Accueil | Insectes | Différences entre criquet et sauterelle – Reconnaître et identifier
Oedipode soufre (Oedaleus decorus) - Forêt de Fontainebleau

Différences entre criquet et sauterelle – Reconnaître et identifier

Quelles sont les différences entre criquet et sauterelle ? Pour la plupart d’entre nous, les insectes bondissant dans l’herbe sont des sauterelles. De plus, en région parisienne, l’idée d’avoir à faire avec des criquets peut sembler bizarre. Alors, entre la réalité des espèces présentes et la tendance à tous les ranger sous la même dénomination, essayons d’y voir un peu plus clair.

 

Sauterelle verte - Orthoptère de la forêt de Fontainebleau
Sauterelle ou criquet ?

 

Souvent confondus, ces 2 types d’orthoptères sont différents. Un point commun semble indiscutable. Tous ont de longues pattes puissantes pour s’échapper en cas de danger. Mais penchons-nous ensemble sur quelques caractères physiques des criquets et les sauterelles de la forêt de Fontainebleau. Commençons par la sauterelle…

Description de la sauterelle

Un critère d’identification infaillible permet rapidement de ranger votre observation dans la catégorie sauterelle. Il s’agit de la longueur des antennes ! Effectivement, chez cette famille de Tettigoniidae, ce critère est distinctif. Ces antennes longues et fines sont pratiquement de la longueur du corps de l’insecte. Dans cette partie de la famille, à l’extrémité de l’abdomen, les femelles ont un ovipositeur pouvant prendre plusieurs formes. Chez certaines espèces, cette tarière ressemble à un sabre. Chez d’autres, l’oviscapte est une pointe ou une sorte de crochet.

 

Sauterelle verte - Différences entre criquet et sauterelle
Sauterelle verte

 

Question couleur, on ne peut uniquement se fier à la couleur même si fréquemment, les espèces sont vertes. Par exemple, l’éphippigère des vignes n’est pas forcément vert et n’a pas d’ailes. Pourtant, il fait partie intégrante de cette famille. Les palettes de teintes vont du vert au beige en passant par le brun. Dans tous les cas, ces petites bêtes ont de longues antennes.

Description du criquet

Le sous-ordre Caelifera comprenant les criquets diffère par une morphologie un peu différente. Munis d’antennes courtes et plus épaisses, ces orthoptères sont des hôtes plus fins et souvent moins longs que la plus grande sauterelle verte. Chez le criquet, la différence mâle et femelle est moins marquée. L’extrémité de l’abdomen chez la femelle est très discrète puisque la plupart du temps, on ne distingue pas l’organe reproducteur. Les mâles ont, eux, une sorte de capot qui cache et protège le bout de l’abdomen.

 

Oedipode turquoise (Oedipoda caerulescens) - Orthoptère de la forêt de Fontainebleau
Oedipode turquoise (Oedipoda caerulescens) – Criquet

 

Inconnu du grand public, cet univers des criquets est à lui seul un domaine complet. Ayant des lacunes sur le sujet, je remarque que l’identification des orthoptères est compliquée pour les non-initiés.

Sans rentrer dans les détails anatomiques, je vous montre 2 photos de criquets de la forêt de Fontainebleau pour vous familiariser avec leur aspect. Sachez qu’inventorier ces espèces est souvent l’étude d’associations naturalistes qui sur le terrain collecte des données. Il y a aussi, la science participative à travers des sites qui compile des observations d’amateurs de toute la région parisienne.

De cette manière, le nombre de participants est accru et la couverture est plus vaste. Reste que la prospection n’est pas toujours organisée ce qui a pour conséquence de laisser des inconnues sur certaines zones. Par exemple, l’Oedipode soufré (Oedaleus decorus) est rare et localisé en forêt de Fontainebleau. Vous pouvez l’admirer sur la première photo en haut de l’article.

Les espèces de sauterelles et de criquets de Seine et Marne

Sur le terrain, un guide spécialisé sur les sauterelles et criquets, une clé de détermination et de quoi attraper l’insecte sans lui faire mal sont nécessaires pour déterminer avec précision l’espèce.

LE SAVIEZ-VOUS ? En Île-de-France, 19 espèces de sauterelles sont présentes. La Seine-et-Marne en abrite 17 espèces. La région parisienne compte 37 espèces de criquets. La Seine-et-Marne accueille 32 espèces.

Télécharger ici la liste des Orthoptères d’Île-de-France (région parisienne) — Sauterelles et Criquets. Cette base de données vous servira à identification des espèces sur internet. Rendez-vous compte, que nous avons la chance d’avoir 49 d’espèces à découvrir sur le département. Je pourrais ajouter à cette liste grillons et autres courtilières.

Un mot sur les différences entre criquet et sauterelle

Pour conclure sur les différences entre criquet et sauterelle, j’ajouterai que les sauterelles sont volontiers arboricoles. Les criquets fréquentent les milieux ouverts comme les prairies, les pelouses, les friches, les bords de chemin, les zones rocailleuses et sableuses. Mais ce qui est déterminant au premier regard c’est la longueur des antennes, première étape qui conduit à l’identification d’un orthoptère. Un groupe Facebook sur les Orthoptères peut vous aider à déterminer l’espèce si vous éprouvez des difficultés.

Partout où vous irez, vous trouverez ces insectes bondissants. D’ailleurs, les criquets sautent et volent pour s’enfuir. Les sauterelles cherchent à s’enfuir en se laissant tomber dans la végétation. Voilà quelques réflexions dans le monde des petites bestioles de l’été.

 

 

2 commentaires
  1. Bonjour, félicitations, très belle étude, cela clarifie mes connaissances Merci

  2. Avec plaisir Patrick ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
close-link
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
close-link
error: Content is protected !!