Accueil | Insectes | Hespérides – Papillons de la forêt de Fontainebleau
Hespéride de la forêt de Fontainebleau

Hespérides – Papillons de la forêt de Fontainebleau

Dans cet article, je vous propose de faire connaissance avec 5 papillons hespérides de la forêt de Fontainebleau. Les hespéries sont des petits papillons diurnes qui volent au printemps et en été. Ils passent souvent inaperçus face aux lépidoptères colorés comme le paon du jour ou la petite tortue. Voyons maintenant quelles espèces volent sur le massif.

 Papillon Hespéride and Co

Cette vaste famille des hespéridés comporte prêt de 30 espèces en France répartis sur tout le territoire. Dans un précédent article, je vous ai présenté l’Hespérie du brome. Ces rhopalocères ont en commun, de petites ailes, un vol nerveux, une teinte marron, orange ou grise.

Le nom vernaculaire Hespérie désigne selon la mythologie grecque les nymphes du couchant, filles d’Atlas et d’Hespéris. Je n’irais pas plus loin, car ce n’est pas l’objet de cet article.

Ces papillons nerveux volent de mai à août dans le massif. Des exceptions sont parfois notées selon les années.  Mais globalement, ce sont les mois où nous avons le plus de chance de les voir. Les photos ci-dessus correspondent aux papillons Hespérides décrits juste après.

Hespérie de la mauve

Appelé aussi hespérie du chardon, ce petit papillon brun tacheté de blanc fréquence les prairies fleuries. On peut aussi le découvrir sur Les pelouses sèches. Il aime se poster dos au soleil, les ailes écartées. On le distingue à sa teinte marron et à la frange blanche qui borde ses ailes. L’Hespérie de la mauve fréquente les zones herbeuses de la forêt de Fontainebleau. Une nette préférence du lépidoptère pour les biotopes ouverts. La chenille se nourrit de rosacées comme la filipendule, la potentille.

Hespérie de la houque

Thymelicus sylvestris se distingue par la couleur orange de ses ailes. Le port des ailes au repos est aussi typique de l’espèce. Son identification passe aussi par la couleur des antennes (appelées massues). Comme la deuxième partie de son nom latin l’indique, l’habitat de ce papillon diurne est sylvestre. Autrement dit on peut voir l’Hespérie de la houque en forêt, sur le bord des chemins fleuris. Il se pose volontiers sur les ronciers pour prendre le soleil. La femelle pond ses œufs sur des graminées sauvages.

Papillon le Point de Hongrie

Erynnis tages apparait très tôt au printemps. Il vole en une seule génération du mois d’avril au mois de mai. Le papillon, le Point de Hongrie est commun en forêt de Fontainebleau. Il est observable en plaine de Chanfroy sur les plantes à fleurs. La femelle ponds sur la coronille et sur les espèces de lotier.

Papillon le Miroir

Le Miroir est un des plus jolis papillon de cette famille de rhopalocères. Il est facilement identifiable grâce à ses tâches blanches sur fond jaune pâle, sur la face postérieure des ailes. Je ne l’ai rencontré que 2 ou trois fois en forêt de Fontainebleau. Il est moins fréquent que les autres hespéries. Heteropterus morpheus est visible sur une seule génération entre juin et juillet. La Seine et Marne est sur sa limite Est. Le papillon le Miroir fréquente les bois humides et lumineux.

La Sylvaine

Ochlodes sylvanus possède des points communs avec l’Hespérie de la houque. Il fréquente les mêmes milieux, c’est à dire les bords de chemins, les clairières, les zones à graminées, les prairies herbeuses. La chenille se cache pour passer l’hiver. Au printemps, elle termine sa croissance et sa métamorphose. Le papillon la Sylvaine vole en une seule génération entre les mois de juin et août. C’est un petit papillon orange que vous pourrez observer en forêt de Fontainebleau.

Papillons Hespérides

Tous les papillons hespérides que je vous ai présentés font partie d’un écosystème fragile. Ils participent à la pollinisation des fleurs sauvages. Mais ils sont aussi victimes des automobiles. J’ai souvent constaté des papillons morts sur le bord des routes. Je pense qu’il n’y a pas grand chose à faire contre ça…

Cependant, on peut les aider à trouver le gîte et le couvert en organisant son jardin pour les accueillir. Ce sera l’objet d’un article pour vous proposer plantes et fleurs à planter.

Pour aller plus loin, je vous propose un tour d’horizon des hespérides ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Content is protected !!