Accueil | Insectes | Comment identifier le petit, le moyen, le grand Nacré ?
Comment identifier les Nacrés papillons ?

Comment identifier le petit, le moyen, le grand Nacré ?

Connaissez-vous les Nacrés, ces grands papillons orange et noir ? Comment identifier le Petit Nacré, le Moyen Nacré et le Grand Nacré ? Quelles sont les différences morphologiques entre ces 3 lépidoptères ? Pour répondre à ces questions, je vous propose 3 photos commentées qui vous aideront à déterminer avec assurance le nom de l’espèce que vous avez vu.

Ce qu’il faut faire pendant la séance photo

La difficulté qui se présente pour le photographe macro ou proxy est de pouvoir prendre l’insecte les ailes relevées. Le papillon ne se montrera pas forcément coopératif. Mais, lorsque cela est possible, prenez le temps de prendre en photo le revers des ailes. Pourquoi est-ce utile ? Mon expérience montre que la plupart du temps, une identification sera certaine que si on a une vue de dessus et du dessous. En effet, beaucoup de papillons sont semblables ! D’ailleurs, si la photo de papillon vous intéresse, je vous invite à consulter quelques conseils pratiques.

Cette première étape sera un bon début pour l’identification certaine de papillons diurnes. D’ailleurs, sachez que ce conseil est valable sur un bon nombre de familles de papillons. Sur les bons guides d’identification de papillons, les planches photo ne se limitent pas à une vue de dessus les ailes ouvertes. Ils montrent le revers et expliquent aussi les différences parfois infimes entre des espèces de la même famille. Si votre guide se limite à des dessins ou à une vue recto, il ne sera pas d’une grande aide.

Différences entre le Petit, le Moyen et le Grand Nacré

Ci-dessous, j’ai disposé 3 photos de papillons montrant leur face externe des ailes. Vous noterez rapidement d’un regard qu’ils présentent des motifs différents, des couleurs différentes et une forme d’aile différente. Quelles différences existent entre le Petit Nacré, le Moyen Nacré et le Grand Nacré ? C’est par le jeu des « 7 erreurs » que vous pourrez déterminer qui est qui.

Le Petit Nacré a de grandes tâches nacrées sur les ailes postérieures. La teinte de cette partie tire sur le rouille. De petits ocelles marron foncé avec un point blanc partent du bas de l’aile, à l’angle, pour remonter à 45 degrés par rapport à la ligne du corps. Des 3 membres de la famille, le Petit Nacré est le plus petit en taille. Vous noterez la découpe des ailes anguleuses qui est une des caractéristiques de ce papillon migrateur.

 

Petit Nacré - Papilon de la forêt de Fontainebleau
Petit Nacré

Avec le Moyen Nacré, il est aisé de constater des différences morphologiques avec le Petit Nacré. Ce papillon est déjà plus grand. La forme des ailes est plus arrondie. La base des ailes postérieures est verdâtre. les tâches nacrées sont beaucoup moins importantes ici. Vous noterez que sur le sommet des ailes antérieures (celles du haut), on ne retrouve pas de taches blanches comme sur le Petit Nacré. La couleur des ailes postérieures est orange (et pas rouille). Tout du long de la frange des ailes, des chevrons marron surmontent des demi-cercles blancs.

 

Moyen Nacré - Papilon de la forêt de Fontainebleau
Moyen Nacré

 

Encore de petites différences sont visibles chez le Grand Nacré. Ici encore, nous allons nous intéresser à l’aile postérieure. Les ocelles marron ont disparu. La teinte globale oscille entre le vert et le jaune. Les demi-cercles de la frange sont réduits à de petites lignes blanches. L’envergure est sensiblement la même que le Moyen Nacré. Ces deux cousins ont la même période de vol de juin à août. Cependant, je note qu’en forêt de Fontainebleau, le Grand Nacré est plus difficile à trouver que le Moyen Nacré que l’on voit un peu partout en milieu ouvert.

 

Grand Nacré (Argynnis aglaja) - Papilon de la forêt de Fontainebleau
Grand Nacré

 

Les papillons Nacrés en vue de dessus

Afin d’avoir un aperçu de la difficulté des séances d’identifications, j’ai placé la photo vue de dessus de chaque espèce. Et là, on se rend compte qu’il peut être aléatoire de reconnaître les papillons simplement en les voyant voler. Les Nacrés sont tous orange avec des lignes et des points noirs. Des photos comparatives permettent de les dissocier sans se tromper.

Si vous souhaitez compléter vos connaissances sur les espèces de lépidoptères présentes près de chez vous et tout particulièrement les Nacrés (famille des Nymphalidae), je vous conseille le Guide des papillons diurnes de France de Tristan Lanfranchi.

J’espère que vous pourrez dès à présent commencer le tri de vos photos de vacances sur cette base. Et si le sujet des papillons diurnes vous passionne, rendez-vous sur la page prévue pour inventorier les espèces de lépidoptères de la forêt de Fontainebleau.

 

2 commentaires
  1. Commentaire pédagogique très clair, et photos à l’appui pour différencier les papillons ! Merci pour votre travail de précision scientifique, votre passion que vous partagez avec nous via Facebook, je ne regrette pas de vous avoir rencontré.. j’en apprends à chaque fois : MERCI ! … Même si j’habite Toulon, je peux aussi rencontrer certaines des espèces que vous avez décrites… pour moi, c’est à l’enrichissement réciproque des personnes que doit servir un réseau social, et pas seulement pour y lire et voir que des conneries… ! Apprendre, toujours apprendre et essayer de comprendre ce monde merveilleux qui nous entoure : la NATURE !

  2. Merci pour votre travail et votre passion que vous partagez avec nous sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
close-link
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
close-link
error: Content is protected !!