Accueil | Amphibiens | Triton alpestre (Ichthyosaura alpestris) – Urodèle de feu
Triton alpestre - Amphibien de la forêt de Fontainebleau

Triton alpestre (Ichthyosaura alpestris) – Urodèle de feu

Les mares de la région abritent un trésor que j’ai découvert, il y a quelques années déjà. Dans son manteau flamboyant, le triton alpestre attire mon regard. Bien que son nom indique les régions montagneuses, on peut le trouver en plaine, pas bien loin de chez nous. Je vous présente de suite cet urodèle.

Où vit le triton alpestre ?

Tout d’abord, je voudrais préciser que ce n’est pas une espèce présente en forêt de Fontainebleau. Ichthyosaura alpestris, de son nom latin se vit dans les forêts ‘humides’ de plaine bordant au nord le massif bellifontain. La forêt de Fontainebleau ne correspond pas aux critères de l’espèce. Néanmoins, cette proximité me pousse à vous parler de ces beaux amphibiens.

Le triton alpestre affectionne les eaux fraîches. Ce qui lui permet de vivre dans les régions montagneuses. Il préfère les eaux stagnantes comme les mares, les fossés. Ceux que j’ai rencontré étaient dans des mares en bordures de forêts.

Ils aiment les endroits frais pour évoluer. Dès la mi-février commence la migration vers les lieux de reproductions. Cette date n’est pas figée dans le marbre puisque la météo décide tout. Ce moment propice pour les observer peut être décalé de plus d’un mois parfois.

Triton-alpestre - Urodèle de la famille des salamandres
Urodèle de la famille des salamandres

Description

Le triton alpestre mesure de 8 à 12 cm. La particularité morphologique distinctive vient du costume d’apparat du mâle. Si le dessus est mimétique avec une teinte marron gris, le mâle se distingue quand même par une ligne jaune entrecoupée de tirets marron sur le sommet du dos.

Lorsqu’on l’observe par dessous, on découvre un ventre orange vif de toute beauté ! Ses pattes ne sont pas palmés. Ses flancs sont couverts de points noirs sur une ligne bleutée qui part du museau jusqu’aux pattes arrières.

Triton alpestre (Ichthyosaura alpestris) vu de dessus
Triton alpestre -Ichthyosaura alpestris

Reproduction

Quand un couple se forme, le mâle exécute une danse frénétique qui se termine par la dépose de spermatophores, poches de spermatozoïdes. La femelle récupère ces poches pour pondre ses œufs autour de plantes aquatiques. Cette phase a lieu une semaine après les premiers accouplements qui peuvent s’étaler sur plusieurs semaines. Durant cette période, les tritons ont une vie aquatique. Une fois la reproduction terminée, ils reprendront leur phase terrestre dans le plus grand anonymat.

Triton alpestre vue de dessous
Triton alpestre vue de dessous

Régime alimentaire

Durant leur phase terrestre, ils se nourrissent de vers, de mollusques, d’araignées, d’insectes. Mais pendant, la saison des amours, ils modifient leur régime alimentaire. Ils mangent des larves d’insectes aquatiques, des œufs d’autres espèces. A l’état larvaire, les jeunes se nourrissent du plancton des mares (daphnies).

Pour aller plus loin

Je vous propose un lien simple vers un site de référence – Wikipédia

Rappel : Les tritons alpestres sont protégés par la loi. Il est interdit de les prélever dans la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Richesse des milieux humides

Amphibiens de
la forêt de Fontainebleau

Découvrez les espèces qui peuplent les mares forestières...
INSCRIPTION
error: Content is protected !!