterelle des vignes est un insecte très rare en forêt de Fontainebleau. A ce titre, je suis heureux de vous annoncer à travers Fontainebleau Blog qu’il s’agit d’un SCOOP ! Eh oui, c’est une belle surprise que j’aimerais partager avec vous. Je n’ai pas trouvé la présence de cette sauterelle en Ile de France ou en Seine et Marne sur internet. Alors, chers lecteurs et lectrices faisons connaissance avec Ephippiger ephippiger.

Genèse de ma rencontre avec la sauterelle des vignes

J’avais prévu samedi dernier une sortie photo avec un copain. Nous arpentions une pelouse plantée de genêt en cherchant quelques petites bêtes à photographier. C’est ainsi, que nous finissons par trouver des papillons, des mantes religieuses et notre sauterelle des vignes sur du genêt.  Je reconnais cet insecte pour l’avoir souvent vu dans le sud de la France. Devant moi, une grosse femelle qui grignote son repas. Je n’en crois pas mes yeux ! Voilà plus de 20 ans que je traine en forêt à chercher mes sujets photographiques. C’est la première fois que j’observe cette sauterelle sous une latitude si septentrionale. D’ailleurs, je ne sais même pas si les associations locales comme l’ANVL ou d’autres ont des mentions de cette espèce dans leur tablette. Toujours est il que la présence de la sauterelle des vignes est étonnante !!!

Biotopes de prédilection

Ses lieux de prédilections sont les milieux chauds ou poussent les vignobles, les landes et plus généralement les friches à buissons. C’est un insecte menacé par les pesticides et la disparition des milieux qu’il fréquente. La sauterelle des vignes mange des végétaux mais pas seulement puisqu’elle consomme aussi des petits insectes.

Description

L’ephippiger ephippiger mesure de 25 mm à 30 mm. Outre la forme que vous pouvez observer sur les photos, elle se distingue par une barre noire sur la nuque. Par rapport à une sauterelle verte, cette espèce est bien plus dodue et ne peut être confondue.

Conclusion de cette rencontre

je me demande encore comment cette sauterelle a bien pu arriver en forêt de Fontainebleau. Est elle arrivée par hasard ou est ce intentionnel ? Quelle incidence, sa présence peut elle avoir sur l’écosystème ? Pour l’instant, je n’ai pas de réponse. Si la femelle photographiée est féconde, elle pondra. Peut être l’année prochaine au même endroit, trouverais-je une nouvelle génération de sauterelle des vignes !

Affaire à suivre…

Un commentaire

  1. Bonjour Djam,
    belle rencontre… Peut être une nouvelle preuve du réchauffement climatique d’une part et une belle alternative aux habitats pollués par les produits phytosanitaires pour cette sauterelle qui se nourrit de végétaux (feuilles de vigne bien entendu mais aussi ronces, pissenlits… insectes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Content is protected !!