Accueil | Flore | Pissenlit (Taraxacum officinale) – la Fleur soleil
Taraxacum officinale

Pissenlit (Taraxacum officinale) – la Fleur soleil

Le pissenlit est la petite fleur jaune qui pousse partout. Elle est tellement commune qu’il est rare que l’on s’y intéresse de près. Pourtant dans la nature, cette plante a un rôle essentiel au début du printemps. Et puis Taraxacum officinale, de son nom latin, est comestible à la consommation et possède des propriétés médicinales. Alors pour toutes ces raisons, plongeons au cœur de la fleur de soleil.

La fleur soleil

Je trouve ce titre bien adapté, car il illustre la présence su soleil au printemps. Et c’est avec le retour marquant de cet astre que nos tapis verts se couvrent de centaines de points jaunes. C’est avec ces fleurs que les enfants font leur premier bouquet à leur Maman. Ils laisseront dans la mémoire des parents un souvenir ému.

Mais revenons un moment sur le côté naturaliste de la plante. De toutes celles qui me fut donné de commenter, le pissenlit commun est certainement la fleur qui offre le plus aux humains et aux insectes. En préparant cet article, j’ai découvert une mine de renseignements formidables. Quelque part, je suis content d’avoir visé juste avec cette fleur lors de mes billebaudes photographiques.

C’est en faisant la photo ci-dessous que l’idée a pris vie dans ma tête ! J’ai observé de près les filaments bouclés (des ligules) au centre avec admiration. J’en ai conclu intuitivement que ces formes devaient bien servir à quelque chose. Plus tard, une autre photo a répondu à cette question quand j’ai vu une petite abeille essayée de se frayer un chemin dans le cœur du pissenlit. Cet insecte était couvert de pollen déposé par les boucles. C’est-à-dire que pour atteindre le nectar, l’abeille doit se frayer un chemin au travers cette jungle. En échange, la fleur l’habille de pollen qui servira à féconder une autre fleur.

Pissenlit commun - Fleur sauvage de la forêt de Fontainebleau

Les autres noms du pissenlit

Du fait de sa propension à pousser partout, le pissenlit s’est vu attribuer quantité de noms plus ou moins évocateurs. Parmi ceux-ci, citons la dent de lion, la laitue de chien, la salade de Taupe, florin d’or, cochet, fausse chicorée, couronne de moine (source Wikipedia).

LE SAVIEZ-VOUS ? Le pissenlit fait partie de la famille des Asters (Asteraceae).

Pissenlit après floraison

Caractéristiques du pissenlit

Comme je l’ai laissé entendre plus haut, le pissenlit est une plante mellifère, c’est-à-dire qu’elle contient du nectar apprécié par les insectes. Elle fait partie de ces plantes qui offrent de la nourriture aux rescapés de l’hiver, ceux qui ont passé les mois froids en hivernation. Plusieurs dizaines d’espèces d’insectes les utilisent pour se refaire une santé ou tout simplement comme aliment de base.

Une fois la floraison achevée, la plante passe par plusieurs étapes (montrées en photos de haut en bas). Une des plus spectaculaires est celle de la couronne de graines. Chaque graine est attachée au capitule de la fleur au centre. Arrivée à maturité, la loge des graines libèrera la semence qui à l’aide de son parachute ascensionnel personnel ira coloniser d’autres terres.

Ne vous est-il jamais arrivé de souffler dessus et de voir le vent emporter les promesses d’une vie future ?

Le pissenlit dans l’alimentation

Si on parle nourriture, la première chose qui me vient à l’esprit est la salade de pissenlit. J’en ai mangé dans un passé lointain. J’hésite encore aujourd’hui à en cueillir à cause des souillures faites par les animaux. Les sols ne sont pas toujours sains à cause du passé industriel de certaines zones (carrières, gravières, pipelines enterrés, anciens dépôts de déchets, etc.). Mais dans les régions où cela est possible, la cueillette est intéressante à plus d’un titre.

Ce qu’il est possible de faire avec Taraxacum officinale :

  • On fait un thé agréable avec les capitules de pissenlit, ainsi qu’un alcool, le Dandelion Wine anglais : une sorte de bière composée d’eau, de miel, de levure et de capitules.
  • Torréfiée, comme la chicorée, la racine fournit un bon succédané du café.
  • La racine est comestible crue malgré son amertume.
  • On peut insérer les feuilles fraichement cueillies (et lavées) dans un sandwich garni.
  • Lors de la préparation d’une soupe ou d’un potage, les feuilles, la racine peuvent être utilisées.
  • En cadeau, je vous propose une trentaine de recettes à base de pissenlit, ici.

Pissenlit monté en graines

 Un trésor de bienfaits

La nature et plus particulièrement certaines plantes cachent des trésors de bienfaits. Pensez donc, cette fleur sauvage contient à elle seule 70 fois plus de vitamine A que l’orange et 700 plus que la poire. Elle délivre aussi de la vitamine B1, B2, C et E. L’analyse de la plante révèle aussi du bêta-carotène.

Parmi ses actions connues, il y a l’effet diurétique qui entraine une augmentation de la production de l’urine. Son nom ‘pissenlit’ vous fait penser à quelque chose ?

Etoile de pissenlit

LE SAVIEZ-VOUS ? Il existe 1200 espèces et sous-espèces de pissenlit en Europe.

J’espère que cet éclairage sur cette fleur commune vous a offert un bon moment. Ne l’oubliez pas lors de vos prochaines sorties…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVREZ LA FLORE

DE LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU

Les orchidées sauvages aussi...
INSCRIVEZ-VOUS
close-link
error: Content is protected !!