Accueil | Insectes | Hanneton commun – L’année de Melolontha melolontha
Hanneton commun - Melolontha melolontha

Hanneton commun – L’année de Melolontha melolontha

Tout les 3 ans, un étrange ballet se renouvelle le soir tombé avec le hanneton commun. Par centaines, ils quittent leur perchoir dans les arbres pour aller se nourrir. Invisible le jour, ils attendent les conditions favorables pour s’envoler perpétuer la vie quelque part en forêt de Fontainebleau.

Melolontha melolontha dit le Hanneton commun

Qui n’a jamais vu un hanneton accroché à un mur ou une plante ? En ce qui me concerne, périodiquement je vois au petit matin des scarabées au sol gisant là après une nuit mortelle. Quand je me rends au travail, je constate que certains réverbères ont attiré comme un aimant des dizaines de Melolontha melolontha. Se sont-ils brulés les ailes ? Ont-ils été percuté par une voiture ? Ça, je ne le saurais jamais.

Vous allez peut-être vous demander la raison de cet article sur le hanneton. Eh bien chers Lecteurs, 2015 est l’année du hanneton commun. Comme à chaque fois, leur éclosion est massive. Pour se rendre compte de ce phénomène, il faut être situé dans une zone où il y en a. Ensuite, il faudra être présent à la nuit tombé (au mois d’avril vers 20H30) pour assister au spectacle qu’offre leurs décollages. Un à un, ils s’envolent de leur branche tel des vaisseaux en mission. Certes, ce n’est pas le brame du Cerf, mais ce phénomène donne un coté particulièrement intéressant à observer

Hanneton commun - Insecte de la forêt de Fontainebleau

Que se passe-t-il tous les 3 ans ?

Je vais vous décrire le cycle biologique du hanneton et la raison de cette périodicité de 3 ans. Tout d’abord, j’aborderai une simple évidence. La synchronisation de leurs sorties favorise la reproduction de ces insectes. Cette sortie massive tous les 3 ans assure les conditions de la reproduction. Elle permet de perpétuer l’espèce.

Sinon, dans sa phase biologique, les adultes volants s’accouplent. La femelle pond ses œufs au sol la première année. Les larves éclosent et commencent à manger les plantes par les racines. Au seuil de l’hiver, les larves du hanneton s’enfoncent à 50 cm dans la terre.

Au printemps suivant, elles remontent pour continuer leur développement. Avec les mois, les larves blanches grossissent mais leur développement n’est pas terminé. En automne, elles redescendent sous terre à une profondeur de 70 cm pour remonter au printemps de l’année suivante.

Elles recommencent le même cycle que précédemment sauf pour la profondeur. Les larves ont pris du poids et des forces et donc ce n’est plus 70 cm mais à 1 m qu’elles s’enfonceront.

À partir de là, les choses commencent à évoluer ! Les larves se sont transformées en nymphes. À l’approche du printemps, elles se dirigeront vers la surface. La douceur des températures conjuguée à quelques journées chaudes donneront le signal de sortie à des milliers de hannetons communs.

Je vous ai préparé une infographie résumant le cycle du hanneton commun.

Cycle biologique du Hanneton commun

Le saviez-vous : L’année des grands vols diffèrent d’une région à l’autre.

Description du hanneton

Ce coléoptère mesure entre 20 et 30 mm. Le hanneton est capable de voler pour se déplacer comme vous pouvez le voir sur la dernière photo. Il est de couleur marron brun et légèrement poilu. Le hanneton commun est inoffensif. Il ne mord pas, il ne pique pas ! Dans les faits, cet insecte est polyphage, c’est à dire qu’il se nourrit de différents types de feuillage.

Hanneton vue de dessus

L’agriculture ‘moderne’ a considérablement réduit les effectifs de hannetons. En grand nombre, ces coléoptères provoquent des dégâts aux cultures. Par contre, en forêt de Fontainebleau cette espèce jouit d’une certaine tranquillité. Elle peut suivre ces cycles annuels. 2015 est la troisième année de ce cycle. Donc, vous avez de grandes chances d’en voir sur le massif forestier Bellifontain.

Malgré son poids et son allure pataude, le hanneton commun est apte au vol comme en témoigne ce cliché.

Le vol du hanneton commun

Dans un futur article, je vous parlerais du hanneton des jardins. Il est plus petit, plus beau et tout aussi intéressant…

Pour en savoir un peu plus, je vous propose ce lien sur le hanneton commun.

NEWSLETTER

Pour découvrir les papillons, coléoptères et autres petites bêtes de la forêt de Fontainebleau.

10 commentaires
  1. Superbe article (comme d’hab !) …
    Ton blog est un puit à connaissances ! Le savoir à l’état pure. une référence !
    Merci à toi …

  2. Les photos toujours magnifique et les infos sont toujours génial .
    Je suis avec un grand plaisir ton blog
    Bravo Djamal

    • Je me donne du mal pour produire du contenu ‘agréable’ à regarder ou à lire.
      Aussi, j’ai grand plaisir à lire ton commentaire Marc !

      Merci beaucoup
      Djamal

  3. Merci pour les infos

  4. C’est curieux, j’avais observé en mai 2011 d’innombrables hannetons (morts) en forêt de Fontainebleau (à Franchard Cuisinière).
    Si le cycle est de 3 ans, comment se fait-il que l’année 2015 soit une année à hannetons ?
    Les cycles pourraient être décalés selon les endroits ?
    Ou bien cette abondance de hannetons morts en 2011 était un phénomène anormal ?

    • Bonjour MonCahierNature,
      Les cycles ont bien une durée de 3 ans à cheval sur 4 années. Pour le coup, je ne sais pas répondre à ta question !
      Un seul et même massif peut il générer des cycles décalés ?
      Les saisons sont tellement aléatoire que se peut-il qu’elles provoquent ce genre de phénomène ???
      Affaire à suivre…

  5. Moi aussi, à Veneux près de la forêt, j’avais reçu une grande quantité de hannetons en avril 2011 dans mon jardin puis plus rien et de nouveau cette année donc à 4 ans d’intervalle

    • Bonjour Sambuca,

      Je ne vois 2 cas de figure ! Le premier est peut-être dépendant du climat qui rallonge le cycle habituel.
      Le second est la localisation du cycle. Il n’est peut-être pas uniforme sur l’ensemble du massif bellifontain.

      En tous cas, c’est une question qui peut faire débat, je vous l’accorde.

      Cordialement
      Djamal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
close-link
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
close-link
error: Content is protected !!