Accueil | Insectes | Lucane Petite Biche (Dorcus parallelipipedus) – Le coléoptère des bois
Lucane Petite biche
Dorcus parallelipipedus

Lucane Petite Biche (Dorcus parallelipipedus) – Le coléoptère des bois

Le hasard m’a conduit à trouver un gros scarabée appelé Lucane Petite Biche (Dorcus parallelipipedus). C’est un coléoptère que je rencontre rarement en forêt de Fontainebleau. j’ai trouvé l’occasion intéressante de vous présenter cet insecte si typique. Il est facilement identifiable et se laisse volontiers approcher. Tout naturellement, il fait parti des curiosités qui font de Fontainebleau une forêt si particulière.

 Description de Dorcus parallelipipedus

Comme sa stature le laisse apparaitre, Dorcus parallelipipedus est massif. La deuxième partie de son nom latin suggère la forme rectangulaire de la structure du corps.  De couleur noire légèrement satinée, sa carapace le protège contre l’agression d’autres insectes. Il est muni de mandibules plus marquées chez le mâle comme le montre la photo ci-dessous. La femelle a des crochets plus fins et moins longs.

Le mâle que j’ai photographié mesurait environ 3 centimètres ce qui est une taille respectable dans le monde des insectes. La Lucane Petite Biche est une sous famille de la Lucane cerf volant. Les 2 espèces fréquentent la forêt de Fontainebleau. Dorcus parallelipipedus est donné pour être visible entre juin et septembre, mais il y a des exceptions. Ces photos ont été prise le 10 mai !!!

 

Dorcus parallelipipedus mâle
Dorcus parallelipipedus mâle

Mode de vie de la Lucane Petite Biche

Avant d’être ce splendide coléoptère forestier, la Lucane Petite Biche est d’abord une grosse larve blanche (un peu comme celle des hannetons). Elle se développe dans le bois en décomposition. La larve marque une préférence pour les arbres attaquées par des champignons. Plusieurs essences sont ainsi exploitées par la Petite Biche. Le même jour, je l’ai vu deux fois dans des zones fraiches et humides, prêt de cours d’eau ou non loin de mares forestières. Il y en a aussi probablement ailleurs, sur d’autres biotopes.

Les adultes se délectent de la sève d’arbres blessées. Ils dépendent fortement du milieu forestier pour conserver leur population. Leur présence débonnaire atteste qu’ils n’ont pas d’agressivité ni de caractère de dangerosité pour l’homme, donc pas de panique. Contrairement au Timarque crache sang qui a les élytres soudées, la Petite Biche est capable de voler pour se déplacer.

Le cycle complet, de la ponte à la sortie de l’adulte, dure plusieurs années.

Lucane Petite biche mâle vue de dessus
Lucane Petite biche mâle vue de dessus

Pour connaitre le statut de ce scarabée, c’est ici.

4 commentaires
  1. J’étais jusqu’ici un lecteur régulier de votre blog (flux RSS).
    L’annonce intrusive qui apparaît au bout de quelques secondes est très désagréable, et m’inciterait plutôt à me désabonner.
    Cordialement
    F. D.

    • J’ai fait quelques réglages qui devraient amélioré un peu les choses !!!
      Cependant, il reste certains paramètres que je ne peux pas contrôler…
      Cordialement
      Djamal

  2. Merci pour les infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Content is protected !!