Accueil | Insectes | Argus vert – Thécla de la Ronce (Callophrys rubi) – Petit papillon vert
Argus vert - Thécla de la Ronce

Argus vert – Thécla de la Ronce (Callophrys rubi) – Petit papillon vert

L’Argus vert dit le Thécla de la Ronce (Callophrys rubi) est un de ces petits papillons qui fait mon bonheur ! Discret et mimétique, ce papillon diurne se montre en forêt de Fontainebleau à partir du mois d’avril. Lorsque les journées se réchauffent, il aime se poser sur les buissons et tendre une face au soleil pour se réchauffer. L’argus vert adore le camouflage. Une fois posé et immobile, il est facile de le perdre de vue. A chaque fois que je l’ai photographié, il s’arrange pour se présenter sous un angle biscornu. Il est malin notre Thécla de la Ronce !

D’ailleurs, je me suis demandé à quoi correspond le nom « Thécla ». Selon le site signification-prenom.com, Thécla serait : « agréable et attractive, qui cherche à plaire et à se faire aimer ». Finalement, cela correspond un peu à ce papillon diurne qui ‘minaude’ un peu à l’approche du photographe. Non, trêve de plaisanterie, l’argus vert prend ces poses lors d’approches pour être en meilleure situation de fuite au cas où ?

Argus vert - Papillon de la forêt de Fontainebleau

Description de l’argus vert

Le Thécla de la Ronce de la famille des Lycènes est de petite taille puisqu’il mesure environ 30 à 35 mm d’envergure. Le dessous des ailes est vert. Une ligne blanche pointillée plus ou moins marquée se distingue chez certains individus. Sur la photo, on ne voit que 3 points. Le dessus des ailes est marron. Ses yeux sont cerclés d’une ligne blanche. Il affectionne les milieux à landes ouvertes, les prairies sèches, les plaines broussailleuses à genêts de la forêt de Fontainebleau. On peut le croiser entre avril et juin.

Les plantes nourricières de la chenille sont composées de ronces, de myrtilles (pas dans la région sauf dans les jardins), de genêts.

Argus vert - Petit papillon vert

Prises de vue de Callophrys rubi

Comme certains de mes lecteurs s’intéressent à la photo nature, voir la photo animalière, je vais préciser le matériel utilisé pour ces 2 photos. Lors de mes sorties sur le massif, j’emporte toujours mon téléobjectif 300 mm F4 L de chez Canon et mon objectif macro 100 mm F2.8. Généralement, je fais les papillons au macro mais pas cette fois. J’ai utilisé la mise au point mini de 1,5 m pour cet argus vert. La stabilisation du télé et cette fabuleuse caractéristique de proximité permettent la proxi-photo. Sinon côté boitier, je prends mon reflex Canon EOS 5D Mark III.

Ainsi Callophrys rubi reste un petit papillon vert à découvrir avec précaution. Le verrez-vous en forêt de Fontainebleau ?

Pour aller plus loin sur ce papillon atypique.

2 commentaires
  1. Merci pour ce document ..

    J’aime beaucoup ce discret et joli petit papillon, et en regardant mes photos de l’an dernier, je constate que les points blancs sont à peine visibles et je ne les avais d’ailleurs pas remarqués …

    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORÊT DE FONTAINEBLEAU

INSECTES

  1. Papillons
  2. Coléoptères
  3. LIbellules
  4. Et pleins de surprises
INSCRIPTION
Rejoignez
les 8000 lecteurs de Fontainebleau Blog

POUR DÉCOUVRIR LES INSECTES DE FONTAINEBLEAU

INSCRIPTION
Votre email ne sera ni vendu, ni échangé
error: Content is protected !!