Accueil | Insectes | Piéride de la moutarde (Leptidea sinapis) – Papillon blanc
Piéride de la moutarde - Papillon blanc

Piéride de la moutarde (Leptidea sinapis) – Papillon blanc

Dès le mois d’avril, les prairies commencent à s’animer. Les températures douces du printemps réveillent les papillons. Le premier papillon blanc que vous verrez peut-être est la Piéride de la moutarde.  Identifier correctement cet insecte de la famille des piérides peut s’avérer parfois hasardeux. Découvrez la piéride de la moutarde, papillon diurne vivant en lisière de forêt de Fontainebleau (Seine et Marne) mais aussi dans le reste de la France.

Description de la piéride de la moutarde

De tous les papillons blancs que vous croiserez en une saison, la piéride de la moutarde (piéride du lotier) est facilement identifiable. D’abord, la face extérieure de ses ailes est blanche. Par transparence, on devine les taches noires de la face intérieure. La forme de ses ailes postérieures est arrondie. Ensuite, le corps du papillon est blanc comme ses pattes. Ses yeux sont gris bleu. Un détail important pour l’identification de ce papillon blanc est l’extrémité de ses antennes. Le bout est roux orange !

Entre le mâle et la femelle, il existe un dimorphisme sexuel. Alors que le mâle a une tâche sur chaque aile, la femelle est presque entièrement blanche.

Détails complémentaires

Pour la ponte de ses œufs, la femelle choisit la Gesse des prés et autre légumineuse. Elle y dépose un œuf et s’en va rechercher d’autres plantes vierges de toutes pontes. La période de vol, de ce papillon diurne, se situe entre le mois d’avril et le mois de septembre. Il fait partie des premiers papillons de printemps à observer.

Photographier la piéride de la moutarde

Repérez sur le site de votre choix, une zone de prairie ou pousse la cardamine des prés. C’est une fleur printanière que fréquente notre piéride. Ensuite, regarder la météo pour sortir une journée sans pluie. Il faut au minimum une certaine douceur de température. À partir de 15°C, vous avez une chance de voir ce papillon.

L’idéal est d’avoir un objectif macro dans son sac photo. Mais il est possible de faire de la proxi-photo si votre objectif le permet. La piéride de la moutarde se laisse facilement approcher.  Consulter les caractéristiques de votre objectif pour connaitre la distance minimum de prise de vue. Maintenant, vous êtes équipé pour partir à la recherche de ce papillon blanc printanier.

Pour aller un peu plus loin sur cette piéride, cliquez sur le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Content is protected !!