Accueil | Insectes | Vanesse du chardon – Papillon Belle Dame (Vanessa cardui)
Vanesse des chardons

Vanesse du chardon – Papillon Belle Dame (Vanessa cardui)

Je vais vous parler de la Vanesse du chardon (vanessa cardui), un papillon aux multiples facettes. Il possède des particularités, qui j’en suis sûr, vous étonneront. C’est un des plus grand nymphalidae que la forêt de Fontainebleau abrite. Mais qu’est ce qui fait de la Vanesse du chardon un champion toutes catégories parmi les papillons diurnes ? Qu’en est-il de sa densité sur le massif ? Pourquoi ne le voit on pas systématiquement tous les ans ?  Voilà des sujets de réflexions que je vous invite à découvrir avec moi.

 Présentation de la Vanesse du chardon

Grand papillon diurne (rhopalocère), il mesure entre 40 mm et 70 mm d’envergure. La face postérieure des ailes forme des motifs caractéristiques de l’espèce. Sur le bas, 4 taches sont cerclées de jaune. Les 2 taches du milieu sont plus petites. Le reste de la couverture forme un ensemble mimétique parfait lorsque Vanessa cardui est au repos au sol.

On peut voir la Belle Dame (son autre nom) durant les étés chauds. Sous nos latitudes, l’été ne semble pas toujours en phase avec la saison. Ce qui fait que la présence de ce nymphalidae est parfois limité, voir quasi inexistante certaines années. Les années de canicules, la population de Belle Dame peut être record. J’ai souvenir d’une invasion en forêt de Fontainebleau. Aux lisières, sur les bords de chemins, les plaines arbustives, les prairies, il y en avait partout !!!

Vanesse du chardon - Papillon diurne

Vanessa cardui – Papillon champion du monde

Si vous êtes abonné à ma Newsletter ou si vous me suivez régulièrement, vous savez que j’aime mettre en valeur les qualités extraordinaires des petites bêtes. Vanessa cardui est à lui seul, un sujet d’étude parfait ! Il a les qualités d’un athlète de très haut niveau. Vous vous souvenez de l’article ou je vous dépeins les performances du Vulcain (Vanessa atalanta). Eh bien, la belle Dame fait encore plus fort…

LE SAVIEZ-VOUS ?
La Vanesse du chardon est présente partout sur la planète sauf en Amérique du sud et en Antarctique !!!

La Vanesse du chardon est un papillon migrateur. Il a un vol rapide de 30 km/h. Il est capable d’adopter des trajectoires les plus dingues pour échapper aux oiseaux insectivores. Il vole rapidement et se distingue par ses qualités de pilote ! On peut dire aussi qu’il est endurant car il parcourt des milliers de kilomètres pour se rendre en Europe (en Amérique du nord, etc, etc…).

Migration de la Belle Dame

Pour faire simple, je n’aborderai que la migration de la Belle Dame vers l’Europe. Tout d’abord, il faut savoir qu’un papillon ne fait pas forcément le trajet complet Afrique vers l’Europe en une fois. Il aura besoin probablement de plusieurs générations pour accomplir le voyage. Il y a environ 4 générations de Belle Dame qui volent en Afrique et presque autant en Europe.

La migration de la Vanesse du chardon est de fait une caractéristique hors norme. C’est un papillon qui ne fait aucune pose dans l’année ! Qu’est ce que cela signifie ?

Le langage technique dit qu’il est sans diapause, autrement dit sans phase d’arrêt, sans pause hivernale.  Il est polyvoltine !!! En résumé, chaque génération de Belle Dame pondra et engendrera la prochaine génération, qu’elle que soit sa position géographique ou le mois de l’année.

Comment est ce possible ?

Prenons un exemple ! Au départ, les papillons sont en Afrique. Les générations se succèdent et puis vient le moment de remonter vers l’Europe. Le voyage est assuré par une ou deux générations d’insectes. Une fois arrivé en France (ou sur le massif de Fontainebleau), les accouplements auront lieu et donneront naissance à des papillons qui repartiront en produisant à leur tour d’autres générations qui feront le trajet inverse. C’est comme cela que la boucle sera bouclée !!!

Particularités complémentaires

À papillon extraordinaire, caractéristique extraordinaire ! Je me suis penché sur les plantes consommées par la chenille et je n’ai pas été déçu. Figurez-vous qu’habituellement, les papillons choisissent avec soin les végétaux (plantes hôtes) qui abriteront les chenilles. c’est dans la logique des choses. Eh bien, la Vanesse du chardon a un choix tellement large qu’il est rare qu’elle ne trouve pas où pondre. La chenille est polyphage. Elle consomme plus de 100 plantes hôtes.

Oeuf du papillon de la Vanesse du chardon
Oeuf du papillon de la Vanesse du chardon

Voici quelques plantes sauvages qui peuvent l’objet de l’attention des femelles.

  • Chardon
  • Bardane
  • Cirse
  • Mauve sauvage
  • Artichaut
  • Lavande
  • Tournesol
  • Tussilage
  • Bourrache
  • Vipérine
  • Plantain
  • Grande ortie

Épilogue de cette fabuleuse aventure

Le climat des étés froids et humides n’est pas propice à notre papillon. La densité de ces rhopalocères dépend en grande partie de la chaleur. Quelques courageux poussent leur voyage jusqu’en Seine et Marne. Lorsque vous verrez la prochaine fois, la Vanesse du chardon dit la Belle Dame, pensez à tous ces détails qui font de ce papillon un phénomène de la nature…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Content is protected !!