Accueil | Insectes | Oedipode émeraudine (Aiolopus Thalassinus) – Orthoptère des prairies humides
Oedipode émeraudine - Aiolopus thalassinus

Oedipode émeraudine (Aiolopus Thalassinus) – Orthoptère des prairies humides

Oedipode émeraudine (Aiolopus Thalassinus) est un criquet de la famille des Acrididae (Acridides). Cet orthoptère fréquente les prairies humides, le bord des mares pour peu que l’endroit soit dégagé. Il fait partie de ces petits insectes que l’on appelle communément sauterelles.

Bien que ce n’en soit pas, il peut cohabiter avec certaines d’entre elles. Je me suis intéressé à ces petits animaux qui donnent vie à nos prairies. Voyons de quoi il en retourne dans le dédale des herbes hautes.

Biotope

L’oedipode émeraudine a une préférence pour les milieux humides comme une prairie près de points d’eau. Les sols humides lui conviennent. Proche de la forêt de Fontainebleau, à l’ENS de Livry sur Seine, il y a une population de ce criquet remarquable.

Oedipode-emeraudine - Aiolopus Thalassinus

Description d’Aiolopus Thalassinus

L’oedipode émeraudine mesure entre 15 mm (mâle) et 30 mm (femelle) . Il est principalement vert avec les ailes de couleur claire. Le haut de sa cuisse est vert. Le dessous est rougeâtre. Ses ailes dépassent son corps. Il s’en sert pour fuir le prédateur ou tout simplement pour éviter de se faire écraser par les promeneurs. Il est relativement bon voilier. Aiolopus Thalassinus est capable de s’envoler sur plusieurs mètres avant de plonger dans la végétation. Il m’est souvent arrivé de voir arriver l’insecte au sol, de fixer le point d’atterrissage, de m’approcher pour me rendre compte qu’il s’était glissé un mètre plus loin en courant au sol.

Portrait oedipode émeraudine

Quand voir l’oedipode émeraudine ?

Il est possible d’observer ces criquets des milieux humides entre le mois d’aout et le mois d’octobre.

Oedipode émeraudine vue de dessus

LE SAVIEZ-VOUS ? Il existe plus d’une cinquantaine d’espèces de criquets en Ile de France.

Généralités

D »une manière générale, l’identification des orthoptères est un domaine réservé aux spécialistes. Il faut savoir que certaines espèces peuvent facilement être déterminées. Pour d’autres, le contrôle visuel doit s’assortir d’une vérification des clés de détermination.

Ces clés sont un ensemble de critères à repérer pour trouver le bon taxon. Parfois, l’écoute des stridulations nocturnes ou diurnes est le seul moyen d’obtenir des garanties sur l’espèce. Dans ce cas, seule une poignée de spécialistes/passionnés sont en mesure de réaliser cette opération d’écoute.

Pour voir la répartition en France de l’oedipode émeraudine (Aiolopus Thalassinus) en France, cliquer sur le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Content is protected !!